Retraite

Quelle retraite pour les polypensionnés ?

Votre parcours professionnel vous a amené à cotiser dans différents régimes de retraite ? Vous bénéficierez donc d’une retraite composée de plusieurs pensions, dite retraite polypensionnée. Nous vous aidons à y voir plus clair sur l’ensemble de vos droits à la retraite.

Quelle retraite pour les polypensionnés ?

Qui sont les polypensionnés ?

Vous êtes considéré comme retraité polypensionné, dit aussi multipensionné ou pluripensionné, si vous avez exercé plusieurs activités professionnelles sous différents statuts (indépendant, salarié, fonctionnaire…) et cotisé à au moins deux régimes de retraite différents.

Il existe divers régimes pour la retraite de base, dont les plus connus sont : 

  •  le régime général des salariés géré par le Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV),
  •  la Sécurité sociale des indépendants (SSI, ex RSI) pour les artisans, commerçants et industriels, 
  •  la Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL) divisée en dix sections par catégorie professionnelle (notaires, médecins, pharmaciens…),
  •  la Caisse nationale des barreaux français (CNBF) pour les avocats,
  •  la Mutualité sociale agricole (MSA) pour les salariés et exploitants agricoles. 

 
Pour la retraite complémentaire, vous cotisez auprès de différentes caisses, selon votre statut et parfois votre activité professionnelle : 

  •  l’Arrco-Agirc pour les salariés,
  •  la SSI (ex RSI) pour les artisans, commerçants et industriels, 
  •  la CNBF pour les avocats,
  •  l’une des dix caisses de retraite complémentaire par catégorie de professions libérales (CIPAV, CPRN, CARMF…). 

 

Quelle est la situation des polypensionnés au regard de la retraite ?

En tant que multicotisant, vous avez accumulé des droits à la retraite de base et complémentaire dans chacun des régimes professionnels où vous avez été affilié. À l’âge de votre départ en retraite, ces droits seront convertis en autant de pensions de retraite qui s’additionneront pour former votre pension de retraite polypensionnée. Une décote peut être appliquée si vous n’avez pas validé le nombre de trimestres requis pour une retraite à taux plein, ou à l’inverse une surcote si vous avez cotisé plus que nécessaire.  
 
Certains régimes de retraite de base, dit alignés, fonctionnent de la même manière et se coordonnent pour vous verser une seule pension de retraite. C’est le cas du régime général des salariés, géré par la CNAV, des indépendants relevant de la SSI et des salariés agricoles (MSA).  En revanche, les régimes de retraite des professionnels libéraux, des fonctionnaires et les régimes spéciaux (SNCF, RAT, etc.) appliquent des règles de calcul différentes et fonctionnent donc de manière autonome. Les régimes de retraite complémentaires ne sont pas non plus alignés. 
 

Comment obtenir votre retraite polypensionnée? 

Si vous êtes né à partir de 1953 et avez cotisé à au moins deux des régimes de retraite de base entre le régime général de la Sécurité sociale des salariés, la SSI et la MSA, vous pouvez bénéficier du dispositif de liquidation unique des retraites alignées (LURA) ouvert aux retraites polypensionnées. Vous avez seulement à faire votre demande de retraite auprès du dernier régime où vous avez versé des cotisations. Celui-ci calculera le montant de votre retraite compte tenu de tous vos droits acquis dans les régimes alignés.

 

Pour les régimes de base non-alignés, vous devez faire autant de demande que de caisses de retraite concernées.  Pour la retraite complémentaire, vous devez également effectuer une demande de liquidation de retraite auprès de toutes les caisses où vous avez cotisé.  

Partager sur les réseaux sociaux