Agences
FAQ
Contact

Assurance-vie : qu’est-ce que le fonds en euros ?

Lorsque vous placez de l’argent dans une assurance-vie multisupports, vous pouvez l’investir dans le fonds en euros de votre contrat ou dans des unités de compte. Les premiers sont à capital garanti, vous ne courrez aucun risque de perte. Mais leur rendement peine à maintenir le pouvoir d’achat de votre épargne.

Les fonds en euros sont à capital garanti

Pour leur épargne, les Français privilégient plutôt les placements liquides et sécurisés. Gérant leur épargne en bon père de famille sur le long terme, ils misent peu sur les actifs risqués type actions. Ils préfèrent très majoritairement les produits à capital garanti, notamment sur leur contrat d’assurance-vie, même si leur rémunération actuelle est au plus bas. Car il s’agit avant tout de se constituer une épargne de précaution, récupérable à tout moment pour faire face en cas de coup dur.  

 

Cela explique le succès des fonds en euros, qui accaparent à eux seuls plus de 60 % des sommes investies chaque année en assurance vie (les 40 % restants sont versés sur des fonds en unités de compte qui peuvent offrir plus de performance mais expose à un risque de perte en capital). Ces fonds offrent une très grande sécurité à l’épargnant, quelle que soit la conjoncture économique, car ils sont composés majoritairement de placements obligataires (emprunts d’États et obligations d’entreprises) qui sont peu sensibles aux aléas des marchés. Plus précisément, les fonds en euros sont généralement investis en obligations à hauteur de 60 à 80 %, le solde étant investi en actions cotées, immobilier et produits dérivés pour booster le rendement.  

 

Malgré cette diversification, les assureurs ont l’obligation de garantir les sommes placées sur ce type de support, les fonds en euros étant à capital garanti. Ainsi, quel que soit le moment où vous récupérez votre mise, vous ne vous exposez à aucun risque de perte en capital. Vous êtes certain de récupérer au minimum l’argent que vous avez investi, déduction faite des frais sur versements (ou frais d’entrée) prélevés par l’assureur. 

Les intérêts des fonds en euros sont capitalisés malgré des taux (rendements) faibles

Autre avantage des fonds en euros, les intérêts qu’ils génèrent chaque année sont capitalisés pour devenir à leurs tours productifs d’intérêts. Ce mécanisme, appelé « effet cliquet » par les assureurs, vous garantit une revalorisation de votre placement au fil du temps. Non seulement les intérêts annuels vous sont définitivement acquis et ils s’ajoutent à votre capital de départ. Mais en plus, ils produisent des intérêts supplémentaires, ce qui vous assure que la valeur de votre contrat d’assurance vie progresse par palier et qu’elle ne peut pas baisser. 

 

Sachez toutefois que le rendement des fonds en euros baisse régulièrement depuis plus de 20 ans. Il reste cependant supérieur au taux des principaux livrets d’épargne. En 2020, il était en moyenne de 1,30 %, net de frais de gestion et hors fiscalité. Il était de 1,50 % en 2019, de 1,80 % en 2018… et de 5,30 % au début des années 2000 (Sources : Fédération française de l’assurance – FFA). 

 

Bon à savoir : L’assurance-vie a enregistré une décollecte de 6,3 milliards d’euros en 2020, du fait de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid 19. Elle a toutefois repris des couleurs en 2021. Sur les huit premiers mois de l’année, elle a enregistré une collecte nette positive de 14 milliards d’euros. Fin août 2021, l’encours global de l’assurance- vie s’établissait à 1 854 milliards, en hausse de 5 % sur un an. (Source : Fédération française de l’assurance – FFA). 

Les prélèvements sociaux sont payables tous les ans

Les intérêts produits par les fonds en euros de l’assurance vie échappent à l’impôt sur le revenu tant qu’ils sont réinvestis dans votre contrat. Ils deviennent imposables lorsque vous les récupérer, en effectuant un retrait partiel ou total de votre épargne. Ils sont alors soumis au barème progressif de l’impôt ou taxés forfaitairement à 7,5%, 12,8%, 15% ou 35%, selon l’ancienneté de votre assurance vie, la date de vos versements et l’encours placé. 

 

Pour les prélèvements sociaux, en revanche, la règle est différente. Ils sont prélevés chaque année par l’assureur sur les intérêts à vous verser, au taux global de 17,2% actuellement. Autrement dit, les intérêts des fonds en euros sont soumis aux prélèvements sociaux « au fil de l’eau ». Par ailleurs, la part des intérêts non taxés de votre vivant l’est au moment de votre décès. 

Partagez :

Assurance vie : choisissez la solution qui vous correspond

Découvrez nos conseils sur la même thématique

Des questions ?

Comment modifier mon RIB ?

Sur votre contrat santé : Nous vous invitons à déposer votre demande depuis votre espace client dans la rubrique "Modifier vos coordonnées bancaires" comme ci-dessous : 1) Vous rendre dans l'espace santé et cliquer sur "accéder à vos services".   2) Choisir...

Puis-je racheter mon contrat épargne ?

Avant toute opération de rachat sur votre contrat, nous vous invitons à prendre contact avec votre service client afin de faire le point sur l'incidence fiscale de celui-ci. Vous pourrez ensuite envisager d'effectuer votre demande de rachat via votre espace...

Comment modifier mon adresse postale ?

Connectez-vous à votre espace client et accédez à la rubrique « Vos données personnelles »  pour modifier ou corriger votre adresse. ( voir ci dessous pour un accompagnement pas à pas.) 1)  Rendez-vous dans la rubrique "vos espaces" dans santé puis cliquer...

Qu'est-ce-que les certificats mutualistes ?

Les certificats mutualistes constituent une nouvelle solution pour diversifier vos placements. Vous investissez dans des titres de la Société de Groupe d'Assurance Mutuelle (SGAM) d'AG2R LA MONDIALE. L'offre est accessible dès 500 euros et chaque certificat...

Je souhaite vous informer du décès d'un de vos assurés titulaire d'un contrat épargne ou retraite supplémentaire.

Nous vous invitons à nous adresser dès que possible l'acte de décès, accompagné éventuellement des coordonnées du notaire. Nous vous remercions de privilégier le canal mail ou courrier.