Loi Evin : des changements pour le maintien des garanties santé ?

Vous quittez votre entreprise et souhaitez conserver les garanties de votre couverture santé collective ? Quelles modifications apporte le décret du 21 mars 2017 au maintien des garanties prévu à l’article 4 de la loi Evin ? Explications.
683 343 002600

Bénéficier de la portabilité de sa mutuelle santé d'entreprise 

En cas de cessation du contrat de travail - non consécutive à une faute lourde - et de prise en charge par l’assurance chômage, vous pouvez profiter de la portabilité de votre contrat santé collectif. Avec la portabilité, vous êtes couvert dès la fin de votre contrat de travail, sans période de suspension de garanties. 

 

De plus, la portabilité ne vous coûte rien : elle est financée par mutualisation. Autrement dit, ce sont les salariés en activité dans l’entreprise et l’employeur qui financent votre cotisation. Vos garanties sont alors maintenues pendant 12 mois maximum, en fonction de votre ancienneté dans l'entreprise.  

 

À l’issue de cette période, l'assureur vous proposera un contrat avec des garanties identiques, mais à titre individuel. C’est ce que l’on appelle un contrat de sortie de groupe. Rapprochez-vous de l’organisme assureur de votre entreprise afin de connaître ses tarifs en cas de maintien de garanties. 

 

Bon à savoir: vos droits à la portabilité prennent fin lorsque vous retrouvez un nouvel emploi. 

De nouveaux plafond tarifaires 

Durant votre période d’activité, votre employeur prenait en charge au moins 50% des cotisations de la complémentaire santé collective. Mais à l’issue de votre contrat de travail, la participation de l’employeur prend fin. 

 

Par conséquent, vous allez subir une augmentation des cotisations si vous souhaitez conserver les mêmes garanties que le contrat collectif. Cependant, cette hausse des cotisations est encadrée par l’article 4 de la loi Evin. 

Ainsi, les contrats souscrits depuis le 1er juillet 2017 sont soumis à de nouveaux plafonds tarifaires : 

  • la 1ère  année, le tarif ne subit pas d’augmentation, et doit être le même que pour les  salariés de l’entreprise, 

  • la 2ème annéele tarif ne peut pas dépasser de plus de 25% celui appliqué aux salariés de l’entreprise, 

  • la 3ème année, le tarif ne peut pas dépasser de plus de 50% celui appliqué aux salariés de l’entreprise. 

Puis, passé 3 ans, les tarifs ne sont plus plafonnés. 

 

C’est peut-être l’occasion de vérifier si ce contrat est toujours adapté à vos besoins (prothèses auditives, soins dentaires...) et de souscrire une nouvelle complémentaire santé, si besoin. Sachez qu’il existe des contrats de mutuelle sans emploi, offrant des garanties adaptées aux besoins des chômeurs, avec des cotisations abordables. 

Maintenir ses garanties santé

L’article 4 de la loi Evin - du 31 décembre 1989 - s’adresse également aux anciens salariés qui ne bénéficient pas de la portabilité de leur ancien contrat santé collectif. Pour en bénéficier, il faut :

  • être bénéficiaire d’une pension de retraite,
  • d’une rente d’invalidité ou d’incapacité
  • ou encore être sans emploi et disposer d’un revenu de remplacement.   

Si vous êtes concerné, il suffit d’en faire la demande à l’assureur dans les 6 mois qui suivent votre départ de l’entreprise. 

Les ayants droit d’un salarié décédé peuvent également en bénéficier, mais uniquement pendant 12 mois. Ils doivent en faire la demande dans les 6 mois qui suivent le décès. 

Partagez :

Nos offres de mutuelle santé pour votre famille et vous

Découvrez nos conseils santé

Découvrez Domitys, <br/>n°1 des résidences services seniors en France et membre du groupe AG2R LA MONDIALE

Découvrez Domitys,
n°1 des résidences services seniors en France et membre du groupe AG2R LA MONDIALE

Implantées en centre-ville, proches des commerces
et transports, les résidences Domitys vous proposent
des appartements confortables et bien pensés
dans une résidence adaptée à vos besoins, sécurisée et
pleine de vie, partout en France.

Des questions ?

Comment être remboursé de mes frais de santé ?

Il s'agit de soins remboursés par le régime obligatoire : Dans tous les cas nous intervenons en complément de votre régime de base, votre dossier doit donc être traité par celui-ci avant de nous parvenir. Après son intervention, si vous avez reçu votre...

Courrier/mailing de relance ou mise en demeure cotisations entreprise

Attention, les informations communiquées ci-dessous concernent uniquement vos contrats prévoyance-santé, prévoyance collective et retraite supplémentaire. Pour toute question concernant les cotisations de vos contrats de retraite complémentaire (ARRCO-AGIRC),...

Taux de cotisations prévoyance / frais de santé des conventions collectives nationales

Afin de connaître les taux de cotisations prévoyance et/ou frais de santé de la convention collective dont dépend votre entreprise, nous vous invitions à la sélectionner dans la liste ci-dessous, en cliquant sur le lien correspondant (pour des informations...

Remboursements à 100%, 200%... Comment ça marche ?

Votre complémentaire santé vous rembourse selon un "plafond" appelé Base de Remboursement (BR) ou tarif de convention (TC). Celui ci est fixé par la Sécurité sociale et varie selon le type de soins.   La Sécurité sociale rembourse un pourcentage de cette...

Quand vais-je recevoir ma carte de tiers payant ?

Pour information, la carte de tiers-payant est renouvelée annuellement de manière automatique. Les éditions se font courant décembre / début janvier. Vous ne l'avez pas reçue ou vous souhaitez une réédition de votre carte ? Vous pouvez retrouver votre...