Agences Agences
important FAQ
chat Contact
Souscrire une assurance dépendance : est-ce indispensable ?

Souscrire une assurance dépendance : est-ce indispensable ?

Avec le vieillissement de la population, la dépendance affecte de plus en plus de monde et personne n’est à l’abri. Or, la perte d’autonomie engendre de lourdes conséquences financières et psychologiques. Face à cette situation, une assurance dépendance s’avère d’un grand secours, bien qu’elle ne soit pas obligatoire.

Qu’est-ce que la dépendance ?

La dépendance désigne une perte d’autonomie physique ou mentale. Une personne dépendante est incapable de réaliser certains actes de la vie quotidienne (AVQ) sans assistance, comme s’alimenter, se laver, s’habiller, se déplacer, etc. La dépendance peut atteindre différents degrés, et être qualifiée de légère, partielle ou totale.

 

La perte d’autonomie peut découler d’une maladie ou d’un accident, mais elle touche en particulier les personnes âgées. Avec le vieillissement de la population et l’espérance de vie qui ne cesse de s’allonger, la problématique de la dépendance devient un phénomène de société qui concerne de plus en plus de monde.

 

Une assurance dépendance : à quoi ça sert ?

Une assurance dépendance vous protège en cas de perte d’autonomie. Ce contrat prévoit une indemnisation sous forme de rente, pour vous permettre de faire face aux conséquences financières liées à cette situation. En effet, les frais peuvent être conséquents : travaux d’aménagement du logement, achat de matériel adapté, aide à domicile, etc.

 

Le montant de la rente perçue est défini à l’avance, au moment de la souscription du contrat dépendance. Certains contrats prévoient également le versement d’un capital, utile pour financer des travaux d’aménagement par exemple.

 

Certes, l’état verse l’allocation personnalisée à l’autonomie (APA) aux personnes dépendantes de plus de 60 ans. Mais cette indemnisation s’avère insuffisante pour couvrir tous les frais et les soins. Un tel contrat d’assurance prévoyance est donc un complément non négligeable.

 

Nos conseils pour souscrire un contrat adapté

Une assurance dépendance est un contrat de prévoyance. Il faut donc souscrire avant que l’état de dépendance ne survienne. Passé un certain âge, les compagnies d’assurances peuvent vous demander de remplir un questionnaire médical, voire de passer un examen. L’adhésion peut vous être refusée si votre état de santé présente un risque trop important.

 

Aussi, certains assureurs imposent un âge limite, au-delà duquel il n’est plus possible de souscrire (généralement après 70 ans). De plus, plus vous souscrivez tard, plus les cotisations seront élevées.

 

Bien entendu, le tarif de l’assurance varie également en fonction du montant de rente souhaité, et de l'étendue des garanties. Si certains contrats vous indemnisent uniquement en cas de dépendance totale, d’autres déclenchent leur garantie pour une dépendance partielle. Il est recommandé de souscrire un contrat couvrant la dépendance partielle, car elle est plus fréquente et les dommages causés sont tout aussi importants.

 

Attention aussi aux éventuels délais de carence imposés, qui varient selon l’assureur. Enfin, de nombreux contrats proposent des services d’assistance en option : aide aux démarches administratives, accompagnement des aidants, soutien psychologique, etc. Bien qu’ils fassent augmenter le tarif des cotisations, ces services optionnels peuvent s’avérer très utiles
Partager sur les réseaux sociaux