FAQ
Agences
Contact

Zoom sur le régime de retraite complémentaire de la Fonction Publique (RAFP)

Créée en 2005, la Retraite Additionnelle de la Fonction publique (RAFP) permet aux agents titulaires et stagiaires, d’acquérir une pension de retraite complémentaire. Pour cela, des cotisations sont prélevées sur leurs primes et rémunérations accessoires.

Qui peut bénéficier de la RAFP ?

Les magistrats, les agents titulaires et les stagiaires des trois Fonctions Publiques peuvent bénéficier de cette retraite complémentaire.  Il s’agit donc des agents de la Fonction Publique de l’État, des collectivités territoriales et les agents de la Fonction Publique hospitalières. Sont concernés uniquement les fonctionnaires percevant des primes, des indemnités ou des avantages en nature non retenus dans le calcul de leur droit à la retraite principale. Ainsi, les fonctionnaires en disponibilité ou « hors cadre » et les titulaires à temps partiel dont la durée du travail est inférieure à 28 heures par semaine sont exclus de ce régime de retraite complémentaire. Par ailleurs, les agents de la Fonction Publique partis en retraite avant 2005, ne bénéficient pas de ce système de retraite auquel elles n’ont pas cotisé.  

 

Bon à savoir : La cotisation à la RAFP figure sur le bulletin de salaire des agents de la Fonction Publique. Une ligne spécifique est consacrée à ce régime de retraite complémentaire. 

À quel moment demander votre retraite complémentaire (RAFP) ?

Pour faire liquider sa retraite et bénéficier du versement de cette pension de retraite complémentaire, il faut avoir au moins 62 ans. Quand les fonctionnaires partent plus tôt à la retraite, par exemple dans le cadre du dispositif de départ en retraite anticipée pour carrière longue, ils doivent attendre 62 ans pour l’obtenir. Par ailleurs, l’attribution de la retraite principale de fonctionnaire doit être préalable à la demande de retraite complémentaire (RAFP). 

Comment est calculé le montant de la pension de retraite RAFP ?

Les cotisations au régime de retraite additionnel sont converties en points chaque année. La formule appliquée pour le calcul est la suivante : nombre total des cotisations de l’année / valeur d’acquisition du point. Le nombre de points acquis est consultable sur « mon compte retraite » accessible sur le portail www.info-retraite.fr.  

 

Pour un départ à la retraite à 62 ans, le montant versé correspondra au nombre de points acquis multiplié par la valeur de service du point. En cas de poursuite d’activité au-delà de 62 ans, la retraite des agents de la Fonction Publique bénéficie d’un coefficient de majoration.  

 

Bon à savoir : Aucun point de retraite additionnelle ne peut être acheté ou obtenu gratuitement (période de maladie ou de maternité, par exemple).  

Modalités de versement de la pension de retraite complémentaire des fonctionnaires

La pension de ce pension complémentaire liée aux cotisations versées RAFP peut être perçue sous forme de rente ou de capital. Cela dépend du nombre de points acquis. Avec un nombre de points RAFP inférieur à 4600, la retraite complémentaire est versée sous forme de capital. Elle prend la forme d’une rente viagère mensuelle à partir de 5125 points. Entre 4600 et 5124 points, le versement se fait sous la forme d’un capital fractionné : 15 mensualités en rentes au moment de la liquidation de la retraite additionnelle.  

 

Bon à savoir : Lorsque l’administration employeur aura déclaré les points acquis au cours de la dernière année d’activité (chiffres non connus au moment de la liquidation de la retraite) deux situations sont possibles. Dans le premier cas, le nombre de points reste inférieur à 5125 points, dès lors le solde du capital sera versé. Dans le second cas, la retraite complémentaire sera versée sous forme de rente mensuelle.

Comment effectuer sa demande de retraite complémentaire ?

Il n’y a pas de démarche spécifique de la part du fonctionnaire. La demande de retraite complémentaire se fait sur le même document que la demande de retraite principale. Le plus simple est de passer par la plateforme inter-régime sur www.info-retraite.fr.

Partagez :

Découvrez nos conseils sur la même thématique

Des questions ?

Comment vous envoyer des documents pour un dossier de retraite complémentaire ?

Vous pouvez transmettre ces éléments* à l'adresse ci-dessous.   Vous êtes un salarié:   Centre de réception AGIRC-ARRCO TSA 46662 92621 GENNEVILLIERS CEDEX   Vous avez un dossier de retraite en cours d'étude:   Centre de réception AGIRC-ARRCO  TSA 66664...

Comment déclarer le décès d'un proche en retraite complémentaire Agirc-Arrco ?

Vous souhaitez nous informer du décès d’un proche détenant une pension de retraite auprès de notre caisse de retraite.   Nous vous invitons à nous adresser un acte de décès : - via notre formulaire de contact Agirc-Arrco en cliquant ici;   - par courrier...

Cellule d'assistance à la connexion aux espaces clients

Pour toutes questions relatives aux espaces clients, contactez notre service dédié : Pour les particuliers : 09 70 80 82 45 (appel non surtaxé, du lundi au vendredi de 08h00 à 18h30) Pour les entreprises :  Santé / Prévoyance : 09 72 67 22 22 Retraite...

Comment suivre mon dossier de retraite complémentaire Agirc-Arrco ?

Votre dossier sera étudié en fonction de votre date de départ à la retraite.Une notification de retraite vous sera envoyée dès qu’un paiement (partiel ou définitif) aura été effectué sur votre dossier.   Le suivi de votre demande de retraite est disponible...

Comment obtenir une aide financière de la part de AG2R LA MONDIALE ?

Vous souhaitez obtenir des informations sur une aide sociale, contactez votre service client dédié à l'Action Sociale par téléphone au 0 969 361 043 ou via le formulaire de contact. Soyez accompagné en cas de difficultés en accédant à la page dédiée au...