Agences Agences
important FAQ
chat Contact

L'assurance vie pour bien préparer votre retraite

L’assurance vie est depuis de nombreuses années le placement préféré des Français. Et pour cause ! Ce dispositif d’épargne permet de faire fructifier un capital tout au long de sa vie professionnelle. Une fois à la retraite, l’assurance vie permet de bénéficier de son capital avec des gains peu fiscalisés.

L'assurance vie pour bien préparer votre retraite

Pourquoi investir dans une assurance vie ?

  • Les débats en cours sur le Projet de Loi Retraite démontrent la nécessité d’une vraie réflexion sur le financement privé des retraites.
  • L’allongement de la durée de vie, la diminution de la population active ou encore un taux de chômage et un déficit budgétaire persistants encouragent les actifs à se constituer une épargne retraite le plus tôt possible.
  • C’est aussi un mode de défiscalisation avantageux et une solution efficace de transmission de capital.

 

Assurance vie : différents modes de gestion possibles pour faire fructifier son capital

  • L’assurance vie permet à chacun d’aborder la retraite plus sereinement, en sachant que son niveau de vie ne connaîtra pas de baisse brutale à l’arrêt de l’activité professionnelle.
  • Pour épargner le mieux possible, le souscripteur optera pour l’un des différents modes de gestion possibles en fonction de son âge, de ses revenus et de ses priorités : il peut par exemple opter pour un contrat mono-support (plus sûr) ou un contrat multisupport  (meilleure performance).

 

Assurance vie : différentes possibilités de sorties et fiscalité avantageuse

  • Accès à des fonds en euros qui assurent une garantie en capital. Ce sont des supports financiers sécurisés : les intérêts sont définitivement acquis et viennent chaque année s’ajouter au capital garanti.

  • En cas de nécessité, un contrat d’assurance-vie peut être racheté à tout moment.
  • En cas de sortie en capital, le souscripteur peut récupérer son épargne acquise, en une seule fois ou en plusieurs : retraits partiels ou retraits programmés.
  • La décision d’une sortie en rente peut être prise à tout moment. Les souscripteurs qui optent pour cette solution deviennent « crédirentiers » à la retraite, en recevant des versements réguliers jusqu’à la fin de leur vie.
  • Fiscalité : les intérêts générés par le capital investi au départ ne sont pas imposables. C’est la rente du capital qui est imposable, ou plutôt une partie de son montant.
  • Un dispositif pour sécuriser le conjoint survivant : certains contrats permettent d’assurer le versement de la rente au conjoint survivant après le décès du souscripteur.

 

Ce qu’il faut garder en tête

  • L’assurance vie est un investissement à long terme.

  • Elle assure des gains mais doit, lorsque le souscripteur approche de l’âge de la retraite, garantir la sécurité du capital investi (à travers le fonds en euros).
  • Dès la signature du contrat, l’avenir doit être envisagé pour imaginer toutes les possibilités : sortie en capital ou en rente, retraits partiels programmés, etc.
Partager sur les réseaux sociaux