Agences Agences
important FAQ
chat Contact

Système de retraite français : les réponses à vos questions

Le système de retraite en France est complexe, et actuellement sujet à réforme. Entre le calcul des pensions, l’âge légal de départ à la retraite, la retraite à taux plein, les différents régimes ou encore la fiscalité, comment s’y retrouver et s’y préparer correctement ?

Système de retraite français : les réponses à vos questions

J'ai trouvé cela sur mon relevé de carrière et je ne comprends pas :

Trimestres retenus y compris majorations retenues 163
Trimestres cotisés pour le calcul du minimum 94

Vous souhaitez connaître la différence entre les trimestres retenus et les trimestres cotisés.

Pour cela, il faut distinguer les trimestres cotisés des trimestres assimilés (ou équivalents). 

Les trimestres cotisés correspondent à des périodes d'activités rémunérées (salarié, indépendant, agricole...) pour lesquelles vous avez payé des cotisations retraite.

Les trimestres assimilés, quant à eux, correspondent à des périodes d'interruption involontaire de l'activité professionnelle (maladie, maternité, chômage...) ou à des majorations (enfants élevés, tiers aidant...). Ceux-ci sont pris en compte pour la détermination du taux plein mais pas dans le calcul du montant de la pension vieillesse.

Les trimestres retenus sont en fait : les trimestres cotisés + les trimestres assimilés.

 

Au vu des nombreuses erreurs que j'ai trouvé sur le relevé des salaires annuels servant au calcul de la retraite de base, j'ai décidé de contrôler les points Arrco que j'ai acquis au cours de ma carrière.

J'ai beau appliquer toutes les formules trouvées sur internet, je ne parviens pas au même nombre de points que me trouve la CGIS concernant ne serait ce que la première année....
Pourriez-vous me communiquer la véritable formule de calcul qui a été appliquée, selon les éléments suivants :

- Salaire annuel brut de l'année 1978 : 28.585,00 francs

- Feuille de paye du Laboratoire de biologie : Retraite complémentaire : 3,36%
(les cotisations patronales n'apparaissent pas sur la feuille de paye qui était, à l'époque, manuscrite)

- Feuillet C.G.I.S. : Points acquis dans l'année 19
Salaire de référence 11,32
Valeur annuelle du point de retraite : 13,800
Taux de cotisation 5 %
Salaire soumis à cotisation pour l'année : 28 585,00 francs

- Document Arrco en 2017 : nombre de points acquis : 77,39

Vous souhaitez connaître les règles de calcul applicables dans le cadre de la retraite complémentaire. 

Deux éléments entrent dans le calcul des points de retraite : l’assiette de cotisations et le taux de cotisations. 

  • L’assiette de cotisations : c’est la totalité ou partie du salaire brut soumise aux cotisations de retraite complémentaire, elle se réfère au plafond de la Sécurité sociale.
  • Le taux de cotisations (part patronale et part salariale)

Le montant des cotisations se calcule donc  ainsi : 

Assiette de cotisations X taux de cotisations = Montant des cotisations.

Ensuite, votre caisse divise le montant des cotisations par le prix d’achat du point (ou salaire de référence), établi chaque année.

Avant 1999, chaque institution de retraite avait sa propre valeur de référence. Au 1er janvier 1999, un régime unique de retraite complémentaire a été mis en place, et les droits précédemment inscrits au compte des participants ont été convertis en points Arrco selon la formule suivante : 

Nombre de points Arrco = Nombre de points ancien régime X valeur du point de l'institution au 31/12/1998 : valeur du point Arrco au 01/01/1999.

Pour plus de détails sur les valeurs de référence par année, nous vous invitons à prendre contact avec la caisse de retraite complémentaire Klésia, (nouvelle dénomination de la CGIS) : www.klesia.fr

 

Je suis née en 1961, à quel âge aurai-je ma retraite ?

J'ai commencé à travailler le 21/10/1977 et je n'ai pas fait de chômage.

Vous souhaitez savoir à partir de quel âge vous pouvez prétendre à un départ à la retraite.

Aussi, d’après votre année de naissance (1961), l’âge légal de départ à la retraite pour votre génération est prévu dès 62 ans, avec une durée d’assurance au moins égale à 168 trimestres validés pour obtenir une retraite à taux plein.

Si vous n’avez pas suffisamment de trimestres, vous pouvez obtenir une retraite à taux plein dès 67 ans et ce, quelle que soit votre durée d’assurance.

Vous indiquez avoir toujours travaillé depuis le 21 octobre 1977 et n’avoir connu aucune période de chômage.

Sachez qu’il existe un dispositif particulier vous permettant de partir à la retraite anticipée avant 62 ans au titre des « carrières longues ».

Vous êtes peut- être éligible à ce départ en retraite dès 60 ans si vous remplissez les conditions suivantes : 

  • Avoir obtenu au moins 5 trimestres avant l’année civile de vos 20 ans (4 trimestres suffisent si vous êtes née au cours du dernier trimestre civil) ;
  • Avoir acquis 168 trimestres cotisés à compter de vos 60 ans.

Par ailleurs, il est important de préciser que les trimestres retenus dans le cadre de la carrière longue sont uniquement ceux obtenus en contrepartie du versement des cotisations de retraite.

Cependant, certaines périodes peuvent être retenues comme étant « réputées cotisées » :

  • Service militaire dans la limite de 4 trimestres ;
  • Périodes de chômage indemnisé dans la limite de 4 trimestres ;
  • Les périodes indemnisées au titre du congé maternité ;
  • Les périodes de maladie et accident de travail dans la limite de 4 trimestres ;
  • L’invalidité dans la limite de 2 trimestres ;
  • Les trimestres de majoration de durée d’assurance au titre du compte professionnel de prévention (pénibilité).

Ne connaissant pas le détail de votre carrière, je ne peux répondre précisément à votre demande personnelle. 

C’est pourquoi, je vous invite à contacter la Carsat (Caisse d’Assurance retraite et de la santé au travail) au 3960 (prix d’un appel local depuis un poste fixe), afin qu’elle vous confirme la possibilité pour vous de bénéficier de ce dispositif.

Je vous propose également de bénéficier d’un Entretien information retraite.

Ce rendez-vous téléphonique, vous permettra de faire le point sur votre situation retraite, de déterminer votre date de départ à la retraite et d’obtenir une estimation de vos futures retraites de base et complémentaires.

Je vous invite à cliquer ici afin d'obtenir un rendez-vous.

 

J'ai travaillé pendant quelques années dans une société qui cotisait à Isica et j'ai un relevé de points retraite.

Je souhaiterais savoir si c'est en plus de ma retraite complémentaire AG2R.

Vous souhaitez savoir ce que sont devenus vos points retraite complémentaire, acquis auprès de la caisse Isica.

Tout d’abord, je vous informe que cette caisse n’existe plus. 
L’ensemble des droits ont été repris par le groupe AG2R LA MONDIALE.

De plus, au 1er janvier 1999 vos points Isica ont été convertis en points Arrco par la formule suivante : nombre de points Isica x taux de conversion = nombre de points Arrco.
Le taux de conversion Isica était de 0,5722.

De ce fait, ils ont été intégrés dans le cadre de la liquidation de votre retraite complémentaire.
C’est pourquoi dans la pension que vous percevez vos points Isica sont déjà inclus.

Vous pouvez le vérifier sur le document « Carrière validée » que vous avez reçue lors de la mise en paiement de votre retraite Arrco.

Partager sur les réseaux sociaux