Agences
FAQ
Contact

La parole est à vous

« Un courtier doit comprendre le client, ses enjeux et ses contraintes pour parler le même langage que lui »

Vincent Mesnard, courtier spécialisé en protection sociale à Marcq-en-Baroeul (59), livre sa vision du courtage et revient sur l’accompagnement qu’il propose à ses clients face aux évolutions réglementaires.
Vincent Mesnard

Quelques mots pour vous présenter ?

J’ai 40 ans, j’ai démarré ma carrière dans le courtage en 2004 sur le marché des collectivités locales (prévoyance des risques statutaires) et évolué vers le marché des entreprises en 2009. Après trois belles années à la direction Assurances de personnes d’un cabinet familial lillois, je me suis lancé dans l’aventure de l’entreprenariat. J’ai créé mon cabinet ID NEUVES en février 2021 pour développer la marque SOLIDAIRE ASSUR. Déjà présente sur le marché de la complémentaire santé des seniors, chômeurs et étudiants, SOLIDAIRE ASSUR accompagne désormais les dirigeants et les entreprises sur l’ensemble des sujets relatifs à la protection sociale : santé, prévoyance, retraite collective et indemnité de fin de carrière (IFC).

Comment voyez-vous votre métier de courtier

D’abord comme un métier d’écoute, de pédagogie et de service, tourné vers les entreprises mal accompagnées par les « grands » courtiers.
 

« Les entreprises, qui payent parfois de lourdes commissions de gestion ou de courtage ne voient leur courtier qu’une fois par an, à l’occasion des renouvellements. Quand elles se battent pour maintenir un niveau de rentabilité à peine supérieur à 0 %, les marges des grands courtiers leur apparaissent légitimement scandaleuses. »

 

Un courtier doit comprendre son client, ses enjeux et ses contraintes pour parler le même langage que lui ; il doit lui apporter un regard à la fois objectif et critique sur ses programmes d’assurance pour élaborer des solutions faciles à comprendre, à mettre en place et à piloter dans la durée ; conformément à la stratégie de l’entreprise.

Quelle approche distingue SOLIDAIR ASSUR d’un autre cabinet de courtage ?

SOLIDAIRE ASSUR est le seul courtier membre de l’Économie sociale et solidaire (ESS).
Nos valeurs sont la proximité, la réactivité, la transparence et la pédagogie.
 

« Contrairement à la majorité de nos confrères, nous proposons les services de cinq délégataires de gestion différents, permettant au client de disposer de l’outil de gestion le plus adapté à sa situation. »

 

Comment se traduisent concrètement ces valeurs ? Tout d’abord dans le choix de nos partenaires. Nous privilégions les assureurs à but non lucratif. Les gestionnaires sont sélectionnés sur leur qualité de service, mais également selon leur « emprunte sociale » et notamment leur capacité à créer de l’emploi en région. Sur le plan financier, nous faisons des frais et commissions un sujet central. Totalement transparents quant à la question « qui gagne quoi ? », nous proposons à nos clients une juste répartition des frais pour concilier leurs intérêts, ceux de l’assureur et ceux du cabinet. Notre rémunération est ainsi corrélée au temps réel que nous passons à les accompagner, sujet également abordé sans détour avec nos clients.

Quelle est votre relation avec AG2R LA MONDIALE

C’est un partenaire essentiel pour le développement du cabinet. AG2R LA MONDIALE fait partie des premiers assureurs à m’avoir fait confiance et ouvert des codes apporteur. C’est un acteur de référence de l’assurance collective, disposant d’une offre large et complète de produits : standards « interprofessionnels », solutions « de branches » et « sur mesure » pour les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et grandes entreprises. Je souligne aussi une très belle implantation locale dans le Nord, avec des interlocuteurs expérimentés, de qualité et proactifs.

Comment accompagnez-vous vos clients face aux évolutions réglementaires qui impactent les offres et services que vous leur proposez ?

J’organise des rendez-vous dédiés à l’exposé des évolutions réglementaires. Pour l’occasion, nous créons des supports pédagogiques sur mesure, adaptés à l’actualité et au niveau de connaissance de chaque client. Offrir du temps, de l’écoute est essentiel pour déchiffrer des problématiques parfois complexes, qu’il convient d’expliquer avec des mots simples, aussi éloignés que possible du jargon habituel de l’assurance.

Devenons partenaires

Contactez votre chargé d'affaires régional

Faites le point avec un conseiller spécialisé

Contactez votre chargé d'affaires
homme contact 1