Agences
FAQ
Contact

Vaccination : quels sont les vaccins pris en charge ?

La vaccination est indispensable pour vous protéger contre le risque de maladies graves et préserver votre santé et celle de vos proches. Cependant, les vaccins recommandés, voire obligatoires, ne sont pas tous remboursés par l’Assurance maladie. Le point sur les vaccins pris en charge ou non par votre mutuelle santé.
ALM 003474 683 343

Frais de vaccination : quel remboursement par l’Assurance maladie ?

La vaccination comprend deux types de frais de santé. Premièrement, le coût du vaccin en lui-même. En général, les vaccins sont pris en charge par l’Assurance maladie à hauteur de 65%, sur prescription médicale.

 

Certains peuvent être remboursés en intégralité. C’est par exemple le cas du vaccin contre la grippe pour les personnes à risque, ou encore du vaccin Rougeole-Oreillons-Rubéole (ROR) pour les enfants. D’autres ne sont pas du tout pris en charge par la Sécurité sociale. C’est notamment le cas pour les maladies infectieuses graves recommandés pour voyager à l’étranger, voire obligatoires (fièvre jaune, choléra, hépatite A …).

 

Puis, le tarif de l’injection, qui doit être obligatoirement réalisée par un professionnel de santé. Le taux de remboursement par l’Assurance maladie dépend des modalités de la vaccination :

  • il est de 70% si l’injection est réalisée par votre médecin traitant ou une sage-femme au cours d’une consultation,
  • ou de 60% si l’injection est réalisée par une infirmière, sur prescription médicale.

 

Cependant, l’injection du vaccin est prise en charge à 100% pour les patients suivis pour une Affection de longue durée (ALD), comme le diabète et l’asthme.

 

Quels sont les vaccins pris en charge par l’Assurance maladie ?

Les vaccins pris en charge par l’Assurance maladie sont définis par un arrêté ministériel.

La liste contient 16 vaccins, répartis en trois catégories.

  • Les vaccins obligatoires : diphtérie, tétanos, poliomyélite.
  • Les vaccins recommandés pour tous : coqueluche, hépatite B, infections à haemophilus influenza B, infections invasives à méningocoque du sérogroupe C, infections à pneumocoque, oreillons, rougeole, rubéole.
  • Les vaccins recommandés dans certaines situations : grippe saisonnière, hépatite A, infection à papillomavirus humains, tuberculose, varicelle.

 

Bon à savoir : un calendrier de vaccination est publié tous les ans selon les recom-mandations de la Haute autorité de santé. Il précise, pour tous les résidents en France, les vaccins et rappels à effectuer en fonction de l’âge. Mais rassurez-vous : si vous avez manqué un rappel, vous n’avez pas tout à recommencer. Il suffit simplement de reprendre là où vous vous êtes arrêté.

 

Vaccin contre la grippe : les cas de prise en charge à 100%

Les personnes dites à risque, invitées par l’Assurance maladie à se faire vacciner contre la grippe, bénéficient d’un remboursement à 100%. Il s’agit :

  • des personnes âgées de plus de 65 ans,
  • de certains patients suivis pour une ALD (le diabète et l’asthme notamment),
  • des personnes obèses.

 

Attention, les autres assurés ne bénéficient d’aucune prise en charge par la Sécurité sociale.

 

Vaccin anti-Covid : quelle prise en charge ?

La vaccination contre la Covid-19 est prise en charge à 100% par l’Assurance maladie, selon un décret publié le 1er janvier 2021.

La gratuité de la vaccination contre le coronavirus comprend :

  • la consultation pré-vaccinale et les consultations de vaccination,
  • le vaccin contre le SARS-CoV-2,
  • l’injection du vaccin.

 

Quel remboursement par la mutuelle ?

Votre mutuelle ou assurance santé prend en charge la part des frais non remboursés par l’Assurance maladie sur :

  • l’injection réalisée ou prescrite par votre médecin traitant, à hauteur de 30% ou 40% selon le cas,
  • les vaccins obligatoires ou recommandés, figurant sur la liste du Ministère en charge de la santé (35% du coût du vaccin).

 

D’autres vaccins, non couverts par l’Assurance maladie (grippe saisonnière, vaccins du voyageur), peuvent être pris en charge en partie ou en totalité par votre complémentaire santé, selon les conditions de votre contrat. En général, leur prise en charge s’inscrit dans un forfait annuel exprimé en euros, de la même manière que les médecines douces.

Partagez :

Des questions ?

Comment être remboursé de mes frais de santé ?

S'il s'agit de soins remboursés par le régime obligatoire : Dans tous les cas, votre dossier doit être traité par votre régime de base avant de nous parvenir. Si vous avez reçu votre décompte de la Sécurité sociale avec le message suivant : "Pour faciliter...

Taux de cotisations prévoyance / frais de santé des conventions collectives nationales

Afin de connaître les taux de cotisations prévoyance et/ou frais de santé de la convention collective dont dépend votre entreprise, nous vous invitions à la sélectionner dans la liste ci-dessous, en cliquant sur le lien correspondant (pour des informations...

Courrier/mailing de relance ou mise en demeure cotisations entreprise

Attention, les informations communiquées ci-dessous concernent uniquement vos contrats prévoyance-santé, prévoyance collective et retraite supplémentaire.   Pour toute question concernant les cotisations de vos contrats de retraite complémentaire (ARRCO-AGIRC),...

Accéder à l'assistant virtuel sur les Conventions Collectives Nationales (CCN)

Nous vous invitons à interroger notre assistant virtuel pour obtenir les informations dont vous avez besoin liées à votre Convention Collective Nationale : cotisations, adhésions, bulletins, formulaires, notices, etc. Pour y accéder, cliquez  sur le bouton...

Comment percevoir la prime de naissance ?

Nous prévoyons dans certains de nos contrats le versement d’une prime de naissance. Nous vous invitons à déposer votre demande de versement en joignant l'acte de naissance de votre enfant (ou l'acte précisant la notion d'adoption) depuis votre espace...