Santé-Prévoyance
Complémentaire santé et sur-complémentaire :</br>quelle différence ?

Complémentaire santé et sur-complémentaire :
quelle différence ?

Les remboursements proposés par la Sécurité sociale et les complémentaires santé ne sont pas toujours suffisants. Si tel est votre cas, la solution est de souscrire un troisième niveau
de prise en charge : la sur-complémentaire.

3 niveaux de prise en charge des frais de santé :

Le remboursement des frais de santé s’opère sur 3 niveaux :

 

  • la Sécurité sociale (1er niveau), qui prend en charge vos frais de santé à un taux du tarif conventionnel fixé par l’Assurance maladie. Ces prestations sont souvent insuffisantes, en particulier pour les soins optiques ou dentaires.
  • la complémentaire santé (2ème niveau), ou complémentaire principale, qui permet d’alléger votre reste à charge. Tous les contrats n’offrent pas les mêmes niveaux de garanties, et une couverture plus étendue permet de bénéficier d’une meilleure prise en charge.
  • la surcomplémentaire (3ème niveau), qui compense les éventuelles insuffisances de la complémentaire principale.

À quoi sert une complémentaire santé ?

Aussi appelée mutuelle ou assurance santé, la complémentaire santé intervient en complément de la Sécurité sociale pour rembourser vos frais de santé. Elle assure la prise en charge, en partie ou en totalité, des prestations médicales peu ou non remboursées par l’Assurance maladie. Son rôle est donc d’améliorer le remboursement de vos dépenses de santé, afin de vous garantir une couverture plus optimale et de faciliter l’accès aux soins.

 

La souscription à une complémentaire santé à titre individuel est libre et optionnelle, même si elle est recommandée car elle présente bien des avantages. Cependant, votre employeur a l'obligation de vous proposer une assurance santé collective, aussi appelée mutuelle d’entreprise dont votre conjoint et vos enfants pourront également bénéficier. Avant de souscrire, renseignez-vous sur les éventuels délais de carence, qui bloquent le remboursement de vos frais de santé pendant une durée définie.

 

 Bon à savoir : la réforme 100% santé, qui sera mise en place progressivement à partir de 2020, permettra d’avoir accès à des soins optiques, auditifs et dentaires sans reste à charge.

À quoi sert une surcomplémentaire santé ?

Pour faire simple, une surcomplémentaire est une complémentaire de complémentaire : elle sert à compenser les éventuelles insuffisances de la complémentaire principale. Par conséquent, vous ne pouvez souscrire une surcomplémentaire que si vous disposez déjà d'une complémentaire.

 

Une surcomplémentaire peut s’avérer utile si vous ne pouvez pas faire évoluer votre garantie, parce qu’elle est gérée par votre entreprise, par exemple. En effet, pour certaines mutuelles d’entreprise le reste à charge est important sur des postes de dépense comme l’optique ou le dentaire, par exemple. Ainsi, une surcomplémentaire vous permet de compléter votre couverture santé en renforçant vos remboursements.

 

Comme pour une complémentaire, les remboursements proposés par une surcomplémentaire santé varient en fonction des contrats : plus les garanties sont importantes, plus la cotisation est élevée. Par ailleurs, retenez qu’une surcomplémentaire santé ne vous remboursera jamais au-delà des frais engagés. C’est-à-dire que si vos frais s’élèvent à 50€ et que vous avez déjà été remboursé de 50€ par la Sécurité sociale et votre complémentaire principale, votre sur-complémentaire ne vous remboursera rien.

 

Partager sur les réseaux sociaux