Agences
FAQ
Contact

Contrat d'assurance prévoyance : quand souscrire ?

Personne n’est à l’abri d’un accident, d’une maladie ou d’un décès. L'assurance prévoyance permet de mieux faire face aux imprévus en réduisant les conséquences financières de ces aléas de la vie. Mais à quel moment est-il recommandé de souscrire un contrat de prévoyance ?

Assurance prévoyance : à quoi ça sert ?

Une garantie prévoyance est une véritable protection contre les aléas de la vie. Elle permet de se protéger contre les conséquences financières liées :

  • à un décès,
  • à une incapacité,
  • à une invalidité,
  • ou encore à une situation de dépendance.

 

Les contrats de prévoyance peuvent également couvrir les frais médicaux liés à une consultation, une hospitalisation ou encore des analyses.

La protection offerte par un contrat de prévoyance est complémentaire au régime obligatoire et de la Sécurité sociale. Mais contrairement au régime obligatoire, la prévoyance ne se contente pas de rembourser les soins. Elle propose également des services d’assistance, comme la prise en charge d'une aide-ménagère ou d'une garde d'enfants.

 

Et surtout, l'assurance prévoyance compense la perte de revenus de l'assuré lorsque ce dernier n'est plus en mesure de travailler. Son niveau de vie est ainsi préservé et ses proches sont mis à l’abri.

En cas de décès, la garantie prévoyance peut également prévoir le versement d'un capital au conjoint survivant et/ou une rente éducation pour les enfants scolarisés.

Les différents types de contrats prévoyance

Il existe deux types de contrats prévoyance.

 

  • Le contrat prévoyance collectif. Souscrit dans le cadre professionnel, il est proposé par les employeurs à leurs salariés, de manière obligatoire ou facultative. Tous les salariés, quels que soient leur poste et leur âge, ont la possibilité d'être couverts. Le contrat prévoyance collectif prévoit une meilleure prise en charge en cas de décès, d'invalidité, d'incapacité de travail ou de dépendance.
  • Le contrat prévoyance individuel. Souscrit dans le cadre privé, ce contrat d'assurance facultatif permet de compléter les prestations de l'Assurance maladie. Son objectif est de permettre le maintien d'un certain niveau de vie pour l'assuré et sa famille. Ce type de contrat est notamment recommandé pour les personnes touchant d'importants revenus et les chefs d'entreprise. 

 

Aussi, la durée de souscription d'un tel contrat peut être fixée pour une période de temps déterminée à l'avance (contrat temporaire décès), ou pour une période de temps indéterminée (contrat vie entière).

Quel est l’âge maximum pour souscrire une assurance prévoyance ?

C'est un fait, les risques de maladie, de problèmes de santé et de décès augmentent avec l'âge. C'est la raison pour laquelle les assureurs imposent souvent un âge maximal à leurs assurés pour la souscription d’un contrat de prévoyance.

Traditionnellement, les assurances prévoyance sont accessibles dès l'âge de 18 ans et jusqu'à 65 ans. Mais il est toutefois indispensable de se renseigner en amont, puisque chaque assureur applique ses propres règles en la matière.

 

Certains assureurs n'autorisent les souscriptions d'une assurance prévoyance que jusqu'à l'âge de 55 ans. Et d'autres acceptent les nouveaux assurés jusqu'à 70, voire 75 ans.

Mais attention, plus l'âge de souscription de l'assuré est avancé, plus ses cotisations seront importantes. De même, du fait des risques prévoyance liés à l'âge, les assureurs peuvent être tentés d'insérer des clauses d'exclusion.

À quel âge souscrire un contrat prévoyance décès ?

Si l'on analyse les pratiques des assureurs, on peut considérer qu'il est possible de souscrire un contrat de prévoyance de l'âge de 18 ans à 65 ans en moyenne. 

S'il n'existe pas d'âge idéal pour souscrire une garantie prévoyance, il faut surtout analyser sa situation et ses objectifs. L'âge de souscription dépend en grande partie de la situation personnelle et professionnelle de l'assuré.

 

Pour souscrire un régime prévoyance au moment le plus opportun, il convient donc de prendre en considération différents éléments.

  • Sa situation professionnelle : les hauts revenus et les chefs d'entreprise sont souvent plus enclins à souscrire à un jeune âge, par exemple.
  • Sa situation personnelle : souscrire pour protéger son conjoint et / ou ses enfants a plus de sens qu’en étant célibataire et sans enfants.
  • Son niveau de vie : plus le niveau de vie est élevé et plus il faut considérer souscrire une assurance prévoyance tôt.

Comment choisir la meilleure assurance prévoyance ?

En matière d'assurance prévoyance, les assureurs sont libres de pratiquer leurs propres tarifs et leurs propres conditions. Toutefois, pour vous aider à faire le meilleur choix possible, certains critères s'avèrent essentiels.

 

  • Certains assureurs suppriment la garantie liée à la perte totale d'autonomie (PTIA) après un certain âge, tandis que d'autres la préservent. Renseignez-vous en amont sur ce critère afin d'éviter les mauvaises surprises.
  • Certains assureurs appliquent un délai de carence, délai durant lequel les cotisations sont dues, mais les garanties ne sont pas encore actives. D'autres assureurs, à l'inverse, proposent une prise d'effet des garanties dès le lendemain de la souscription.
  • Le montant, le plafond et la durée des indemnités varient énormément d'un contrat à l'autre.
  • La limite d'âge. Vérifiez que votre âge est en adéquation avec les conditions de souscription et que les garanties ne s'arrêtent pas après un certain âge.
  • L'étendue des garanties : accident, maladie, décès, perte d'autonomie, incapacité de travail, invalidité, etc.
  • Le montant des cotisations. Plus l'âge de l'assuré est avancé, plus les garanties sont étendues, et plus le montant des cotisations sera important.

Ainsi, pour bien choisir son contrat de prévoyance, il est essentiel de comparer non seulement les tarifs, mais aussi les garanties et les montants d'indemnités proposés.

 

Bon à savoir : de nombreux assureurs proposent des contrats sur-mesure. Ces derniers vous permettent de composer votre contrat personnalisé, en ne choisissant que les garanties dont vous avez réellement besoin.

Partagez :

Préservez l'avenir de votre proche

Découvrez nos conseils sur la même thématique

Des questions ?

Comment être remboursé de mes frais de santé ?

S'il s'agit de soins remboursés par le régime obligatoire : Dans tous les cas, votre dossier doit être traité par votre régime de base avant de nous parvenir. Si vous avez reçu votre décompte de la Sécurité sociale avec le message suivant : "Pour faciliter...

Taux de cotisations prévoyance / frais de santé des conventions collectives nationales

Afin de connaître les taux de cotisations prévoyance et/ou frais de santé de la convention collective dont dépend votre entreprise, nous vous invitions à la sélectionner dans la liste ci-dessous, en cliquant sur le lien correspondant (pour des informations...

Courrier/mailing de relance ou mise en demeure cotisations entreprise

Attention, les informations communiquées ci-dessous concernent uniquement vos contrats prévoyance-santé, prévoyance collective et retraite supplémentaire.   Pour toute question concernant les cotisations de vos contrats de retraite complémentaire (ARRCO-AGIRC),...

Accéder à l'assistant virtuel sur les Conventions Collectives Nationales (CCN)

Nous vous invitons à interroger notre assistant virtuel pour obtenir les informations dont vous avez besoin liées à votre Convention Collective Nationale : cotisations, adhésions, bulletins, formulaires, notices, etc. Pour y accéder, cliquez  sur le bouton...

De quelle convention collective mon entreprise relève ?

* Vous ne connaissez pas l'intitulé de votre convention collective nationale ? C'est l'activité principale exercée par votre entreprise qui constitue le critère d'application de la convention collective. Les activités couvertes par la convention y sont...