Tout savoir sur <br/>l’assurance <br/>dépendance

Tout savoir sur
l’assurance
dépendance

Vous souhaitez préserver vos proches et vous prémunir contre le
risque de perte d’autonomie ? Envisagez dès maintenant les
conséquences grâce à nos offres dépendance pour libérer votre
famille des soucis d’ordre administratif et financier le moment venu.

CARACTÉRISTIQUES D’UN CONTRAT DÉPENDANCE

Un contrat de dépendance souscrit à titre individuel permet de bénéficier du versement d’une rente viagère (mensuelle ou trimestrielle) ou d’un capital en cas de dépendance (totale ou partielle).

En effet, lorsque l’on parle de perte d’autonomie ou de dépendance, cela signifie que la personne est atteinte de troubles psychiques ou physiques qui l’empêchent d’être autonome pour réaliser les actes de la vie quotidienne (se laver, se déplacer, s’habiller et s’alimenter).


LES GARANTIES D’UN CONTRAT DÉPENDANCE

Un contrat de dépendance prévoit le versement d’un capital ou d’une rente viagère en cas de dépendance totale ou partielle.

L’assuré peut également souscrire des garanties optionnelles et bénéficier d’une protection optimale. Par exemple :

  • Le capital équipement ou dit aménagement (domicile ou véhicule)
  • L’assistance (aide-ménagère, le portage de repas, la livraison de médicaments, l’accompagnement psychologique…)

Attention : l’ajout de garanties complémentaires aura forcément une incidence sur la tarification de base et elle peut donc évoluer en fonction des garanties choisies et du niveau de prise en charge.


Pour en savoir plus sur nos offres dépendance :



COMMENT DÉFINIR ET ÉVALUER LE NIVEAU DE DÉPENDANCE ?

Le versement d’une rente ou d’un capital lié à la dépendance est souvent soumis au préalable à une évaluation du niveau et degré de dépendance.

Le niveau de dépendance est souvent caractérisé selon les barèmes établis par les pouvoirs publics avec la grille AGGIR. Le modèle d’évaluation AGGIR (Autonomie Gérontologie Groupe Iso-Ressources) retenu, par le décret du 27 avril 1997 pris en application de la loi du 24 janvier 1997, sert de référence pour le classement des personnes dépendantes dans les Groupes Iso-Ressources (GIR).

Ce modèle définit 6 Groupes Iso-Ressources ordonnés selon une échelle décroissante d’autonomie.

Chaque assureur utilise une grille d’évaluation ou un modèle d’appréciation qui peut lui être propre (test de Blessed, Actes de la vie quotidienne « AVQ », test MMSE de Folstein…), ou bien se baser sur la grille d’évaluation AGGIR qui est la grille d’évaluation nationale.

Dans la plupart des cas, les assureurs proposent 2 types de formules dépendance que sont :

  • Dépendance totale
  • Dépendance totale et partielle


En cas de dépendance totale :

Lorsque l’on parle d’une personne en situation de dépendance totale, cela signifie que la personne est dans l’impossibilité d’accomplir au moins 3 actes ordinaires de la vie quotidienne et a donc besoin d’une tierce personne.
Ainsi, si la personne a souscrit un contrat de dépendance avec une formule « Dépendance totale », elle peut prétendre alors au versement d’une rente mensuelle viagère ou d’un capital.


En cas de dépendance partielle :

Lorsque l’on parle d’une personne en situation de dépendance partielle, cela signifie que la personne nécessite l'aide d’une tierce personne pour réaliser un ou plusieurs actes de la vie quotidienne (AVQ).

En cas de dépendance partielle, si la personne a souscrit un contrat avec une formule « Dépendance totale et partielle », elle peut toucher une rente ou un capital qui correspond à un pourcentage (en général 50% du montant de la rente dépendance totale souscrite) de la somme prévue en cas de dépendance totale et en fonction du niveau de dépendance constaté.


Le saviez-vous ? COÛT DE LA PERTE D'AUTONOMIE 

Le coût dépend tant du niveau de perte d’autonomie que du mode d’hébergement soit :

  • Hébergement en institution spécialisée : de 1 800 à 3 000 €/mois, voire 3 500 €/mois, selon le niveau de la prestation médicalisée, le standing et la localisation, Paris ou Province.
  • Hébergement à domicile : 2 200 €/mois.

Face à ces dépenses, les aides de l’état sont le plus souvent insuffisantes (environ 500 euros en moyenne).

Ces frais sont donc lourds à assumer notamment au regard des revenus des retraités.

 

Utilisez notre simulateur pour connaître le coût de votre dépendance



NOS SOLUTIONS : COMMENT NE PAS ÊTRE UNE CHARGE POUR VOS PROCHES ?

Une assurance contre la perte d'autonomie peut vous aider. Cette assurance comprend notamment :

  • Le versement d'une rente dès la perte d’autonomie partielle,
  • Une assistance pour vous et les personnes qui vous aident,
  • Une couverture immédiate en cas d’accident.

Découvrez en détails les caractéristiques de notre contrat « Assurance Autonomie »

 

 

Rejoignez la communauté Aidons Les Nôtres

 

Partager sur les réseaux sociaux

L'application recommandée

Alzheimer Infos

"Alzheimer Infos" donne accès aux informations récentes concernant l’avancée des recherches et les différents aspects de la maladie au quotidien.
 
 
 
 
A lire aussi