Agences
FAQ
Contact

Comment choisir le meilleur contrat d’assurance décès ?

L’assurance décès est un contrat souscrit afin de garantir à ses proches un capital financier lors de sa disparition. Les bénéficiaires percevront une certaine somme d’argent en cas de décès du souscripteur. Ce type de contrat permet ainsi de sécuriser l’avenir de sa famille. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce contrat, et comment choisir la meilleure assurance décès.

Qu’est-ce qu’une assurance décès ?

L’intérêt principal d’une assurance décès est de garantir un capital financier à ses proches en cas de décès. Les bénéficiaires peuvent décider de consacrer cette somme au financement des funérailles, ou la conserver pour d’autres frais. Généralement, l’assurance décès est souscrite pour se prémunir en cas de décès prématuré et accidentel. Elle permet au foyer de conserver une stabilité financière. 

 

Ce type de contrat est d’ailleurs souvent souscrit en même temps qu’un prêt immobilier. Il garantit à la banque de percevoir le remboursement du crédit, si l’emprunteur décédait.

 

Bon à savoir : contrairement à une assurance obsèques, les bénéficiaires d’une assurance décès peuvent utiliser le capital perçu comme bon leur semble.

 

Il existe également un contrat d’assurance plus étendu : l’assurance décès invalidité. Cette formule apporte une couverture supplémentaire et assure un capital financier en cas de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA). La somme perçue par les bénéficiaires doit être utilisée pour financer le matériel lié à la perte d’autonomie du souscripteur.

 

En effet, une personne dépendante peut nécessiter des travaux d’aménagement de son domicile ou des installations bien particulières au sein de son logement. Ces équipements représentent un coût important et peuvent mettre certaines familles en grande difficulté financière. C’est pourquoi l’assurance décès invalidité permet de subvenir aux besoins de la personne dépendante grâce au versement d’un capital. Ainsi, ce contrat couvre le souscripteur et ses bénéficiaires en cas perte d’autonomie grâce à la garantie invalidité.

 

Il existe donc plusieurs types de contrats d’assurance décès, qui permettent de couvrir un panel de risques plus ou moins étendu. Des options qui peuvent s’avérer indispensables : garantie invalidité, perte de revenu, versement d’une rente éducation pour les enfants, etc. 

Comment fonctionne un contrat d’assurance décès ?

Le contrat d’assurance décès est conclu entre l’assuré et l’assureur. Il précise :

 

Dès la signature du contrat par les deux parties, un délai de rétractation de 30 jours s’applique, au-delà duquel le contrat prend effet. 

Il existe deux types de contrats bien distincts :

  • l’assurance décès temporaire,
  • l’assurance décès vie entière.

 

La première offre des garanties sur une période définie dans le temps. Ce type de contrat d’assurance possède une date limite au-delà de laquelle les bénéficiaires ne peuvent pas percevoir le capital. Dans le cadre d’un contrat d’assurance décès temporaire, si l’assuré décède avant la date limite du contrat, le capital est versé aux bénéficiaires. Dans le cas contraire, les cotisations sont définitivement perdues. On parle également de contrat à « fonds perdus ». 

 

En revanche, avec une assurance décès vie entière, le capital est versé aux bénéficiaires quelle que soit la date de décès de l’assuré. Les bénéficiaires perçoivent donc le capital défini dans le contrat, sans condition.  

 

Bon à savoir : certains assureurs imposent un âge limite, à partir duquel il n’est plus possible de souscrire une assurance décès. Aussi, il est souvent demandé au souscripteur de remplir un questionnaire médical. Si son état de santé présente un risque trop élevé, l’assureur peut refuser la souscription.

 

Pour la constitution du capital financier, le souscripteur peut choisir de verser des sommes d’argent chaque mois, trimestre, semestre ou encore chaque année. Le montant des cotisations varie en fonction du montant du capital que l’assuré souhaite garantir à ses proches.

 

Au décès de l’assuré, les bénéficiaires désignés peuvent choisir de recevoir le capital  :

  • en une seule fois (un seul versement de la totalité du capital),
  • ou sous la forme d’une rente perçue de manière régulière (chaque mois par exemple).

 

Le capital peut ensuite être utilisé par les bénéficiaires comme bon leur semble. Que ce soit pour des financements personnels (études, achat immobilier...) ou pour la participation aux frais d’obsèques du défunt

Infographie sur les assurances décès temporaire et vie entière

Comment bien choisir son contrat d’assurance décès ?

Pour choisir l’assurance décès la plus adaptée à votre situation, il faut tenir compte des garanties offertes par chaque contrat. En plus de la garantie d’assurance décès, certains contrats proposent des garanties complémentaires.

 

Ces garanties sont généralement les suivantes :

  • le versement d’un capital en cas de perte d’autonomie (PTIA) à la suite d’un accident,
  • la garantie d’incapacité temporaire, en cas d’incapacité d’exercer une activité professionnelle suite à une maladie ou un accident,
  • la garantie d’invalidité permanente en cas d’invalidité avérée par le médecin-conseil.

 

Ces garanties ne sont pas comprises dans tous les contrats et permettent de se prémunir contre des risques supplémentaires au risque de décès. Renseignez-vous lors de la souscription afin de connaître les options inclues ou non dans les conditions de votre contrat. 

Au même titre que les garanties, les cotisations de votre assurance décès varient beaucoup d’un contrat à l’autre. En fonction de l’âge du souscripteur et du capital financier souhaité, les primes à verser ne sont pas identiques. 

 

Le montant des cotisations connaît des variations très importantes en fonction du type de contrat. C’est pourquoi nous vous conseillons de bien vous renseigner lors de la souscription de votre contrat d’assurance décès. Si certaines garanties sont essentielles pour vous, il est parfois conseillé d’investir davantage pour sécuriser l’avenir de ses bénéficiaires en cas de coup dur. 

Pour en savoir plus sur les contrats de prévoyance, nous vous invitons à prendre contact avec nos conseillers AG2R LA MONDIALE.

Partagez :

Découvrez nos conseils sur la même thématique

Des questions ?

Quand vais-je recevoir ma carte de tiers payant ?

Pour information, la carte de tiers-payant est renouvelée annuellement de manière automatique. Les éditions se font courant décembre / début janvier. Vous ne l'avez pas reçue ou vous souhaitez une réédition de votre carte ? Vous pouvez retrouver votre...

Comment être remboursé de mes frais de santé ?

S'il s'agit de soins remboursés par le régime obligatoire : Dans tous les cas, votre dossier doit être traité par votre régime de base avant de nous parvenir. Si vous avez reçu votre décompte de la Sécurité sociale avec le message suivant : "Pour faciliter...

Courrier/mailing de relance ou mise en demeure cotisations entreprise

Attention, les informations communiquées ci-dessous concernent uniquement vos contrats prévoyance-santé, prévoyance collective et retraite supplémentaire. Pour toute question concernant les cotisations de vos contrats de retraite complémentaire (ARRCO-AGIRC),...

Remboursements à 100%, 200%... Comment ça marche ?

Votre complémentaire santé vous rembourse selon un "plafond" appelé Base de Remboursement (BR) ou tarif de convention (TC). Celui ci est fixé par la Sécurité sociale et varie selon le type de soins.   La Sécurité sociale rembourse un pourcentage de cette...

Taux de cotisations prévoyance / frais de santé des conventions collectives nationales

Afin de connaître les taux de cotisations prévoyance et/ou frais de santé de la convention collective dont dépend votre entreprise, nous vous invitions à la sélectionner dans la liste ci-dessous, en cliquant sur le lien correspondant (pour des informations...