Santé-Prévoyance
À quel âge souscrire une assurance dépendance ?

À quel âge souscrire une assurance dépendance ?

Souscrire une assurance dépendance permet de se mettre à l’abri au cas où la perte d’autonomie surviendrait. Mais quel est l’âge idéal pour souscrire ce genre de contrat ? Nos réponses à toutes vos questions.

Qu'est-ce que la dépendance ?

 

Une personne en état de dépendance n’est plus capable de réaliser certains actes de la vie quotidienne seul, comme se laver, se vêtir, se nourrir, etc. Le plus souvent, la perte d’autonomie touche les personnes âgées, car elle survient principalement avec l’âge.

 

La dépendance entraîne des frais importants. En effet, il est parfois nécessaire de recourir à des soins et autres services d’aide à la personne. Pour maintenir une personne dépendante à son domicile, il faut réaliser des aménagements, investir dans des équipements spécifiques, etc.

 

En souscrivant une assurance dépendance, vous percevrez une aide financière si vous vous retrouvez en état de dépendance. Il peut s’agir d’une rente ou d’un capital, qui permet de faire face à ces divers frais.

 

Sachez que chaque contrat d’assurance a sa propre définition de la dépendance. Cela signifie que tous les degrés de perte d’autonomie ne donnent pas droit aux mêmes garanties. Soyez donc attentif aux définitions données et aux niveaux de garanties proposés avant de souscrire une assurance.

 

Existe-t-il un âge minimum pour souscrire une assurance dépendance ?

 

Selon les contrats, l’âge minimum pour souscrire une assurance dépendance diffère. En général, l’âge minimum varie entre 18 et 50 ans, selon les assureurs. On observe que les souscripteurs ont en moyenne entre 60 et 64 ans.

 

Par ailleurs, sachez qu’il n’est plus possible de souscrire un tel contrat de prévoyance passé un certain âge. Là encore, l’âge limite pour souscrire une assurance dépendance varie entre 70 et 80 ans.

 

Pourquoi anticiper sa couverture dépendance ?

 

En souscrivant une assurance dépendance, vous vous protégez des conséquences financières liées à la perte d’autonomie. Vous mettez également vos proches à l’abri. En effet, les proches d’une personne dépendante sont souvent impactés également sur le plan financier.

 

Souscrire un contrat dépendance jeune est judicieux financièrement parlant. Plus tôt vous adhérez, plus les cotisations mensuelles sont faibles. Le montant de la cotisation est déterminé lors de la souscription et ne change plus.

 

Toutefois, il n’est pas recommandé de souscrire trop tôt pour autant. Et pour cause, la durée de cotisation sera plus importante. Et si vous ne vous retrouvez jamais en situation de dépendance, vous aurez versé un nombre important de cotisations à fonds perdus. C’est-à-dire que vous ne pourrez plus jamais percevoir les sommes versées.

 

Il est donc avantageux d’anticiper sa couverture dépendance, mais il n’est pas forcément utile de souscrire trop jeune.

 

Quel est l'impact de votre âge au moment de la souscription ?

 

Votre âge est un critère important pour souscrire une assurance dépendance. Pour commencer, votre âge permet de définir la durée et le montant des cotisations. Comme évoqué précédemment, plus tôt vous souscrivez, moins les cotisations seront élevées.

 

Aussi, les formalités d’adhésion seront plus ou moins lourdes selon votre âge :

 

  • si vous avez moins de 50 ans, une simple déclaration d’état de santé suffit,
  • après 50 ans, vous devrez remplir un questionnaire médical plus ou moins poussé (problèmes de santé, antécédents médicaux, traitements en cours, etc.),
  • après 65 ans, votre assureur peut exiger un examen médical avant la souscription d’une assurance dépendance.

 

 

Partager sur les réseaux sociaux