Épargne
    OK
  • Devis
    OK
  • Agence
  • Contact
  • FAQ

Notre analyse économique et financière

Découvrez notre analyse des évolutions économiques et financières actuelles ainsi que le suivi des principaux indicateurs économiques. Afin de bien comprendre les évolutions des marchés financiers, il est important de suivre l’actualité mondiale. Dernière mise à jour le : 1er octobre 2019.

Evolutions économiques

Croissance

es incertitudes géopolitiques (guerre commerciale, Brexit, tensions au Moyen-Orient…) continuent de peser sur les indicateurs de confiance à travers le monde. 

  • En zone euro, le PMI manufacturier est tombé à 45,7, indiquant que la contraction de l’activité s’accélère depuis le début de l’année. L’Allemagne est l’économie la plus fragilisée (41,7), et la France est celle qui résiste le mieux (50,1).  
  • La BCE a pris note de ce ralentissement et a annoncé de nouvelles mesures d’assouplissement monétaire : baisse du taux de dépôts de 10pb à -0,50% et reprise de ses achats d’actifs à hauteur de 20 Mds€ par mois à compter d’octobre. 
  • Le conseil des Gouverneurs est divisé sur ces mesures, qui devraient pourtant rester en place plusieurs années : la BCE a annoncé qu’elle ne remonterait pas les taux tant que l’inflation ne sera pas revenue près de 2%. Or, les prix ne montrent aucun signe d’accélération ; hors alimentation et énergie, ils progressent d’environ 1% en glissement annuel depuis 2017. 
  • L’activité industrielle ralentit aussi aux États-Unis, mais la croissance y est plus soutenue grâce à la solidité de la consommation. 
  • La Fed assouplit elle aussi sa politique monétaire : elle a abaissé ses taux directeurs de 25pb pour la seconde fois en septembre, les portant à 2%, malgré un comité là aussi divisé. 

 

 

Chiffres clés
  • Croissance Française : 1,5% (PIB annualisé du 01/01/2018 au 31/12/2018)
  • Inflation Française : 1,9% (Inflation annualisée du 01/01/2018 au 31/12/2018)

Sources : Datastream, AG2R LA MONDIALE

 

AG2R-LA-MONDIALE-enquete-directeurs-d-achat-septembre-19-1032par665.PNG

 

 

Evolution des marchés

Marchés monétaires

Les taux monétaires européens baissent avec les taux directeurs de la BCE : l’EONIA a reculé de 9pb à -0,45% fin septembre et l’Euribor 3 mois s’établit à -0,41%. 

 

Marchés obligataires

  • Les divisions au sein de la Fed et de la BCE ont jeté le doute sur la poursuite des assouplissements monétaires, faisant augmenter les taux longs à travers le monde
  • Les rendements à 10 ans ont progressé de 17pb en septembre à 1,66% aux États-Unis ; +13pb, à -0,57% en Allemagne et +13pb, à -0,27% en France
  • Les investisseurs, rassurés par le changement de Gouvernement italien et des rendement plus élevés, se sont tournés vers les titres du pays, faisant baisser leur taux (-17pb à 0,82%). 
  • Les rendements des obligations d’États étaient cependant globalement en hausse en Europe, correspondant à une baisse du prix des titres : l’indice de performance de maturité 7 à 10 ans recule de 0,4% sur le mois. 

 

Marchés actions

  • Les marchés boursiers enregistrent de bonnes performances en septembre, notamment les valeurs bancaires (aidées par la remontée des taux longs), l’automobile (grâce à des signes d’apaisement de la guerre commerciale) et l’énergie (avec la hausse des prix pétroliers). 
  • Les actions françaises progressent de 3,7% sur le mois (dividendes réinvestis), comme les actions européennes

 

 

Chiffres clés
  • EONIA (indice monétaire) -0.45% au 27/09/2019
  • TEC 10 ans (indice obligations européennes) -0.41 % valeur au 27/09/2019
  • OAT 10 ans : -0.28% (taux obligataire auquel la France emprunte sur 10 ans au 27/09/2019)

Sources : Bloomberg, AG2R LA MONDIALE

 

AG2R-LA-MONDIALE-Performance-des-classes-d-actifs-sept19-1026par673.PNG

Note​ rédigée par la direction de la recherche économique AG2R LA MONDIALE.

Partager sur les réseaux sociaux