Épargne
Investir en SCPI via une assurance vie : quels avantages ?

Investir en SCPI via une assurance vie : quels avantages ?

Acheter des parts de SCPI par le biais d’un contrat d’assurance vie est un bon moyen de diversifier votre patrimoine. Découvrez pourquoi il est judicieux de cumuler ces deux placements.

SCPI et assurance vie : de quoi parle-t-on ? 

Une société civile de placement immobilier (SCPI) permet d’investir dans l’immobilier locatif via un placement collectif. C’est un placement accessible à tous types d’investisseurs, car il ne nécessite pas un capital de départ important. 

 

Avec les SCPI, vous bénéficiez des avantages de cet investissement sans les inconvénients : pas de passage chez le notaire, de gestion locative, etc. Toutefois, cet investissement n’est pas sans risque, et le rendement n’est pas garanti. 

 

Vous pouvez acquérir des parts de SCPI en direct, ou par le biais d’une assurance vie, au sein d’un contrat multisupports

 
SCPI et assurance vie : quels avantages ? 

Cette opération possède de nombreux atouts. Premièrement, les SCPI offrent généralement un potentiel de rendement attractif. Si vous achetez vos parts de SCPI en direct, les plus-values générés seront soumises à l’impôt sur le revenu. Mais si vous investissez dans une SCPI via une assurance vie, la fiscalité de l’assurance vie s’applique. 

 

Un avantage non négligeable, car l’imposition des plus-values est adoucie après 8 ans de détention. Vous bénéficiez même d’un abattement fiscal annuel de 4 600 euros (9 200 euros pour un couple). 

 

Enfin, il n’est pas toujours simple de revendre des SCPI acquises en direct. Et le délai de revente peut même s’avérer contraignant en cas de besoin immédiat de liquidité. Ce problème n’existe pas en assurance vie : la liquidité des SCPI est garantie par la compagnie d’assurance à tout moment.  

 
Quelles sont les limites ? 

Il est possible que votre contrat d’assurance vie ne vous verse pas l’intégralité des revenus générés par les SCPI sur lesquelles vous avez investi. En effet, certains assureurs se réservent jusqu’à 15% des dividendes. Bien entendu, ce n’est pas le cas lorsque vous achetez des parts de SCPI en direct. 

 

Aussi, en passant par l’assurance vie, vous devrez déduire des frais de gestion sur les plus-values réalisées. Si ces frais de gestion sont trop élevés, ils peuvent réduire la performance de votre investissement. 

 

Par ailleurs, le choix des SCPI en assurance vie est limité comparé à un achat en direct. De plus, certains contrats plafonnent l’investissement alloué aux SCPI. Il est possible que la part de capital investie en SCPI soit limitée à 50%, par exemple. 

 

Enfin, sachez qu’il n’est pas possible de faire un crédit pour acquérir des SCPI en assurance vie. Vous devez donc posséder un capital suffisant si vous souhaitez investir.
Partager sur les réseaux sociaux