Agences
FAQ
Contact

Curetage dentaire : définition et prise en charge

Le curetage dentaire consiste à nettoyer les dents dans le but d’éviter l’apparition de tartre, les gingivites ou encore le phénomène de déchaussement. Le curetage dentaire est pratiqué par un chirurgien-dentiste et permet de prévenir certaines maladies ou inflammations des gencives. Découvrez quelles sont ses conditions de remboursement.

Le curetage dentaire : qu’est-ce que c’est ?

Le curetage dentaire est une intervention pratiquée par un chirurgien-dentiste qui consiste à nettoyer la zone située entre les dents et les gencives. L’objectif est d’éliminer la plaque dentaire ainsi que le tartre et les bactéries qui peuvent se nicher à cet endroit.

 

Le curetage dentaire n’est pas obligatoire, mais il permet de prévenir l’apparition de certaines maladies ou inflammations de la gencive. Il s’agit donc d’un acte préventif qui peut être fortement recommandé dans certains cas, pour éviter des problèmes plus graves. Aussi, en cas d’infection, le curetage dentaire peut s’avérer nécessaire afin de nettoyer la zone touchée par l’inflammation.

 

Le curetage dentaire est tout à fait différent du détartrage et ne remplit pas les mêmes fonctions. Si le détartrage permet d’éliminer le tartre causé par l’accumulation d’aliments entre les dents, le curetage concerne exclusivement les zones situées entre la gencive et la dent.

 

Certaines personnes peuvent ne jamais avoir recours à ce type d’intervention. Mais il s’agit toutefois d’un acte répandu puisque 80% des individus adultes ont déjà souffert au moins une fois d’une inflammation de la gencive. La prévention joue un rôle très important pour éviter de devoir réaliser un curetage dentaire. 

Comment se déroule un curetage dentaire ?

Il nécessite souvent plusieurs séances afin d’être complètement réalisé. Pour effectuer cette intervention, le chirurgien-dentiste place son patient sous anesthésie locale afin de pouvoir pratiquer son curetage dentaire sans douleur.

 

L’intervention se déroule généralement de la sorte :

  • Le chirurgien-dentiste vous place sous anesthésie locale
  • Il soulève la gencive afin de pouvoir traiter la zone concernée
  • Il procède au nettoyage de la gencive à l’aide d’un outil adapté

 

Le curetage dentaire peut durer jusqu’à deux heures en fonction du nombre de zones à traiter. Le nombre de séances prescrites varie en fonction de l’âge du patient et de la gravité de l’inflammation perçue par le chirurgien-dentiste. 

Cette intervention étant pratiquée sous anesthésie locale, elle est parfaitement indolore pour le patient. Toutefois, certaines douleurs peuvent apparaître à la suite de l’opération, lorsque l’anesthésie ne fait plus effet. Ces douleurs seront vite soulagées par des anti-inflammatoires que vous prescrira votre chirurgien-dentiste. 

Combien coûte un curetage dentaire ?

Le curetage dentaire représente des frais importants car cet acte peut coûter jusqu’à 1500 euros en fonction de votre praticien. Cet acte nécessite en effet du matériel adapté et peut durer plusieurs heures en fonction des cas, c’est pourquoi il s’agit d’une intervention très coûteuse pour le patient.

 

Toutefois, les prix peuvent varier en fonction de la zone à traiter, de l’étendue de l’infection ou de la localisation géographique de votre chirurgien-dentiste. Nous vous conseillons de toujours demander un devis à votre praticien afin de pouvoir solliciter votre mutuelle santé pour une éventuelle prise en charge.

Le curetage dentaire est-il pris en charge par la Sécurité sociale ?

Vous l’aurez compris, le curetage dentaire représente un investissement conséquent pour le patient, mais reste un acte nécessaire afin d’éviter d’éventuelles complications. Malheureusement, ce traitement n’est pas pris en charge par la Sécurité sociale et reste à l’entière charge du patient.

 

Toutefois, il est tout à fait possible d’obtenir un remboursement du curetage dentaire par votre mutuelle santé. Si vous avez souscrit une mutuelle dentaire, il y a de fortes chances pour que votre complémentaire santé vous rembourse les frais de curetage dentaire. Dans tous les cas, nous vous conseillons de vous rapprocher de votre mutuelle afin de connaître les conditions de remboursement d’une telle intervention. 

Certaines mutuelles proposent une prise en charge sous forme de pourcentage, d’autres mettent à disposition de leurs assurés un forfait de prise en charge. Il peut s’élever à 500€, 600€ voire plus de 1000€ en fonction du contrat que vous aurez souscrit.

 

Les niveaux de remboursement varient d’une mutuelle santé à l’autre, il est donc conseillé de prendre contact avec votre mutuelle en amont de votre intervention. Cela permet de connaître vos droits en termes de remboursement, et donc d’évaluer votre reste à charge. Les frais à votre charge peuvent parfois devenir très conséquent selon les soins dentaires procurés

Une bonne mutuelle dentaire vous offre des garanties intéressantes pour tous les soins dentaires, les appareils dentaires et les interventions spécifiques telles que le curetage dentaire. Elle couvre aussi des soins peu ou non remboursés, comme la pose de couronnes ou de bridges.

 

Le niveau de remboursement dépend de votre contrat, des garanties auxquelles vous avez droit ainsi que des cotisations mensuelles que vous versez à votre complémentaire santé. La meilleure pratique consiste à demander un devis à votre chirurgien-dentiste afin de le transmettre à votre mutuelle qui pourra vous indiquer votre reste à charge s’il y en a un. 

Si vous n’avez pas encore de mutuelle et que vous prévoyez un curetage dentaire, prenez connaissance des tableaux de garanties transmis par les assurances santé que vous consultez. Ce dernier vous aidera à bien anticiper votre intervention.

 

Nous attirons votre attention sur le fait que certains délais de carence peuvent être prévus dans votre contrat de mutuelle santé. Ce délai correspond à la période pendant laquelle vos frais de santé ne sont pas remboursés, même si votre contrat a déjà pris effet. En fonction de la durée de votre délai de carence, vous devrez peut-être attendre plusieurs mois avant de pouvoir réaliser votre curetage dentaire auprès de votre chirurgien-dentiste. 

Comment éviter le curetage dentaire ?

Le curetage dentaire peut facilement être évité si vous effectuez quotidiennement les gestes d’une bonne hygiène bucco-dentaire. Il vaut mieux prévenir que guérir, c’est pourquoi nous vous conseillons de bien vous brosser les dents au moins deux fois par jour et d’utiliser un jet dentaire qui permettra de bien nettoyer les parois situées entre les dents et les gencives. Un nettoyage en profondeur limitera les risques d’apparition de plaque dentaire et de tartre.

 

Toutefois, si votre chirurgien-dentiste vous conseille de réaliser un curetage dentaire, il est fortement recommandé d’effectuer cette intervention qui aide à soigner vos gencives. Le curetage dentaire est parfois inévitable, notamment en cas :

  • d’inflammation de la gencive,
  • d’abcès,
  • de lésions à l’intérieur de la bouche,
  • d’hypersensibilité dentaire,
  • de déchaussement dentaire,
  • d’excès de tartre,
  • de rougeurs ou de saignements à répétition.

 

Quoi qu’il en soit, il est recommandé de bien demander conseil à votre dentiste avant de réaliser un curetage dentaire. En effet, votre praticien vérifiera qu’il n’y a pas de contre-indication à la prescription de cet acte.  

Vous avez des questions sur les conditions de remboursements de votre mutuelle santé ? Contactez un conseiller AG2R LA MONDIALE, pour mieux comprendre le fonctionnement de votre complémentaire santé.

Partagez :

Nos offres de mutuelle santé pour votre famille et vous

Découvrez nos conseils sur la même thématique

Découvrez Domitys, <br/>n°1 des résidences services seniors en France et membre du groupe AG2R LA MONDIALE

Découvrez Domitys,
n°1 des résidences services seniors en France et membre du groupe AG2R LA MONDIALE

Implantées en centre-ville, proches des commerces
et transports, les résidences Domitys vous proposent
des appartements confortables et bien pensés
dans une résidence adaptée à vos besoins, sécurisée et
pleine de vie, partout en France.

Des questions ?

Quand vais-je recevoir ma carte de tiers payant ?

Pour information, la carte de tiers-payant est renouvelée annuellement de manière automatique. Les éditions se font courant décembre / début janvier. Vous ne l'avez pas reçue ou vous souhaitez une réédition de votre carte ? Vous pouvez retrouver votre...

Comment être remboursé de mes frais de santé ?

S'il s'agit de soins remboursés par le régime obligatoire : Dans tous les cas, votre dossier doit être traité par votre régime de base avant de nous parvenir. Si vous avez reçu votre décompte de la Sécurité sociale avec le message suivant : "Pour faciliter...

Courrier/mailing de relance ou mise en demeure cotisations entreprise

Attention, les informations communiquées ci-dessous concernent uniquement vos contrats prévoyance-santé, prévoyance collective et retraite supplémentaire. Pour toute question concernant les cotisations de vos contrats de retraite complémentaire (ARRCO-AGIRC),...

Remboursements à 100%, 200%... Comment ça marche ?

Votre complémentaire santé vous rembourse selon un "plafond" appelé Base de Remboursement (BR) ou tarif de convention (TC). Celui ci est fixé par la Sécurité sociale et varie selon le type de soins.   La Sécurité sociale rembourse un pourcentage de cette...

Taux de cotisations prévoyance / frais de santé des conventions collectives nationales

Afin de connaître les taux de cotisations prévoyance et/ou frais de santé de la convention collective dont dépend votre entreprise, nous vous invitions à la sélectionner dans la liste ci-dessous, en cliquant sur le lien correspondant (pour des informations...