Agences Agences
important FAQ
chat Contact

Orthodontie et remboursement : quel est l'intérêt d'une mutuelle santé ?

Les soins d’orthodontie, particulièrement onéreux, sont devenus monnaie courante. Mais au vu des faibles niveaux de remboursements de la part de la Sécurité sociale, il est essentiel de souscrire une mutuelle santé. Nous vous détaillons les coûts et les remboursements de l’orthodontie.

Orthodontie et remboursement : quel est l'intérêt d'une mutuelle santé ?

Orthodontie : quel est le coût d'un traitement ? 

Les orthodontistes sont libres de fixer leurs honoraires. Par conséquent, les dépassements d’honoraires sont fréquents. 

 

Bon à savoir : les dépassements d’honoraires ne s’appliquent pas à la première consultation, qui coûte 23€. Lors de cette première consultation, l’orthodontiste va vous examiner pour poser son diagnostic. 

 

Un traitement d’orthodontie dure plusieurs mois, voire plusieurs années. Avec des tarifs fixés librement, il n’est donc pas rare que les frais d’orthodontie s’élèvent à plusieurs milliers d’euros. En moyenne, un traitement d’orthodontie s’étend sur 4,1 semestres, et coûte 2 843€. Sur ce tarif, seulement 934€ sont remboursés par la Sécurité sociale. 

 

Sachez que votre orthodontiste a l’obligation de vous présenter un devis détaillé après avoir établi son diagnostic. Vous pouvez ainsi anticiper le coût total du traitement et le montant de votre reste à charge, avant d’entamer les soins. 

 

Quelle prise en charge par la Sécurité sociale ? 

La Sécurité sociale rembourse les traitements d’orthodontie uniquement : 

  • pour les enfants de moins de 16 ans,  
  • avoir effectué une demande d’accord préalable auprès de l’Assurance maladie. 

 

Bon à savoir : si le traitement intervient dans le cadre d’une opération chirurgicale des maxillaires (os de la mâchoire), les patients de plus de 16 ans peuvent bénéficier d’une prise en charge de la Sécurité sociale. 

 

La première consultation  chez l’orthodontiste, au prix de 23€, est remboursée à 70% par la Sécurité sociale. Les divers examens servant à établir un diagnostic préalable (une radio par exemple) sont également remboursés à hauteur de 70%. 

 

Puis, lorsque commence le traitement, la facturation se fait au semestre. Il convient de différencier les semestres de « traitement actif » et les semestres de « contention », visant à stabiliser les résultats du traitement d’orthodontie :

  • Les premiers sont remboursés à hauteur de 193,50€ par semestre par l’Assurance maladie.
  • Quant aux semestres de « contention », ils sont remboursés à hauteur de 161,25€ pour le premier, puis 107,50€. 

 

Il arrive parfois qu’une période de « surveillance » intervienne entre deux semestres de traitement actif. Les consultations seront alors prises en charge à 70%. 

 

Ainsi, les tarifs de l’orthodontie sont généralement bien supérieurs à la base de remboursement de l’Assurance maladie. C’est pourquoi il est important de souscrire une mutuelle adaptée pour éviter un reste à charge trop important. 

 

Pourquoi est-il nécessaire d’être bien couvert pour vos frais d'orthodontie ? 

Une mutuelle offrant de bonnes garanties en dentaire permet de faire face à un reste à charge conséquent. 

 

Si vous avez plus de 16 ans, une assurance santé s’avère même indispensable pour limiter les frais. En effet, vous n’obtiendrez aucun remboursement de la part de l’Assurance maladie sur votre traitement d’orthodontie. 

 

Avant de souscrire une complémentaire santé, assurez-vous que l’orthodontie pour les adultes est bien prise en charge. Ce n’est pas toujours le cas selon les formules choisies. Par ailleurs, sachez qu’il existe des mutuelles dentaires. Celles-ci vous garantissent un niveau de prise en charge optimal pour tous vos soins dentaires

 

Selon les contrats, le niveau de remboursement pour l’orthodontie peut être exprimé : 

  • sous forme de montant forfaitaire annuel (en euros), 
  • sous forme de pourcentage. 
Partager sur les réseaux sociaux