Agences
FAQ
Contact

Fiches pratiques sur la protection sociale

Cet espace vous permet de retrouver toutes les fiches pratiques sur la protection sociale

Santé

Sur-complémentaire santé, comment renforcer les garanties de vos salariés ?

Depuis 2016, l’entreprise a l’obligation de proposerune complémentaire santé à tous ses salariés et d’ycontribuer au moins à hauteur de 50 %. Malgré cela, le reste à charge peut être encore trop élevé pour les salariés de plus en plus sensibles à la question des remboursements de dépenses de santé. Le dispositif des sur-complémentaires santé répond à cette problématique.

Mutuelle santé et lisibilité des garanties : exemples de remboursement

Les organismes assureurs se sont engagés à rendre plus lisibles les garanties des contrats de complémentaire santé d’ici 2020. Notamment en mettant à la disposition de leurs assurés des exemples de remboursements en euros, plus concrets et plus simples à comprendre.

Les réseaux de soins

Les réseaux de soins ont fait leur apparition dans les années 90 mais ils connaissent un réel essor depuis seulement 15 ans. Un rapport de l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS), donne une visibilité de l’ensemble des réseaux, de leur bon fonctionnement et des apports positifs à travers leurs effets sur la limitation du reste à charge pour les assurés qui faciliterait ainsi l’accès aux soins.

Le 100% santé

Une réforme majeure pour l’amélioration de l’accès aux soins de qualité en optique, audiologie et dentaire.

L'OPTAM : l'option tarifaire maîtrisée

Depuis le 1er janvier 2017, le contrat d’accès aux soins a été remplacé par l'option tarifaire maîtrisée (OPTAM). Une nouvelle option spécifique est également ouverte aux médecins exerçant une spécialité chirurgicale ou de gynécologie obstétrique, avec une valorisation directe à l’acte (OPTAM-CO).

Qu’est-ce que le versement santé des salariés ?

Le versement santé est une aide octroyée par l’entreprise qui permet aux employés précaires de financer leur complémentaire santé individuelle. Cette aide présente de nombreux avantages pour les salariés qui souhaitent bénéficier d’une bonne complémentaire santé à moindre coût. Le point sur ce dispositif et les conditions pour en bénéficier.

La convention médicale - Fiche pratique

La convention médicale régit les rapports entre la Sécurité sociale et les médecins libéraux. La dernière convention a été signée le 25 août 2016 entre l’Assurance Maladie et 3 Syndicats de médecins.

Le contrat solidaire et responsable : l'essentiel

Depuis 2002, il existe des contrats dits « solidaires ». Un contrat est solidaire lorsqu’il n’y a pas de sélection médicale lors de la souscription et lorsque le tarif n’évolue pas en fonction de l’état de santé de la personne.

Résiliation de mutuelle

Les conditions de résiliation de la mutuelle santé* sont assouplies depuis le 1er décembre 2020. Après un an de souscription à une complémentaire santé, les assurés pourront rejoindre la mutuelle de leur choix, à tout moment et sans frais.

Prévoyance

Prest’IJ : bénéficiez d’une transmission automatisée et sécurisée des décomptes IJSS

Grâce à Prest’IJ, vous n’avez plus à nous envoyer les décomptes d’indemnités journalières de la Sécurité sociale des salariés en arrêt de travail. Ils nous sont directement transmis par l’Assurance maladie.

Avec ce service, vous bénéficiez :

d’une démarche simplifiée avec la transmission automatisée des décomptes d’IJSS.
d’un paiement plus rapide de vos dossiers arrêt de travail à compter du paiement par la Sécurité sociale

L'obligation patronale de cotiser au 1,50%

L'obligation patronale de cotiser au 1,50% est une cotisation obligatoire de la tranche de rémunération inférieure au plafond fixé pour les cotisations de sécurité sociale.

Service en ligne : désignation des bénéficiaires Prévoyance

Un changement de situation familiale peut vous amener à actualiser votre désignation des bénéficiaires.

Le  nouveau service « désignation des bénéficiaires » permet la saisie et l’enregistrement en ligne de vos bénéficiaires.

La portabilité

Le mécanisme de la portabilité de la couverture santé et prévoyance au profit des anciens salariés a été mis en place par l’ANI du 11 janvier 2008.

Qu’est-ce que le contrat loi Madelin prévoyance et santé ?

Le contrat d’assurance Madelin prévoyance et santé est destiné aux indépendants (travailleurs non-salariés et libéraux) dans le but d’augmenter leur protection sociale moins importante que les salariés. Pour les inciter dans ce but, des avantages fiscaux sont prévus.  

La garantie arrêt de travail mensualisation/maintien de salaire : l'essentiel

Le régime d’assurance maladie intervient pour éviter que le salarié ne soit privé de toute ressource pendant un arrêt de travail pour maladie ou accident, en lui garantissant le paiement d’indemnités journalières de Sécurité sociale.

La garantie décès

Les garanties décès d’entreprise permettent de préserver l’avenir de la famille en cas de décès d’un salarié, en compensant la perte de ressources. Elles peuvent prendre différentes formes : un capital, une rente pour le conjoint et une rente pour les enfants.

La convention médicale - Fiche pratique

La convention médicale régit les rapports entre la Sécurité sociale et les médecins libéraux. La dernière convention a été signée le 25 août 2016 entre l’Assurance Maladie et 3 Syndicats de médecins.

Rente éducation et rente de conjoint

Dans le cadre du régime obligatoire, les ayant droits d’un assuré social décédé peuvent percevoir un capital décès versé par la Sécurité sociale. Ce capital décès étant souvent insuffisant, il s’avère nécessaire de souscrire des garanties complémentaires telles que la rente de conjoint, la rente d’orphelin ou encore la rente d’éducation.

La garantie arrêt de travail incapacité/invalidité

Le régime d’assurance maladie intervient pour éviter que le salarié ne soit privé de toute ressource pendant un arrêt maladie, en lui garantissant le paiement d’indemnités journalières. Néanmoins ces indemnités, versées à partir du 4e jour, ne représentent que 50 % du salaire dans la limite d’un plafond. La loi de mensualisation a donc imposé à l’employeur de compléter ces indemnités en créant un dispositif de garantie que certaines conventions collectives ont améliorées.

Epargne retraite entreprise

La Loi PACTE : les modalités et règles de transferts

À partir du 1er octobre 2020, il ne sera plus possible, réglementairement, de commercialiser les contrats type PERP, Madelin, Madelin agricole, Art. 83 et PERCO. Jusqu’au 30 septembre 2020, les anciens produits restent transférables entre eux selon les règles de transfert en vigueur jusqu’à présent.

Les implications de la Loi Eckert pour les entreprises et les salariés : l'essentiel

Promulguée en juin 2014 et entrée en vigueur au 1er janvier 2016, la loi Eckert a pour objectif de protéger les épargnants et les bénéficiaires d’assurance vie. Les obligations des organismes bancaires et d’assurance ont été renforcées en matière de gestion des comptes inactifs ou en déshérence.

Le plan d'épargne pour la retraite collectif (PERCOL) - Fiche pratique

Le plan d’épargne pour la retraite collectif (PERCOL) est un dispositif d’entreprise qui permet aux salariés de se constituer une épargne en prévision de la retraite. Les sommes sont bloquées jusqu'à cette échéance retraite, sauf cas de déblocage exceptionnel.

La participation - Fiche pratique

La participation est un dispositif obligatoire dans les entreprises de 50 salariés et plus (facultatif pour les autres).

Indemnités de fin de carrière et licenciement (IFC / IL)

Il s’agit de dispositifs d’assurance permettant à une entreprise de pré-financer les indemnités de fin de carrière et de licenciement qu’elle sera amenée à verser à ses salariés lors du départ à la retraite ou en cas de licenciement.

Retraite

La fusion des Régimes AGIRC et ARRCO : notre fiche pratique

Le système de cotisations évolue et se simplifie avec la fusion des régimes AGIRC et ARRCO depuis le 1er janvier 2019. Nous vous informons et vous accompagnons dans cette nouvelle étape.

Les dispositifs de départ à la retraite - Fiche pratique

Les récentes réformes de la retraite ont fait évoluer les conditions de départ à la retraite afin d’apporter de la souplesse et de tendre vers une forme d’équité entre des salariés qui ont eu des parcours professionnels très différents.

Retraite : durée de cotisations : l'essentiel

Depuis la Réforme de 1994, la durée de cotisations pour toucher sa retraite à taux plein n’a cessé d’augmenter.

Les fondamentaux

LFSS 2020, ce qu'il faut retenir : l'essentiel

Définitivement adoptée en lecture définitive par l’Assemblée nationale le 3 décembre 2019, la Loi de financement de la sécurité sociale pour 2020 a été examinée par le Conseil constitutionnel dont la décision a été rendue le 20 décembre 2019.

Mise en place d'un régime de protection sociale complémentaire : l'essentiel

La protection sociale complémentaire couvre un ensemble de risques : décès, incapacité de travail temporaire ou permanente, dépendance, inaptitude professionnelle, frais de santé, retraite supplémentaire.

Articulation des normes collectives en droit du travail - Fiche pratique

La hiérarchie des normes a été bouleversée par les ordonnances Macron du 22 septembre 2017. Les garanties collectives de protection sociale complémentaire (prévues à l’article L. 912-1 du code de la sécurité sociale) sont une des 13 matières où la branche a la primauté.

La recommandation des accords professionnels ou interprofessionnels Fiche pratique

Qu’est-ce qu’une recommandation ? Depuis le 1er janvier 2014, les accords professionnels ou interprofessionnels peuvent instituer un régime de prévoyance ou de santé comportant des garanties collectives présentant un degré élevé de solidarité (notamment des prestations à caractère non directement contributif) en recommandant un ou plusieurs organismes assureurs.

La directive sur la distribution d'assurance (DDA) - Fiche pratique

La DDA est une Directive européenne visant à renforcer la protection des consommateurs de produits d’assurance.

Le rôle du CSE dans la mise en place d’un régime de protection sociale et patrimoniale

Introduit par l’ordonnance Macron du 22 septembre 2017 et effectif depuis le 1er janvier 2020 pour les entreprises d’au moins 11 salariés, le Comité Social et Économique (CSE) est une instance unique de représentation du personnel, composée de l’employeur et d’une délégation élue du personnel.