Agences Agences
important FAQ
chat Contact

Mutuelle santé et réseaux de soins : comment ça marche  ?

En consultant un professionnel de santé affilié à un réseau de soins, vous réduirez vos dépenses grâce aux tarifs négociés par votre complémentaire. Ce système permet de limiter votre reste à charge sur les actes et produits mal remboursés par l’Assurance maladie. Tout ce que vous devez savoir.

Mutuelle santé et réseaux de soins : comment ça marche  ?

Qu’est-ce qu’un réseau de soins ? 

Un réseau de soins désigne un regroupement de professionnels, d’établissements ou de services de santé. Apparus dans les années 1990, les réseaux de soins se sont fortement développés ces dernières années. En effet, la loi Leroux du 27 janvier 2014 a autorisé les mutuelles à nouer des accords avec des établissements ou services de santé, mais aussi avec des structures de soins.  

 

Les réseaux de soins et les mutuelles ont donc conclu des accords afin de proposer aux assurés une qualité de soins et de services optimums à des tarifs attractifs. Le dispositif permet ainsi aux assurés de limiter leur reste à charge. 

 

Comment fonctionne un réseau de soins ? Quels avantages offre-t-il ? 

Les réseaux de soins ont signé des conventions avec différentes mutuelles. Pour savoir si votre complémentaire propose l’accès à un réseau de soins, reportez-vous à votre carte mutuelle de tiers-payant. L’information figure généralement sur ce document et vous saurez alors vers quel réseau de soins vous tourner. 

 

Grâce aux accords passés entre les mutuelles et les réseaux de soins, l’assuré est gagnant à plusieurs niveaux : 

  • les tarifs négociés permettent de limiter le reste à charge pour des actes et des soins peu remboursés par la Sécurité sociale, 
  • la qualité des soins est vérifiée, 
  • le tiers-payant est systématique, 
  • des garanties supplémentaires peuvent être offertes comme la garantie casse offerte pendant 1 ou 2 ans pour les lunettes. 

 

Ce sont les professionnels des activités mal remboursées par la Sécurité sociale qui se sont le plus regroupés en réseaux de soins : les opticiens, les dentistes, les audioprothésistes, les ostéopathes… Pour les assurés, ce sont donc évidemment dans ces secteurs que consulter un professionnel de santé d’un réseau de soins est le plus intéressant afin de réduire leurs frais de santé.  

 

Un rapport de l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) de juin 2017 met en avant le coût moindre des soins et produits consommés via un réseau de soins : 

  • - 20 % pour des verres adultes, 
  • - 10 % pour des montures, 
  • jusqu’à - 37 % pour certaines références de verres, 
  • - 10 % pour les aides auditives 
  • - 5 % pour les prothèses dentaires céramo-métallique… 

 

Est-ce obligatoire de faire appel à un professionnel d’un réseau de soins ? 

Votre complémentaire santé incite à faire appel à son réseau de soins partenaire et vous avez tout intérêt à y avoir recours pour profiter de meilleurs tarifs et remboursements.  

 

Mais vous restez libre de faire appel au praticien de votre choix. Sachez toutefois que, hors réseau, vous risquez de : 

 

En revanche, le coût de votre mutuelle n’est pas impacté par votre choix de passer ou non par un réseau de soins. 
Partager sur les réseaux sociaux