Retraite

Reconstituer sa retraite pour faire valoir ses droits

J'ai eu un parcours professionnel très varié. Comment faire valoir mes droits pour ma future retraite ?

Avoir un parcours professionnel varié est aujourd’hui une réalité de plus en plus fréquente. Il existe des services très utiles pour reconstituer votre carrière et préparer votre future retraite. Découvrez-les ici, ainsi que les astuces pour faciliter vos démarches.

 

Comment connaître le nombre de trimestres acquis ?


Le montant d’une pension de retraite est, en grande partie, déterminée par le nombre d’années pendant lesquelles le travailleur a cotisé. Il est donc essentiel, pour faire valoir ses droits, de reconstituer très soigneusement son parcours professionnel.
 
C’est ce que propose le site officiel d’information sur la retraite. Pour connaître le nombre de trimestres acquis, il suffit de créer, en ligne, son « compte retraite » puis d’accéder à son « relevé de carrière ». Les premières cotisations entraînent en effet l’ouverture d’un compte nominatif qui répertorie tous vos emplois.


Faire valoir ses droits


Si des périodes travaillées n’apparaissent pas, ce qui peut arriver, il est conseillé d’entrer en relation avec l’employeur concerné. Des justificatifs seront nécessaires pour compléter le relevé. Si l’emploi en question concerne une période postérieure à 1976, le bulletin de paie est indispensable, pour faire valoir ses droits.
 
Ce document fait d’ailleurs partie de ceux qu’il est vivement recommandé de garder jusqu’à sa retraite, à l’abri de tout ce qui pourrait le faire disparaître ou l’endommager, comme un incendie ou une inondation. Certains vont jusqu’à placer des doubles dans un coffre-fort. D’autres scannent leurs fiches de paie pour les stocker dans un ordinateur, une boîte mail ou sur un disque dur externe.
 
Pour obtenir ces mêmes informations, les travailleurs non-salariés devront se tourner vers d’autres sites ou organismes spécifiques. Par exemples, les exploitants agricoles, rattachés à Mutualité Sociale Agricole (MSA), feront leur demande en ligne sur le site msa.fr.
 
Concernant les artisans, commerçants et/ou industriels, rattachés au Régime social des indépendants (RSI), ils peuvent se renseigner en appelant le 3648 (service gratuit + prix appel) ou se rendre sur le site rsi.fr.
 
Quand aux professions libérales, elles relèvent de caisses de retraites spécifiques réunies, pour la plupart, au sein de la Caisse nationale d'assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL). Les informations se trouvent sur le site cnavpl.fr.


Additionner les points acquis 


La personne qui a exercé différents métiers ou a changé de statut au cours de sa carrière, percevra donc des pensions issues de régimes de retraite différents. Le système de retraite français compte un peu plus de 35 caisses de retraite différentes, régimes de base et régimes complémentaires confondus. Les pensions de ces différents régimes de retraite, calculées en fonction des trimestres et des points acquis au cours d’une carrière, s’additionnent tout simplement.
 
Dans la plupart de ces cas, une demande par régime doit être effectuée au moment de partir à la retraite. Un formulaire papier peut être envoyé depuis le 1er juillet 2017 pour effectuer une demande sur les régimes alignés (RSI/MSA/Régime général). Ce n’est qu’à partir du 1er janvier 2019, qu’une demande unique pourra être formulée en ligne, quel que soit le régime d'affiliation.
 
Si ces démarches paraissent trop complexes, le Centre d’information, de conseil et d’accueil des salariés (CICAS) peut être d’une grande utilité. Il reçoit sur rendez-vous à fixer, au préalable, en appelant le 0820 200 189 (0,09 €/ min. depuis un poste fixe, de 8h30 à 18h du lundi au vendredi ou en remplissant le formulaire de contact.

Réponse plus détaillée
Les autres réponses à ce sujet
Découvrir le site www.info-retraite.fr
Partager sur les réseaux sociaux