CCN : Boulangerie Artisanale

L’hypertension artérielle

6,8 millions de personnes en France ignoreraient leur hypertension et ne seraient pas encore traitées alors que 20% de la population est concernée. Parce qu’il est essentiel de connaître son risque d’hypertension artérielle, votre profession s’engage dans la lutte contre l’hypertension artérielle en partenariat avec la Fondation de Recherche sur l’Hypertension Artérielle (FRHTA).

L’hypertension artérielle, qu’est ce que c’est ? 

L’hypertension artérielle (HTA) correspond à une augmentation anormale de la pression du sang sur la paroi des artères. Dans la majorité des cas, aucune cause n’explique son apparition mais elle peut être favorisée par des facteurs de risques tels que :
 
  • L’hygiène de vie qui se traduit par l’alimentation, la consommation d’alcool, une activité physique insuffisante, un surpoids ou une obésité, le tabac, le stress ou encore le taux de cholestérol. 
  • L’âge : le risque d’hypertension artérielle augmente avec l’âge et atteint 40% des personnes à 65 ans et 90% à l’âge de 85 ans.
  • Les antécédents familiaux :  le risque est plus élevé si des membres de la famille ont été ou sont hypertendus. 

 

C’est une maladie très fréquente qui peut être à l’origine de complication si elle n’est pas traitée à temps comme par exemple l’Accident Vasculo-Cérébral (AVC), l’insuffisance cardiaque ou encore la crise cardiaque mais il est possible d’en éviter la survenue.
 
 
Il est donc essentiel de connaître son risque d’hypertension dans les 5 ans. 
 
Retrouvez en vidéo les explications du professeur Xavier Girerd, cardiologue à la Pitié Salpétrière sur l’hypertension artérielle. 
 

L’HTA peut être exprimée en 2 valeurs : en millimètre de mercure (mmHg) : 135/88 et en centimètre de mercure (cmHg) :13/8

 

Comment mesure-ton l’hypertension artérielle ?

 
L’HTA s’évalue à l’aide d’un tensiomètre qui mesure le niveau de pression du sang lorsqu’il circule sur la paroi des artères : la pression artérielle.
 
3 mesures consécutives doivent être réalisées, séparées chacune de 2mn. Les deux nombres qui s’affichent sur le tensiomètre après la mesure correspondent à :
 
  • La pression maximale du sang dans les artères (SYS mmHg) : au moment où le cœur se contracte et éjecte le sang dans le réseau artériel
  • La pression minimale du sang dans les artères (DIA mmHg) : au moment où le cœur se dilate et se remplit (entre deux contractions)
 
La pression artérielle est normale si elle est inférieure à 14/9 cmhg
 
La pression artérielle est normale si elle est inférieure à 14/9 cmhg

L’HTA peut être exprimée en 2 valeurs : en millimètre de mercure (mmHg) : 135/88 et en centimètre de mercure (cmHg) :13/8

Découvrez les conseils d’Antoine le Boulanger en vidéo

Partager sur les réseaux sociaux