Le groupe

La Longue Vie, se former tout au long de sa vie

 

 

Débat du 2 juillet - Chacun de nous aura plusieurs vies professionnelles, ou plusieurs métiers, ou un métier qui changera radicalement plusieurs fois.

 

S’y préparer, faire ses choix, ce sera de plus en plus un sujet mêlant la responsabilité individuelle, les solidarités professionnelles et l’innovation sociale.

L’allongement de tous les âges de la vie

Une étude inédite

Cette étude exclusive AG2R LA MONDIALE / Harris Interactive a été menée dans chaque région de France auprès d’un échantillon total de plus de 7 000 personnes, représentatifs des Français âgés de 18 ans et plus.


Découvrez les chiffres exclusifs de l’étude AG2R LA MONDIALE / Harris Interactive.

Les résultats et enseignements de l’étude AG2R LA MONDIALE / Harris Interactive

Le premier âge de la vie n’est plus du tout ce qu’il était. En 1978, on en était à « Passe ton bac d’abord ». Pour les nouvelles générations, nées à partir des années 1980, les études supérieures sont en train de devenir la norme. En s’allongeant, il s’accompagne d’un très net accroissement de la mobilité (notamment à l’étranger) et augmente les possibilités de trouver sa bonne orientation (y compris en ayant le temps d’en changer).

AG2R-LA-MONDIALE-francais-suivent-des-etudes-superieures.png

 

AG2R-LA-MONDIALE-%francais-font-des-etudes-a-letranger.png

 

Jugé par les Français, le système d’enseignement français s’en sort avec une solide mention « Assez bien ». Il n’est pas (ou plus ?) le meilleur mondial. Mais de façon générale, chaque génération conserve le sentiment d’avoir reçu une formation initiale plus performante que celle de la génération précédente. Dans ce jugement, les maillons forts sont l’enseignement primaire et l’enseignement supérieur. 

 

AG2R-LA-MONDIALE-%francais-pensent-que-lenseignement-joue-son-role.png

 

Les études, en s’allongeant, sont devenues beaucoup plus coûteuses. Ceci renforce la dégradation de la situation financière des étudiants, oblige un nombre croissant à des efforts importants de financement. Épargner pour pouvoir financer les études de ses enfants ou de ses petits-enfants devient une préoccupation majeure. 
 

 

AG2R-LA-MONDIALE-%francais-endettes-pour-faire-des-etudes.png

 

Une carrière professionnelle, même pour les salariés, s’accompagne de bifurcations et de changements beaucoup plus fréquents : changements d’employeur, changements de statut et même changements de pays. Avec une flexibilité désormais solidement installée dans le salariat. Et un pronostic très majoritaire d’amplification à l’avenir de la mobilité professionnelle.
De fait, les salariés sont déjà assez nombreux à organiser par eux-mêmes leur formation et ils sont encore plus nombreux à envisager de devoir agir individuellement dans leur vie professionnelle future. Au bilan, près des deux tiers des salariés n’ont pas aujourd’hui de vision claire de leur plan personnel de formation professionnelle des prochaines années.
 

 

AG2R-LA-MONDIALE-%francais-ayant-suivi-une-formation-professionnelle.png

 

Le salariat n’est plus la perspective quasi-unanime des jeunes générations. Aujourd’hui, parmi les 25-34 ans, 20% n’ont jamais été salariés (9% chez les 50 ans et plus). Et surtout, 50% des moins de 35 ans se projettent dans leur vie professionnelle future comme non-salariés : entrepreneur, ou profession libérale ou artisan/commerçant/indépendant. 
 

 

AG2R-LA-MONDIALE-%francais-qui-se-projettent-comme-non-salaries.png

 

Pour ceux qui sont aujourd’hui à leur compte, la formation pendant la vie active apparaît mieux concrétisée que pour les salariés . Et les perspectives sont plus claires (47% chez les indépendants – qui savent précisément les compétences qu’ils veulent acquérir et comment les acquérir contre 38% chez les salariés).
 

 

AG2R-LA-MONDIALE-%francais-qui-financent-leur-formation.png

 

Le rôle majeur des branches professionnelles se confirme auprès des professions libérales (62% ayant déjà eu recours à une formation par ce biais).
 

 

Téléchargez les résultats de l'étude.

 

Découvrez les autres focus