Santé-Prévoyance

Remboursement des lentilles de contact : comment ça marche ?

Les lentilles de contact possèdent bien des avantages : plus discrètes que porter des lunettes, elles sont aussi moins chères. Toutefois, leur coût est peu pris en charge par la Sécurité sociale. Et qu’en est-il de la mutuelle ? Décryptage.

Remboursement des lentilles de contact : comment ça marche ?

Quels sont les différents types de lentilles ? 

Il existe deux grandes familles de lentilles, dont le mode de fabrication diffère :

  • les lentilles souples
  • et les lentilles rigides. 

Mais on les distingue aussi selon leur usage :

  • les lentilles de contact progressives, 
  • correctrices, 
  • thérapeutiques
  • ou cosmétiques. 

 

Les lentilles se différencient aussi par des caractéristiques précises comme le diamètre, le rayon de courbure, le type de correction appliquée, la matière ou encore la fréquence de renouvellement. 

 

Il existe donc plusieurs modèles de lentilles. Pour choisir celles qui sont adaptées à votre vue et qui répond à vos besoins, consultez votre ophtalmologue.   

 

Quel remboursement de la Sécurité sociale pour des lentilles de contact ? 

La Sécurité sociale rembourse en partie les lentilles de contact, uniquement si elles sont prescrites sur ordonnance médicale et si les lentilles sont prescrites dans le cadre des pathologies suivantes :

  • astigmatisme irrégulier,
  • myopie égale ou supérieure à 8 dioptries,
  • strabisme accommodatif,
  • aphakie, 
  • anisométropie à 3 dioptries ne pouvant être corrigée par des lunettes, et kératocône. 

 

Pour tous les types de lentilles, le taux de remboursement appliqué par la Sécurité sociale est de 60%, sur la base d’un forfait annuel de 39,48€ par œil. Cela signifie que la Sécurité sociale prend en charge les frais de vos lentilles à hauteur de 23,69€ par an et par œil. Pour éviter de devoir payer un reste à charge élevé, il est nécessaire de souscrire une assurance santé avec des garanties adaptées. 

 

Comment être remboursé du reste à charge ? 

Afin de limiter votre reste à charge, une mutuelle avec un bon niveau de remboursement sur l’optique s’avère indispensable. En fonction des contrats d’assurances, le niveau de prise en charge peut être exprimé sous forme de forfait annuel en euros ou sous forme de pourcentage. 

 

Les modalités de remboursement varient selon les mutuelles. En général, il est nécessaire d’envoyer votre ordonnance, accompagnée de la facture de l’opticien pour obtenir un remboursement. 

 

Comment bien choisir une mutuelle avec une bonne prise en charge en optique ? 

Certaines mutuelles et complémentaires santé offrent de meilleurs remboursements que d’autres pour les soins optiques. 

 

Si vous optez pour un contrat avec un remboursement en pourcentage, un taux de 100% ne veut pas dire que vous serez remboursé en intégralité. Cela signifie que vous serez remboursé à hauteur du tarif de convention fixé par la Sécurité sociale, soit 39,48€ par an et par œil. Si le prix de vos soins optiques dépasse ce montant, seule une mutuelle avec un taux de garantie supérieur à 100% pourra rembourser votre reste à charge. 

 

Un remboursement exprimé sous forme de forfait annuel est plus compréhensible, car il indique le montant, en euros, du remboursement dont vous pouvez bénéficier. 

 

Ainsi, selon les contrats et les garanties souscrites, les lentilles seront partiellement ou totalement remboursées. Évidemment, plus les cotisations sont élevées, plus la prise en charge sera optimale. 

Partager sur les réseaux sociaux