important FAQ
Agences Agences
chat Contact

Qu’est-ce que l’abondement de l’entreprise ?

L’abondement est une aide financière de l’entreprise en faveur de ses salariés qui vient en renfort de l’épargne salariale. Les avantages fiscaux de l’abondement le rendent encore plus attractif, pour le salarié comme l’entreprise. Explications.

Définition de l’abondement

L’abondement est un versement effectué par l’employeur pour compléter les versements des salariés sur un plan d’épargne salariale ou retraite, que ce soit :

  • un Plan d’épargne entreprise (PEE),
  • ou un PER Collectif (PERCO).

 

L’abondement s’applique sur les versements effectués au titre de :

Bon à savoir : l’abondement peut être reconduit chaque année par tacite reconduction, ou bien être modifié ou supprimé par l’entreprise.

Comment l’abondement est-il calculé ?

L’abondement est un dispositif collectif, facultatif et défini de façon annuelle. L’employeur peut ainsi le modifier ou le supprimer chaque année sous réserve d’avoir préalablement informé les bénéficiaires, le teneur de comptes et le teneur de registre. L’entreprise reste libre de choisir le montant et les règles de fonctionnement.

 

Par exemple, l’abondement peut être modulé selon :

  • les versements effectués par le salarié,
  • la nature du versement (intéressement, versement volontaire, choix de l’investissement réalisé, période de versement, etc.),
  • l’ancienneté du salarié,
  • l’ancienneté du plan d’épargne…

 

Une entreprise peut ainsi fixer une formule d’abondement dégressif :

  • 300% des versements pour les 300 premiers euros versés par le bénéficiaire,
  • 100% des versements compris entre 301 et 600 euros,
  • 50% des versements au-delà de 600 euros.

 

Selon cette formule, un salarié qui verse 1 000 euros sur son PEE bénéficie d’un abondement de : 300% de 300€ + 100% de 299€ (600€ - 301€) + 50% de 399€ (1 000€ - 601€) = 1 398,50€
 

Bon à savoir : les règles d’attribution de l’abondement ne peuvent pas prévoir un taux d’abondement croissant avec la rémunération.

Quel est le plafond PEE et le plafond Perco/PERECO de l’abondement ?

L’abondement ne peut pas excéder le triple (300%) de la contribution du salarié dans la limite de :

  • 8% du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS), soit 3 290,88 euros en 2021, pour un PEE,
  • 16% du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS), soit 6 581,76 euros en 2021, pour un PERCO ou PERECO. 
     
Bon à savoir : les plafonds pour le PEE et le PERECO sont cumulables pour atteindre 24% du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS), soit 9 872,64 € en 2021.

Le cas particulier du PERCO/PERECO

L’entreprise peut procéder à un versement même si le salarié n’a fait aucune contribution.

Il peut s’agir d’une somme au démarrage du plan. On parle alors de versement d’amorçage ou versement initial. Le montant est limité à 1% du PASS, soit 411,36 euros en 2021.

 

L’entreprise peut également effectuer des versements périodiques, à condition d’une attribution uniforme à tous les salariés. Le montant est limité à 2% du PASS, soit 822,72 euros en 2021, et intégré dans le calcul du plafond d’abondement du PERCO/PERECO.

L’abondement : un dispositif d’épargne gagnant-gagnant

L’abondement vise à encourager et à récompenser l’effort d’épargne grâce à un cadre fiscal favorable, aussi bien pour l’entreprise que pour le salarié.

L’abondement est un formidable outil pour l’employeur car il permet de  :

  • augmenter la rémunération des salariés,
  • fidéliser ses collaborateurs,
  • attirer des talents,
  • motiver ses équipes,
  • préparer l’avenir de ses salariés.

 

 

Entre le versement d’une prime ou l’abondement, il est préférable de choisir la seconde option comme le montre la démonstration suivante.

 

Pour le versement d’une prime

  • L’entreprise verse 1 400 € et paie 700 € de charges patronales, soit un coût total de 2 100 €.
  • Le salarié touche une prime nette de 991,20 € après déduction de 280 € de cotisations sociales et de 128,80 € de CSG et CRDS.
  • Le montant imposable est de 1 031,84 €, soit un impôt de 309,55 € au taux marginal de 30%.
  • Le salarié bénéfice d’une somme immédiatement disponible de 681,65 €.
     

Pour un abondement de 300% sur un versement du salarié de 500 € sur son PEE

  • L’entreprise verse 1 500 € et paie 300 € de forfait social (sauf pour les entreprises de moins de 50 salariés), soit un coût de 1 800 €.
  • Le salarié touche un abondement net de 1 362 € après déduction de 138 € de CSG et CRDS.
  • L’abondement n’est pas imposable.
  • Le salarié bénéficie sur son PEE d’un abondement de 1 362 €, bloqué pendant 5 ans minimum.
     

 

Pour résumer :

  • l’abondement est financièrement plus avantageux qu’une prime, pour le salarié comme pour l’entreprise,
  • mais l’argent est indisponible pendant 5 ans.
     
Bon à savoir : il existe des cas de déblocage anticipé, qui permettent de disposer de l’épargne pour les grands projets personnels ou en cas d’aléa de la vie.

Partagez :

Nouveau plan d'épargne retraite

Découvrez nos conseils sur la même thématique

Des questions ?

Comment être remboursé de mes frais de santé ?

S'il s'agit de soins remboursés par le régime obligatoire : Avez-vous déjà obtenu le remboursement de la Sécurité sociale ?  Dans tous les cas, votre dossier doit être traité par votre régime de base avant de nous parvenir. Si vous avez reçu votre décompte...

Taux de cotisations prévoyance / frais de santé des conventions collectives nationales

Afin de connaître les taux de cotisations prévoyance et/ou frais de santé de la convention collective dont dépend votre entreprise, nous vous invitions à la sélectionner dans la liste ci-dessous, en cliquant sur le lien correspondant (pour des informations...

Courrier/mailing de relance ou mise en demeure cotisations entreprise

Attention, les informations communiquées ci-dessous concernent uniquement vos contrats prévoyance-santé, prévoyance collective et retraite supplémentaire.   Pour toute question concernant les cotisations de vos contrats de retraite complémentaire (ARRCO-AGIRC),...

Accéder à l'assistant virtuel sur les Conventions Collectives Nationales (CCN)

Nous vous invitons à interroger notre assistant virtuel pour obtenir les informations dont vous avez besoin liées à votre Convention Collective Nationale : cotisations, adhésions, bulletins, formulaires, notices, etc. Pour y accéder, cliquez  sur le bouton...

Quand vais-je recevoir ma carte de tiers payant ?

Pour information, la carte de tiers-payant est renouvelée annuellement de manière automatique. Les éditions se font courant décembre / début janvier. Vous ne l'avez pas reçue ou vous souhaitez une réédition de votre carte ? Vous pouvez faire une demande...