Épargne
    OK
  • Devis
    OK
  • Agence
  • Contact
  • FAQ

Notre analyse économique et financière

Découvrez notre analyse des évolutions économiques et financières actuelles ainsi que le suivi des principaux indicateurs économiques. Afin de bien comprendre les évolutions des marchés financiers, il est important de suivre l’actualité mondiale. Dernière mise à jour le : 4 mai 2019.

Evolutions économiques

Croissance

Après un début d’année bien meilleur qu’attendu, les indicateurs mensuels d’activité indiquent un ralentissement de la croissance mondiale au 2ème trimestre 2019.

  • Aux États-Unis, le PIB a progressé de 3,1% annualisé au 1er trimestre, soutenu notamment par le commerce extérieur. La  consommation était modeste (1,3%) et elle peine à accélérer : les dépenses des ménages ont progressé de 0,9% en mars, mais ont ensuite stagné en avril. La production industrielle est fragile depuis le début de l’année et la confiance se dégrade. L’indice ISM manufacturier est tombé à 52,1 en mai (-2,2 points depuis le début de l’année) et n’indique plus qu’une expansion modeste de l’activité.
  • La confiance des industriels est très dégradée en zone euro (le PMI manufacturier est à 47,7), et particulièrement en Allemagne (44,3), malgré une production industrielle en rebond depuis le début de l’année.
  • En Chine, l’économie semble affectée par la guerre commerciale avec les États-Unis. L’activité avait rebondi en mars, mais les données d’avril signalent un ralentissement simultané de la production industrielle, des exportations et des ventes au détail. Et ces chiffres n’incluent pas la récente escalade des tensions : D. Trump a mis fin aux négociations avec la Chine début avril et a augmenté les droits de douanes de 10% à 25% sur 200 Mds $ d’importations de Chine. Celle-ci a répliqué en augmentant les droits de douanes sur 60 Mds $ d’importations américaines.

 

Chiffres clés
  • Croissance Française : 1,5% (PIB annualisé du 01/01/2018 au 31/12/2018)
  • Inflation Française : 1,9% (Inflation annualisée du 01/01/2018 au 31/12/2018)

Sources : Datastream, AG2R LA MONDIALE

 

AG2R-LA-MONDIALE-enquete-directeurs-d-achat-mai19-1256par808.PNG

 

 

Evolution des marchés

Marchés monétaires

Depuis leur forte baisse début 2016, les taux monétaires européens restent stables sur des niveaux très négatifs : l’EONIA s’établit à -0,36% fin mai et l’Euribor 3 mois à -0,32%.

 

Marchés obligataires

  • La multiplication des tensions géo-politiques, les craintes sur la croissance mondiale et la faiblesse de l’inflation ont entraîné une forte baisse des taux longs à travers le monde. Les marchés anticipent des politiques monétaires plus accommodantes et les investisseurs se détournent des actifs plus risqués (les actions) pour aller vers les obligations.
  • Aux États-Unis, les taux 10 ans ont chuté de 38pb pour finir à 2,12% fin mai.
  • Les taux 10 ans allemands retombent sur des points bas historiques : -21pb à -0,20%. Une baisse des taux correspond à une hausse du prix des obligations, les obligations enregistrent donc de bonnes performances sur le mois.

 

Marchés actions

  • L’escalade de la guerre commerciale a affecté les marchés boursiers, effaçant une partie de la forte performance enregistrée depuis le début de l’année.
  • Les actions émergentes ont été les plus touchées (-6,7% sur le mois, en euros, dividendes réinvestis), suivis des actions américaines (-5,9%) et européennes (-5,7%).

 

Chiffres clés
  • EONIA (indice monétaire) -0.36% au 31/05/2019 
  • TEC 10 ans (indice obligations européennes) 0.22 % valeur au 31/05/2019
  • Actions Françaises : +10.1% (performance CAC 40 dividendes réinvestis en 2019 _ Au 31/05/2019)
  • OAT 10 ans : 0.21% (taux obligataire auquel la France emprunte sur 10 ans au 31/05/2019)

Sources : Bloomberg, AG2R LA MONDIALE

 

AG2R-LA-MONDIALE-Performance-des-classes-d-actifs-mai19-1248par820.PNG

Note​ rédigée par la direction de la recherche économique AG2R LA MONDIALE.

Partager sur les réseaux sociaux
A lire aussi