Santé-Prévoyance

Assurance prévoyance et assurance dépendance : quelle différence ?

La dépendance est un des risques majeurs de la vie, qui touche de plus en plus de Français. L’assurance dépendance permet de se prémunir, ainsi que la garantie dépendance des assurances prévoyance. Le point sur leurs avantages et différences.

Assurance prévoyance et assurance dépendance : quelle différence ?

Qu’est-ce que l’assurance dépendance ? Définition

Aujourd’hui, 86 % des personnes âgées de plus de 75 ans, soit plus d’un million, sont dépendantes. En 2060, elles seront plus de 2 millions (1)
 
L’assurance dépendance est dédiée à la couverture du risque de dépendance. Ses garanties prévoient le versement d’un capital ou d’une rente viagère pour aider à financer les dépenses liées à la perte d’autonomie, en complément des aides de l’État, souvent insuffisantes. Cependant, la définition de la dépendance peut différer d’un assureur à l’autre en fonction du référentiel utilisé pour l’évaluer : les actes de la vie quotidienne (AVQ) ou la Grille Autonomie Gérontologie Groupe Iso-Ressources (AGGIR), en général. 
Selon les contrats, qui peuvent être souscrits à titre individuel ou collectif, les garanties couvrent seulement la dépendance totale ou incluent la dépendance partielle. La terminologie peut aussi varier : la dépendance lourde correspond généralement aux critères de prise en charge de la dépendance totale, de niveau GIR 1 ou 2. A contrario, la dépendance légère, de niveau GIR 5, ne sera pas forcément indemnisée si la garantie dépendance partielle démarre au niveau GIR 4. Lisez bien aussi les conditions des différentes garanties pour choisir la bonne assurance dépendance. 
 

Qu’est-ce que l’assurance prévoyance ? Définition

L’assurance prévoyance vous protège contre les risques majeurs de la vie : le décès, l’invalidité, l’incapacité et la dépendance. Ses garanties complètent l’indemnisation de base de la Sécurité sociale pour compenser votre perte de revenus et préserver votre famille si vous êtes victime d’un accident de la vie. Généralement, les prestations de prévoyance sont versées sous forme de rente viagère, ou de capital s’agissant de la garantie décès. 
La garantie incapacité, qui intervient après un arrêt de travail dû à un accident ou une maladie, prévoit par contre des indemnités journalières temporaires. Si un handicap perdure, la garantie invalidité prend le relais avec le versement d’une rente, en fonction du degré d’invalidité constaté médicalement.
 
L’assurance prévoyance existe sous forme de contrat individuel ou de contrat collectif souscrit par l’employeur au bénéfice des salariés. Généralement, les garanties de prévoyance collective sont plus protectrices pour une cotisation moins élevée. Les contrats peuvent aussi inclure des prestations complémentaires couvrant, par exemple, des frais d’assistance (aide à domicile, aide-ménagère…) et la prise en charge des frais d’obsèques. 
 

La dépendance, une garantie de l’assurance prévoyance

Le risque de dépendance peut être couvert par une assurance dédiée, où la dépendance constitue la garantie principale, ou par une assurance prévoyance, qui prend en charge les principaux risques d’accident de la vie, à savoir le décès, l’invalidité, l’incapacité et la dépendance. Selon les contrats de prévoyance, la dépendance figure dans les garanties de base ou parmi les options à souscrire en complément, et la dépendance partielle n’est pas toujours couverte. 
 
Avant de souscrire une assurance dépendance, faites le point sur vos garanties actuelles et vos besoins afin d’envisager la solution la mieux adaptée entre un contrat dédié, qui peut compléter les prestations de garanties collectives, et une assurance prévoyance qui offre une protection plus étendue.   
 
(1) https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/Assurance-dependance
 
 
Partager sur les réseaux sociaux