Santé-Prévoyance

Ostéopathie et mutuelle santé : quel remboursement ?

L’ostéopathie est une pratique thérapeutique qui fait partie des médecines non conventionnelles, et donc non prises en charge par la Sécurité sociale. Mais est-il possible d’obtenir des remboursements grâce à sa mutuelle ?

Ostéopathie et mutuelle santé : quel remboursement ?

L'ostéopathie, une pratique non remboursée par la Sécurité sociale

De nombreux patients en quête d’une solution alternative pour soulager leurs douleurs se tournent vers l’ostéopathie. Cette pratique basée sur des techniques de manipulation est souvent utilisée pour traiter des douleurs au dos ou autres douleurs articulaires, mais son champ d’application s’étend aux troubles digestifs ou respiratoires, et même à la dépression.

 

Si vous consultez un ostéopathe, le prix de la consultation sera entièrement à votre charge, car l’Assurance maladie ne prend pas en charge cette pratique thérapeutique. L’ostéopathie est aujourd’hui considérée comme une médecine non conventionnelle, tout comme la sophrologie. Il arrive que des kinésithérapeutes pratiquent l’ostéopathie et la facturent comme une consultation de kinésithérapie. Sachez que cette pratique n’est pas légale et que les professionnels encourent des sanctions.

 

Ainsi, si vous souhaitez consulter un ostéopathe sans payer la totalité des frais, il vous faut posséder une mutuelle santé qui rembourse les actes d’ostéopathie.

 

Se faire rembourser sa consultation chez l'ostéopathe par la mutuelle

De plus en plus de mutuelles prennent en charge les consultations d’ostéopathie, et la médecine douce en général. Attention cependant, toutes ne le proposent pas automatiquement. Ainsi, avant de souscrire une nouvelle mutuelle, renseignez-vous sur la prise en charge de l’ostéopathie.

 

Par ailleurs, les mutuelles qui remboursent les séances d’ostéopathie n'offrent pas toutes les mêmes garanties et modalités de remboursement. Chaque assureur est libre de proposer ses propres niveaux de prise en charge. En général, cette garantie est incluse dans le contrat. Mais parfois, il s’agit d’une option de renfort.

 

Les différents niveaux de garantie proposés par les complémentaires pour l'ostéopathie

Certains contrats proposent un forfait annuel plafonné alloué aux remboursements des séances d’ostéopathie. En d’autres termes, vous disposez d’un montant maximum de remboursement par an, un forfait de 200€ par exemple. Par conséquent, votre mutuelle rembourse vos frais d’ostéopathie jusqu'à ce que vous atteigniez 200€, après quoi les frais supplémentaires seront à votre charge.

 

D'autres complémentaires proposent un forfait de remboursement par séance. La prise en charge sera par exemple de 30€ par séance, quel que soit le prix réel de celle-ci. Libre à l’assureur de fixer ou non une limite du nombre de consultations prises en charge.

 

Bon à savoir : certaines mutuelles ne remboursent l’ostéopathie que si le praticien est diplômé en ostéopathie ou inscrit au Registre des Ostéopathes de France (ROF).
Partager sur les réseaux sociaux