Agences Agences
important FAQ
chat Contact

Pourquoi souscrire une mutuelle pour votre bébé ?

Parce qu’un nouveau-né nécessite des soins spécifiques et un suivi médical régulier, une mutuelle bébé apporte les garanties santé adaptées. Votre enfant sera ainsi bien couvert.

Pourquoi souscrire une mutuelle pour votre bébé ?

Quels sont les besoins santé spécifiques pour votre bébé ? 

Durant les premiers mois de son existence, un nouveau-né doit être suivi de près par de nombreux professionnels de santé. Différents rendez-vous incontournables jalonnent ainsi la première année de vie 

  • consultations régulières chez le pédiatre et autres spécialistes
  • vaccinations obligatoires et facultatives, 
  • examens sanguins et prescriptions de médicaments en cas de maladie,  
  • possibilité d’une hospitalisation en cas de bronchiolite aigue ou d’une forme sévère de gastro-entérite… 

 

 Comment votre enfant est-il couvert par la Sécurité sociale ?  

La surveillance médicale d’un nourrisson prévoit 4 examens jusqu’à ses 2 mois. Ces consultations sont prises en charge à 100 % par l’Assurance maladie, sans avance de frais. Les éventuels dépassements d’honoraires ne sont toutefois pas remboursés.  

 

Les frais d’hospitalisation et le forfait hospitalier sont intégralement pris en charge pendant les 30 jours qui suivent la naissance de votre enfant. 
 

Passé ce délai, votre enfant ne bénéficiera plus que d’une prise en charge à hauteur de 70 % du tarif de base.  

Chez les nouveau-nés, les rendez-vous médicaux se multiplient rapidement, occasionnant des dépenses de santé importantes. Pour vous aider à assumer ces frais, le recours à une complémentaire santé spécifique pour votre enfant est une solution à envisager.  

 

Est-il judicieux de souscrire une mutuelle santé pour son bébé ? 

Vous bénéficiez d’une mutuelle entreprise ? Vous pouvez décider d’y rattacher votre enfant. Vous pouvez aussi l’ajouter à votre mutuelle famille en qualité d’ayant-droit.  

 

En effet, les formules standards des contrats d’assurance santé ne sont pas adaptées aux besoins spécifiques des nouveau-nés. Plusieurs types de dépenses pourraient ainsi être mal remboursés : 

  • les dépassements d’honoraires des pédiatres et autre spécialistes, 
  • les vaccinations
  • les actes médicaux en cas de chirurgie ou de traitement, 
  • l’hospitalisation dans une chambre individuelle avec mise à disposition d’un lit accompagnant, 
  • les médecines douces pour soulager les maux et désagréments de bébé, 

 

En bonus, vous profiterez d’avantages supplémentaires comme une prime naissance dont le montant oscille généralement entre 100 € et 400 €. 

 

Faire le choix d’une mutuelle dédiée à votre enfant représente un coût supplémentaire par rapport au rattachement. Mais c’est la garantie de bien protéger votre bébé ! De plus, le montant de l’adhésion sera sans doute vite amorti.  

Partager sur les réseaux sociaux