OK
  • Devis
    OK
  • Agence
  • Contact
  • FAQ

Assurance décès : comment protéger ses proches?

Vous vous souciez de l’avenir de votre famille et souhaitez la mettre à l’abri du besoin matériel si jamais vous veniez à disparaître ? Recourir à un contrat d’assurance décès vous permet d’anticiper cette éventualité.

Anticiper en protégeant sa famille en cas de décès

La perte d’un être cher est une épreuve pour son entourage. Elle peut être, en outre, lourde de conséquences sur le plan financier. Privée des revenus du défunt, la famille devra très vite s’acquitter des frais d’obsèques et de succession, mais aussi continuer à assumer les dépenses courantes.

L’assurance temporaire décès permet de préserver vos proches contre ces incertitudes et de les accompagner dans ces moments difficiles. Ce contrat vous permet en effet de prendre vos dispositions en amont pour assurer la sécurité financière de votre foyer, maintenir durablement le niveau de vie de votre conjoint et garantir l’avenir de vos enfants, lorsque vous ne serez plus.

 

L’ASSURANCE TEMPORAIRE DÉCÈS, UN INSTRUMENT DE PRÉVOYANCE PERFORMANT 

Le principe est simple : vous versez des cotisations mensuelles ou annuelles (primes) à votre assureur, qui s’engage en retour, en cas de décès, à indemniser le ou les bénéficiaires de votre choix. Ceux-ci percevront une somme d’argent fiscalement exonérée, en une seule fois ou sous la forme d'une rente.

Le montant de ce capital est fixé par vos soins lors de la souscription, en fonction de vos besoins et de votre budget. Ce montant conditionne en partie le niveau des primes à verser à l’assureur.

 

… POUR PROTÉGER SES PROCHES PROVISOIREMENT 

Ce contrat étant souscrit pour une période limitée dans le temps (d’où le qualificatif « temporaire »), les cotisations sont investies « à fonds perdus » si le risque ne se réalise pas. En d’autres termes, si le souscripteur est encore en vie à l’échéance du contrat, les primes versées ne lui seront pas remboursées. Celles-ci bénéficieront à l’ensemble des assurés, selon le principe de mutualisation.

L’intérêt de cette formule est néanmoins de pouvoir couvrir un capital important, à partir d’une contribution relativement faible. Deux types de garanties temporaires courantes : l’assurance emprunteur, qui peut être exigée dans le cadre d’un emprunt immobilier, ou la rente éducation, destinée à financer les études de ses enfants jusqu’à leurs 25 ans.

Partager sur les réseaux sociaux
A lire aussi