Santé-Prévoyance
    OK
  • Devis
    OK
  • Agence
  • Contact
  • FAQ
Mutuelle dentaire : </br>comment bien la choisir ?

Mutuelle dentaire :
comment bien la choisir ?

En matière de soins dentaires, la part prise en charge par la Sécurité
sociale peut être complétée par les garanties étendues d’une
complémentaire dentaire. Pour bien choisir celle-ci, il est primordial
d’estimer au plus juste ses besoins actuels et à venir.

Pourquoi souscrire une complémentaire avec de bonnes garanties dentaires?

Les soins dentaires constituent un poste de dépense de santé majeur pour les assurés. Ces frais sont en partie remboursés par l’Assurance maladie, mais de façon très insuffisante. En effet, pour certains actes, la base de remboursement de la Sécurité sociale est fixée très en-deçà du coût réel facturé par les professionnels de santé. C’est ainsi le cas de la pose de prothèses dentaires (couronne, bridge…) pour lesquels les honoraires pratiqués sont libres. D’autres interventions, telles que l’orthodontie pour adulte ou certaines opérations d’implants dentaires, ne font l’objet d’aucune prise en charge par l’Assurance maladie (actes hors nomenclature).

 

Pour améliorer votre couverture et réduire votre reste à charge, il peut être judicieux de souscrire une assurance santé comportant des garanties renforcées sur les soins dentaires. On parle alors de complémentaire dentaire (ou mutuelle dentaire). Ce type de contrat permet notamment le remboursement des dépassements et des actes hors nomenclature.

 

Comment choisir une complémentaire dentaire?

De nombreux organismes proposent des contrats, dont le niveau de couverture sera plus ou moins étendu selon la formule souscrite.

 

Attention cependant : plus la prise en charge de votre complémentaire dentaire sera importante, plus les cotisations à verser seront élevées. Pour bénéficier d’une couverture la plus optimale possible, il est donc essentiel, avant toute chose, de bien évaluer vos besoins.

 

Quelles questions se poser avant de souscrire? 

Le choix de votre garantie dentaire dépendra dans un premier temps de votre profil médical, et notamment de :

  • Votre âge : ainsi, la pose de prothèses dentaires et d’implants sont des traitements courants chez les seniors mais qui peuvent peser lourd dans un budget ;
  • Vos antécédents en matière de santé dentaire ;
  • Vos besoins futurs : les interventions en orthodontie, par exemple, peuvent être anticipées.

Il vous faudra également déterminer les dépenses correspondant aux soins envisagés, pour estimer ce que votre complémentaire devra compenser. N’hésitez pas, pour cela, à demander conseil à votre chirurgien-dentiste. Pour les prothèses dentaires et l’orthodontie, ce dernier est tenu de vous fournir au préalable un devis détaillé, précisant entre autres le montant de ses honoraires et la part remboursée par l'Assurance Maladie. Cette évaluation vous permettra d'adapter votre complémentaire dentaire au plus près de vos besoins.

 

Partager sur les réseaux sociaux
A lire aussi