Santé-Prévoyance
Qu’est-ce que le dossier médical partagé ? DR

Qu’est-ce que le dossier médical partagé ?

Depuis fin 2018, les assurés de l’assurance maladie peuvent se créer un dossier médical partagé (DMP). De quoi s’agit-il exactement ?

Qu’est-ce que le DMP ? 

Le dossier médical partagé (DMP) est un carnet de santé numérique regroupant des documents relatifs à la santé d’un patient. Ce dispositif a été lancé en novembre 2018. 

 

À quoi sert-il ? 

Le DMP permet de regrouper toutes les informations relatives à la santé d’un patient dans un même endroit. Les professionnels de santé autorisés peuvent ainsi accéder à tous ces éléments et connaître les antécédents du patient afin d’optimiser son suivi médical.  

 

Que contient-il ? 

Le DMP contient un historique des soins sur les 24 mois précédents, alimenté automatiquement par l’assurance maladie. Les antécédents de santé, les pathologies et allergies éventuelles sont également répertoriés dans le carnet de santé numérique. 

Les traitements médicamenteux ainsi que les soins prodigués aux patients font aussi partie des informations stockées, tout comme les résultats d’examens et les comptes rendus d’hospitalisation et de consultation. 

Enfin, les consignes de l’assuré en matière de fin de vie peuvent figurer dans le DMP.  

 

À qui s’adresse-t-il ? 

Le DMP s’adresse à l’ensemble des personnes affiliées à l’assurance maladie. 

 

Est-il obligatoire ? 

Depuis 2018, les assurés peuvent se créer un DMP s’ils le souhaitent mais ils n’ont aucune obligation de le faire. 

 

Le secret médical préservé  

Le secret médical s’applique au DMP et aux informations qu’il contient. Ainsi, seuls le patient et les professionnels de santé (médecins, pharmaciens, infirmiers…)  qu’il a autorisés à le faire ont le droit de le consulter.  

En cas d’urgence, un médecin régulateur du Samu pourra également y avoir accès à titre exceptionnel.  

 

Comment se créer un DMP ? 

Toute personne affiliée à l’assurance maladie peut se créer un DMP en quelques minutes en se rendant sur la page dédiée du site dmp.fr

L’assuré doit renseigner son numéro de sécurité sociale, ainsi qu’un numéro de téléphone ou un mail pour recevoir une notification de chaque ajout de document sur son DMP.

Partager sur les réseaux sociaux