Retraite

Épargner pour sa retraite : investir dans l’immobilier ou se constituer une rente ?

Comme de nombreux Français, vous privilégiez les solutions en capital dans la préparation de votre retraite. Or, vos craintes liées à une réduction de vos revenus ne sont pas d’ordre patrimonial. La logique serait donc d’opter plutôt pour des produits en rente qui garantissent un revenu régulier durant toute la retraite.

Épargner pour sa retraite : investir dans l’immobilier ou se constituer une rente ?
Ghetty Images

Immobilier ou rente, que choisir pour épargner et bien vivre sa retraite ?

Contexte - quelques données chiffrées

72 % des Français estiment que leurs pensions seront insuffisantes pour vivre correctement à la retraite. Plus de la moitié des Français déclarent épargner en vue de leur retraite et souhaitent épargner davantage avec la réforme visant à instituer un régime universel par points 

Pour préparer leur retraite, les Français mettent en avant l’immobilier. 61 % des Français considèrent que le meilleur moyen pour préparer sa retraite est d’être propriétaire de sa résidence principale. Pour 32 %, le choix se porte sur l’investissement immobilier locatif, pour 22 %, c’est l’assurance vie et pour 18 % les produits d’épargne retraite. 

(Chiffres tirés de l’enquête 2020 Cercle de l’Épargne/Amphitéa/AG2R LA MONDIALE).

 

Les Français sont, en règle générale, assez méfiants vis-à-vis des produits en sortie en rente en raison de leur effet tunnel (les versements ne sont pas disponibles durant toute la période de constitution) et de la peur de perdre le capital en cas de décès (des formules de réversion existent pour limiter ce risque). 
 

De manière assez contradictoire, les Français plébiscitent la rente quand elle prend la forme de pensions versées par les régimes obligatoires de retraite mais la rejettent quand elle est délivrée par un assureur. 

 

Immobilier : un rendement difficile à estimer

Le choix du capital se matérialise souvent par l’acquisition de biens immobiliers. La hausse des prix, ces dernières années, a fait de ce placement une valeur refuge. La valeur des biens immobiliers peut connaître également des variations à la baisse. Entre 1991 et 1997, les prix de l’immobilier ont fortement baissé en France, près de 50 % à Paris en raison de la hausse des taux d’intérêt.

L’immobilier est également sensible aux récessions. En outre, un bien immobilier dépend de la situation économique et sociale de la ville, de la région dans lequel il est situé. Une diminution de la population, une crise locale influent, par nature, sur son prix. Un bien immobilier est, en règle générale, moins liquide qu’un produit financier. Les délais de revente dépendent de la situation du marché. En cas de besoins impérieux, en tant que propriétaire, vous peuvez être amené à vendre en-dessous du prix.

Que ce soit via un Plan d’Épargne Retraite ou un contrat d’assurance vie, vous avez la possibilité de combiner produits de taux avec garantie en capital et produits en unités de compte dont la valeur évolue en fonction des valeurs cotées qui les composent.
 

La rentabilité de l’immobilier locatif est plus difficile à apprécier qu’un produit financier. Pour ce dernier, la rentabilité est fonction du taux de rendement, du montant des dividendes et des prélèvements qui sont désormais inférieurs ou égaux à 30 %. Pour déterminer la rentabilité de l’immobilier, vous devez, en tant que propriétaire, prendre en compte les charges d’entretien qui ont tendance à augmenter avec l’âge du bien ainsi que les prélèvements. Les revenus fonciers ou les bénéfices industriels et commerciaux en cas de location en meublé sont ajoutés à votre impôt sur le revenu. La rentabilité dépend par ailleurs du prix d’acquisition du bien qui varie fortement en fonction des villes et des quartiers. 

 

La rente permet un revenu régulier

Elle permet une fois instaurée de s’affranchir des risques du marché. C’est un véritable service qui est vendu aux assurés. Le choix du capital peut s’entendre pour la réalisation d'un projet personnel, achat d’une maison pour la retraite, organisation d’un voyage, aide aux enfants pour monter une entreprise, aides aux petits-enfants pour financer leurs études.

Dans un grand nombre de cas, si vous détenez un capital, vous aurez tendance à le conserver comme tel durant la retraite et à ne pas en profiter. Leur option est alors d’ordre patrimonial et n’obéît donc pas à des considérations d’amélioration de vos revenus. 

 

En savoir plus sur l'épargne retraite 

 

Épargner pour sa retraite : investir dans l’immobilier ou se constituer une rente ?
Partager sur les réseaux sociaux