FAQ
Agences
Contact

Quel est le nombre de trimestres nécessaires pour partir en retraite ?

Pour partir à la retraite à l’âge légal de 64 ans, vous devez avoir atteint une certaine durée d’assurance et avoir validé entre 169 et 172 trimestres selon votre année de naissance. Pour faire le point sur votre future retraite, demandez votre relevé de carrière.

Fonctionnement de notre système de retraite

Notre système de retraite repose sur un régime de base et un régime complémentaire. 

Dans le régime de retraite de base, vos cotisations se transforment en trimestres de retraite. Dès votre premier emploi, l’Assurance retraite ou la Mutualité sociale agricole vous ouvre un compte individuel dans lequel figurent vos rémunérations et toutes les données de votre parcours professionnel nécessaires au calcul de votre retraite. 

Le nombre de trimestres validés ne correspond pas à la durée d’activité réelle, mais est déterminé en fonction du montant du salaire annuel brut, dans la limite de quatre trimestres par an.

 

Le trimestre est donc l’unité de base de calcul de votre durée de cotisation. Au moment de votre départ en retraite, votre durée d’assurance (période constituée par l'ensemble des trimestres validées ) sera prise en compte pour le calcul de votre retraite.

 

Dans le régime de retraite complémentaire, vos cotisations se transforment en points retraite. Ces points se cumulent sur un compte ouvert à votre nom au début de votre carrière. Au moment de prendre votre retraite, tous vos points sont additionnés et le total de vos points est multiplié par la valeur du point à la date de votre départ. Cela peut offrir une source de revenus complémentaire utile pour les retraités comme pour ceux résidant dans des résidences seniors.

Combien de trimestres faut-il pour une retraite à taux plein ?

Pour percevoir une retraite à taux plein, vous devez : 

 

  • Soit atteindre l’âge légal de la retraite fixé à 62 ans et 3 mois pour la génération née à partir du 1er septembre 1961 ou 64 ans à partir de la génération née en 1968 et avoir validé le nombre requis de trimestres, à savoir entre 169 et 172 trimestres suivant votre année de naissance, 
  • Soit atteindre l’âge de la retraite à taux plein fixé à 67 ans à partir de la génération 1961 sans avoir validé le nombre requis de trimestres.

 

Pour déterminer votre durée d’assurance, c’est-à-dire le nombre de trimestres que vous avez validé, l’Assurance retraite prend en compte :

 

  • Les cotisations obligatoires ou volontaires, autrement dit les trimestres cotisés
  • Les périodes assimilées à des périodes d’assurance comme la maladie et la maternité équivalent aux trimestres assimilés
  • Les périodes validées par présomption équivalent à des périodes n’ayant pas donné lieu à inscription de cotisations sur le compte de retraite de l’assuré et pour lequel ce dernier doit apporter la preuve que les cotisations vieillesse ont bien été précomptées sur sa rémunération
  • Les années d’études rachetées ou les « trous » de carrière rachetés équivalent aux trimestres rachetés 

 

Des trimestres complémentaires peuvent s’ajouter à votre durée d’assurance, notamment les trimestres pour enfants.

Faites le point sur le nombre de trimestres retraite avec votre relevé de carrière

Votre relevé de carrière récapitule toute votre carrière professionnelle et servira de base, le moment venu, pour définir votre date de départ à la retraite et calculer votre retraite définitive. Ce document vous offre une vision globale et complète des droits acquis pour votre future retraite. 

 

Votre relevé de carrière est très utile pour vérifier que l’ensemble de votre parcours professionnel a bien été pris en compte. Pour obtenir ce document individuel et confidentiel, vous pouvez faire une demande en ligne sur le site Info-retraite.

 

Une fois votre relevé de carrière en votre possession, prenez bien le temps de contrôler l’exactitude des informations concernant votre carrière surtout si vous avez occupé de nombreux postes. En cas d’oubli ou d’erreur, vous pouvez demander une régularisation de votre carrière en joignant les documents justificatifs. Attention toutefois, certains trimestres comme les trimestres de majoration pour enfant et les périodes accomplies à l’étranger n’apparaissent sur votre relevé de carrière qu’à compter de la régularisation de votre carrière. Vous pouvez la demander à partir de 55 ans.

Partagez :

Découvrez nos conseils sur la même thématique

Des questions ?

Pourquoi ma cotisation retraite supplémentaire augmente chaque année ?

L'assiette des cotisations de votre contrat retraite est le plafond AGIRC (Association Général des Institutions de retraite des cadres). Ce plafond évolue chaque année afin de suivre le coût de la vie. Par conséquent, vos cotisations augmentent également,...