Contact

La Fondation

Créée en 2004, la Fondation d’entreprise AG2R LA MONDIALE intervient dans le domaine de l’intérêt général en complément de l’action publique et associative.


Ancrée dans l’économie sociale et solidaire, elle a pour vocation de « contribuer à l’autonomie des personnes et au vivre ensemble tout au long de la vie » qu’elle traduit en orientations prioritaires : autonomie par l’éducation, autonomie par le travail, autonomie et engagement de la jeunesse, autonomie par la santé.


Dotée d’un budget de 7,8 millions d’euros pour 6 ans, la Fondation peut financer des projets relevant de l’intérêt général, portés par des organismes basés en France, à but non lucratif ou dont la lucrativité est limitée et la gestion est strictement désintéressée.
 

Feuille de route 2020-2025

La Fondation a pour mission principale le financement d’initiatives originales et exemplaires qui contribuent à l’autonomie sociale et économique des personnes. Elle finance aussi bien des projets ponctuels que des expérimentations pluriannuelles. Elle organise des Prix annuels pour mettre en valeur les meilleures pratiques. Elle anime un réseau de correspondants bénévoles en métropole et dans les territoires ultra-marins. Elle agit en coopération étroite avec de nombreux autres acteurs de la philanthropie, de la finance solidaire, du mécénat et de l’intérêt général.


La Fondation poursuit trois objectifs transverses qui dépassent sa simple vocation et caractérisent sa raison d’être :

  • mobiliser ses parties prenantes au bénéfice de l’intérêt général et faciliter leur appropriation des Objectifs de Développement Durable (ODD) ;
  • oeuvrer au développement d’une économie sociale et solidaire, ancrée dans les territoires, fondée sur la participation citoyenne et l’action collective, 
  • épauler les associations et renforcer le fait associatif.

Pour la mandature 2020-2025, elle structure son programme selon quatre axes qu’elle mène en parallèle :

  • expérimenter de nouvelles méthodes dans les domaines de l’éducation, de la jeunesse et de la santé par un soutien pluriannuel à quelques associations identifiées en début de mandature et accompagnées pendant 3 à 5 ans ;
  • repérer et financer une diversité de projets locaux, au fil de l’eau dans les champs de l’ESS ; 
  • partager avec d’autres les enseignements tirés des expérimentations ;
  • encourager les alliances opérationnelles entre les acteurs d’un même territoire, d’un même secteur d’activité ou partageant un même objectif. 

 

Elle inscrit son action dans le cadre d’une démarche de progrès in itinere qui associe l’ensemble de ses parties prenantes.

Documents de référence

« La fondation est l’acte par lequel une ou plusieurs personnes physiques ou morales décident l'affectation irrévocable de biens, droits ou ressources à la réalisation d’une œuvre d’intérêt général et à but non lucratif. » Loi du 28 juillet 1987, art.18.

 

A ce titre, une Fondation répond à certaines contraintes administratives et à des exigences de nature morale

  • soutien aux seuls acteurs de l’intérêt général,
  • distinction nette avec l’intérêt commercial de l’entreprise,
  • équité dans le traitement des demandes,
  • transparence sur le processus de choix et de contrôle des projets.

 

La Fondation n’est pas seulement un outil financier. Il est important de prendre en compte sa dimension symbolique.

En respect de ces principes, elle met à la disposition du public et de ses membres les documents de référence suivants :

Procédure d'instruction

  • Conseil d'administration (CA) : La Fondation d’entreprise AG2R LA MONDIALE est administrée par un Conseil d’administration, composé de 33 membres au moins et répartis en trois collèges : collège des membres fondateurs, collège des salariés et assurés, et collège des personnalités qualifiées. Réuni deux fois par an, il décide des orientations de la Fondation, du budget et des partenariats qui lui sont proposés par les comités.

  • Comité scientifique et d’orientation (CSO) : Composé de membres fondateurs et des personnalités qualifiées, le CSO met en œuvre la feuille de route de la Fondation et instruit les demandes de financement pluriannuelles et supérieures à 15.000 € et présentées par des associations d’envergure nationale. Ses délibérations respectent le règlement intérieur. Par ailleurs, le Bureau est chargé de veiller à la bonne conformité des décisions avec les orientations. Il en rend compte à la réunion suivante du Conseil.

  • Jury : Des jurys - spécifiques ou thématiques - peuvent être constitués quand la Fondation décide de procéder à des appels à projets ou prix thématiques. Par principe, ces jurys sont composés des membres du Collège des personnes qualifiées. Cependant, la Fondation peut solliciter la participation de personnalités extérieures à la Fondation, choisies pour leurs connaissances du sujet traité. Dans tous les cas, les jurys sont co-présidés par l’administrateur Chef de file thématique et par une personnalité indépendante, extérieure à la Fondation. Les membres du Bureau peuvent assister aux délibérations des jurys, sans voix délibérative. 

  • Comité de sélection des projets (CSP) : Composé de membres fondateurs, de salariés issus du réseau des correspondants et d’un représentant de l’association Amphitéa, le CSP instruit les demandes ponctuelles de financement, inférieures à 15.000 € et présentées par des associations locales dans le domaine de l’Economie sociale et solidaires (ESS) uniquement à partir de 2021. Ses délibérations respectent le règlement intérieur. Par ailleurs, le Bureau est chargé de veiller à la bonne conformité des décisions avec les orientations. Il en rend compte à la réunion suivante du Conseil.

  • Réseau des correspondants territoriaux : Le correspondant territorial est l’ambassadeur de la Fondation dans son département ou sa région. Il fait le lien entre la Fondation et les associations. Il est l’interlocuteur privilégié de l’association qui candidate.
    Son rôle consiste avant tout à représenter la Fondation sur le terrain, rencontrer les associations candidates, pré-analyser leurs projets, transmettre la réponse de la Fondation et suivre la réalisation du projet.
    Le réseau des correspondants est composé de salariés et retraités du Groupe AG2R LA MONDIALE, ainsi que de sociétaires. La mission est exercée à titre bénévole.

 

Nos partenaires

AG2R LA MONDIALE

Fondé dans un objectif de solidarité et de prévoyance, AG2R LA MONDIALE, l’un des premiers groupes d’assurance de protection sociale et patrimoniale français, allie performance économique et engagement sociétal. Le Groupe couvre l’ensemble des besoins de protection sociale et patrimoniale tout au long de la vie de ses assurés. Il apporte des réponses individuelles et collectives, aussi bien en prévoyance qu’en santé et dépendance, en épargne comme en retraite complémentaire et supplémentaire, quels que soient l’âge, le statut social et le secteur professionnel de ses ressortissants. AG2R LA MONDIALE est gouverné selon les principes du paritarisme et du mutualisme.

 

AMPHITÉA, une association d'assurés
logo-amphitea.png

Créée le 17 décembre 1974, l’AMP (Association Mondiale de Prévoyance), qui deviendra AMPHITÉA en juin 2001, est une association de Loi 1901, chargée du dialogue entre les sociétés membres d’AG2R LA MONDIALE et ses assurés.


Au nom et au profit de ses Adhérents, AMPHITÉA est donc une association d’assurés, dont les objectifs sont de :

  • négocier, souscrire et faire évoluer auprès de son partenaire assureur les meilleurs contrats de santé, prévoyance, épargne et retraite ;
  • communiquer, former et informer sur toutes les thématiques liées à la protection sociale et la protection patrimoniale, auprès de ses Adhérents actuels et à venir ;
  • développer entre ses membres un esprit de solidarité et d’entraide, fidèle aux valeurs mutualistes et paritaires de son partenaire assureur.

Avec près de 450 000 Adhérents, AMPHITÉA s’inscrit aujourd’hui parmi les plus grandes associations d’assurés de France.

 

 

Les partenaires de l'ESS

La Fondation revendique son appartenance à l’économie sociale et solidaire. Ses représentants se sont impliqués dans la reconnaissance du secteur, notamment grâce à la loi n°2014-856 du 31 juillet 2014, et au sein du Conseil économique, social et environnemental (mandature 2015-2021). 
Elle soutient le partage de connaissances parmi les acteurs de l’ESS et entend faciliter la rencontre entre tous les acteurs de l’économie. Son objectif : aider les organisations de l’ESS qui le souhaitent à s’inscrire dans des stratégies de filières et dans les territoires.

La Fondation agit en coopération étroite avec :

  • Le Réseau des collectivités Territoriales pour une Economie Solidaire (RTES) réunit des collectivités territoriales qui s’engagent pour le développement de l'Économie Sociale et Solidaire (ESS) sur leur territoire. 
  • ESS France ou Chambre Française de l'Economie Sociale et Solidaire est la voix de référence de l'ESS. Elle représente et porte les intérêts des entreprises et organisations de l'ESS. Elle fédère les organisations nationales de l'ESS représentant les différentes formes statutaires de l'ESS, les Chambres régionales de l'ESS et tout autre personne morale, de type fédération, réseau, collectif ou regroupement de niveau national qui souhaite s'investir dans ses activités. 
  • Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif et une méthode ascendante, des axes structurants de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS), à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires. Ces dernières proposent une autre manière de produire, consommer, épargner, travailler, décider...et répondent aux besoins de transitions économiques, sociales et écologiques.
  • Rassemblant, au travers de ses membres, plus de 700 000 associations, Le Mouvement associatif représente plus de la moitié des associations en France. Il couvre différents champs d’activités (sport, culture, jeunesse, éducation populaire, solidarité internationale, sanitaire, social, environnement…) et est présent dans 13 régions françaises. Le Mouvement associatif œuvre afin de permettre aux associations de faire mouvement pour favoriser le développement d’une politique de vie associative à la hauteur des enjeux et pour tendre vers une société plus juste, plus durable et plus humaine.
  • L’association La Fonda valorise la contribution essentielle du fait associatif au progrès de la société. Pour qu’il joue pleinement son rôle, elle accompagne et outille les responsables associatifs et leurs partenaires dans leurs réflexions prospectives et stratégiques. La Fonda éclaire et outille les coopérations entre acteurs de l’intérêt général. Elle en valorise aussi les effets bénéfiques pour la démocratie, la société et la planète, sans oublier l’économie.

 

Elle soutient, depuis leur création, les Journées de l’économie autrement (JEA) à Dijon. 

 

 

Les Fonds et Fondations amies

La Fondation intervient aux côtés de nombreux fonds et fondations amies et participe aux travaux de différents réseaux :

  • Le Centre français des Fondations (CFF) a été créé en mars 2002 à l’initiative plusieurs fondations françaises qui ont souhaité s’engager pour la promotion et la reconnaissance de leur secteur. Malgré leur diversité d’action, de statut, de mode opératoire, ces fondations partageaient des valeurs et des missions communes autour desquelles elles souhaitent se rassembler. 
  • Premier réseau de philanthropie en France, la Fondation de France réunit donateurs, fondateurs, bénévoles et porteurs de projet sur tous les territoires. Sa valeur ajoutée : aider chacun à agir le plus efficacement possible dans les domaines d’intérêt général qui lui tiennent à cœur. Avec l’ambition de construire des solutions utiles, concrètes et durables qui font avancer la société.   
  • Un Esprit de famille souhaite développer la philanthropie familiale engagée sur le long terme, proche des associations, professionnelle, capable de soutenir des expérimentations, sans contrepartie et complémentaire de l’action des pouvoirs publics. 

 

Clubs des fonds et fondations :

  • Nord : animé par le Réseau Alliances, regroupe depuis 2008 une vingtaine de fonds et fondations qui se rencontrent et échangent très régulièrement sur les actualités de leur secteur : règlementation, bonnes pratiques, projets du territoires…
  • Auvergne-Rhône-Alpes : dans la continuité des ateliers annuels des Fonds et Fondations organisés par le CFF, la volonté d’organiser des rencontres territoriales des Fondation sur la région Auvergne Rhône Alpes est apparue dès 2010. Ce club régional se rencontre depuis 3 fois par an pour échanger, partager, et travailler ensemble à un évènement annuel local dans le cadre de la journée européenne des Fondations. Ce club est ouvert à toutes les Fondations et fonds qui le souhaitent, et ce de manière gratuite. 

 

Histoire

Créée en 2004 puis prorogée à trois reprises en 2010, en 2014 et en 2020, la Fondation organise la contribution du Groupe AG2R LA MONDIALE aux domaines de l’intérêt général (hors culture, action sociale et champ médico-social). Elle est née en 2013 d’un rapprochement de la Fondation AG2R créée en 1991 sous l’égide de la fondation de France avec la fondation d’entreprise La Mondiale et avec la fondation d’entreprise Isica. 


Elle agit en complémentarité de l’action sociale de l’Institution de retraite complémentaire AG2R Agirc Arrco et ne traite aucun projet relevant de la perte d’autonomie, du soutien aux aidants et du bien vieillir de nos aînés.

 

La Fondation d’entreprise AG2R LA MONDIALE intervient dans les domaines de l’intérêt général tout en faisant vivre les valeurs de l’économie sociale et solidaire. Elle a pour vocation de contribuer à l’autonomie sociale et économique des personnes. La Fondation d’entreprise AG2R LA MONDIALE a été prorogée pour la troisième fois en 2020 pour un nouveau mandat de six ans (2020-2025). 

 

Découvrez les publications réalisées en 2019 pour son 15ème anniversaire !

Partagez :