Agences Agences
important FAQ
chat Contact

Peut-on cumuler sa retraite et une pension de réversion ?

Au décès de votre conjoint(e), vous pouvez prétendre à toucher une partie de sa retraite. Cette pension de réversion peut se cumuler avec votre propre retraite sous certaines conditions. Quels critères devez-vous remplir ? Comment obtenir votre pension de réversion ? Nos explications.

Peut-on cumuler sa retraite et une pension de réversion ?

Qu’est-ce qu’une pension de réversion ? 

Au décès de votre conjoint(e) ou ex-conjoint(e), vous pouvez toucher une partie de la retraite dont il ou elle bénéficiait ou aurait pu bénéficier. 

 

En tant que conjoint(e) survivant(e), vous pouvez donc percevoir une fraction de la pension vieillesse de votre conjoint(e) décédé(e), sous certaines conditions. Ce dispositif se nomme pension de réversion

 

Quel est le montant de la pension de réversion ? 

La pension de réversion représente un pourcentage de la pension de retraite du défunt(e) : 

  • 54 % pour les régimes de base du secteur privé,  
  • 60 % pour les régimes complémentaires du secteur privé,  
  • 50 % pour les régimes des fonctionnaires. 

 

Si le défunt justifiait d’au moins 60 trimestres de cotisation d’assurance retraite au régime général, le montant de la pension de réversion est au minimum de 3 478,46 € par an. Un montant maximum a également été fixé. Votre pension de réversion ne peut pas dépasser 11 106,72 € par an. 

 

Comment cumuler sa retraite et une pension de réversion ? 

Vous pouvez cumuler votre pension de retraite personnelle et une pension de réversion. Mais pour avoir droit à ce cumul, les régimes de retraite de base du secteur privé (Assurance retraite pour les salariés, MSA pour les salariés et non-salariés agricoles, Sécurité sociale des indépendants pour les artisans, commerçants et chefs d’entreprise, et CNAVPL pour les professions libérales) ont fixé un montant de ressources annuelles brutes à ne pas dépasser : 

 

  • 21 112,00 € si vous vivez seul(e), 
  • 33 779,20 € si vous vivez en couple. 

 

Si vos ressources dépassent le plafond, votre droit à la pension de réversion n’est pas ouvert.

 

En revanche, si vos ressources sont inférieures au plafond, votre droit à la pension de réversion est ouvert et le montant s’ajoute à votre retraite personnelle et à vos autres ressources (revenus des biens personnels mobiliers ou immobiliers, ressources de votre conjoint ou concubin actuel…) : 

 

  • si vous ne dépassez toujours pas le plafond, la pension de réversion vous sera versée dans son intégralité, 
  • si vous dépassez alors le plafond, la pension de réversion vous sera versée après déduction du montant du dépassement. 

 

Pour les régimes de base, d’autres conditions sont à remplir pour avoir droit à la pension de réversion : 

  • avoir été marié(e) avec la personne décédée : vous n’obtiendrez pas une pension de réversion si vous étiez pacsé ou en concubinage avec le défunt, 
  • être âgé d’au moins 55 ans. 

 

A noter que dans la fonction publique : 

  • il n’y a aucune limite de ressources à respecter, 

  • il n’y a aucune condition d’âge à remplir. 

 

Quelles conditions pour obtenir une pension de réversion des régimes complémentaires ? 

Pour les régimes de retraite complémentaire, les conditions à remplir diffèrent de ceux de la retraite de base. Ainsi, pour avoir droit à la pension de réversion complémentaire, il faut : 

  • avoir été marié(e) avec la personne décédée : en cas de remariage, vous perdrez votre droit à la pension de réversion, 
  • être âgé d’au moins 55 ans, sauf pour certaines professions libérales où ce critère d’âge varie selon la profession qu’exerçait le défunt, 
  • il n’y a pas de condition de ressources à respecter pour les salariés du régime général et du régime agricole (Agirc-Arrco), les agriculteurs (RCO) et les professions libérales, 
  • pour les artisans et commerçants, les revenus et la pension de réversion ne doivent pas dépasser 81 048 € par an. 

 

Comment faire une demande de pension de réversion ? 

La pension de réversion n’est pas versée de façon automatique. Pour obtenir la pension de réversion de base, vous devez faire une demande à la caisse de retraite du défunt en complétant le formulaire « Demande unique de retraite de base de réversion ».  

 

Ce formulaire vous permet de demander votre retraite de réversion de base auprès d’un seul organisme même si la personne décédée a cotisé à plusieurs régimes de base différents en tant que : 

  • salarié (l’Assurance retraite), 
  • salarié agricole, chef d’exploitation ou d’entreprise agricole, collaborateur et aide familial (MSA), 
  • chef d’entreprise, conjoint collaborateur, artisan, commerçant et industriel (Sécurité Sociale des Indépendants), 
  • professionnel libéral (CNAVPL). 

 

Pour les régimes de retraite complémentaire, vous devez envoyer une demande spécifique à chaque organisme concerné pour obtenir votre pension de réversion. 
Partager sur les réseaux sociaux