Agences Agences
important FAQ
chat Contact

Quels sont les avantages d'une assurance invalidité ?

Après un accident ou une maladie laissant des séquelles, votre capacité de travail et de revenu peut être altérée définitivement. Pour vous protéger contre ce risques, il est recommandé de souscrire une assurance invalidité. Cette garantie permet de compléter vos revenus afin de maintenir votre niveau de vie.

Quels sont les avantages d'une assurance invalidité ?

La pension d'invalidité de la Sécurité sociale : une aide souvent insuffisante

Si vous êtes invalide suite à un accident ou une maladie non professionnelle, reconnu inapte, vous pouvez bénéficier d’avantages sociaux. Premièrement, l’Assurance maladie vous verse une pension d’invalidité. Le montant de cette pension mensuelle varie selon votre degré d’invalidité. La Sécurité sociale distingue 3 niveaux d'invalidité : 

  • Invalidité de catégorie 1 : la personne peut exercer une activité professionnelle. 

  • Invalidité de catégorie 2 : la personne est incapable d’exercer une activité professionnelle. 

  • Invalidité de catégorie 3 : la personne est incapable d’exercer une activité professionnelle. Elle a besoin d’une aide pour réaliser des actes du quotidien. 

Cependantle revenu de remplacement versé par la Sécurité sociale est bien souvent insuffisant pour compenser votre perte de salaire. De plus, il est soumis à l’impôt sur le revenu. 

 

Il se peut que votre employeur vienne compléter cette pension en vous versant des indemnités journalières, prévues par une garantie incapacité de travail. Ces indemnités complémentaires permettent de maintenir votre salaire en cas d’arrêt de travail, parfois en totalité. Toutefois, la durée de versement est limitée dans le temps. 

 

Bon à savoir : lretraite pour inaptitude au travail vous permet de bénéficier d’avantagesLes personnes inaptes à travailler peuvent obtenir leur retraite à taux pleindès l’âge légal de départ. 

 

Pourquoi souscrire une assurance invalidité ?

En cas d’accident, votre assurance santé prend en charge vos frais d’hospitalisation et de soins. Elle ne couvre toutefois pas la perte de salaire qui découle de votre invalidité. 

  

En revanche, une assurance invalidité vous garantit la perception d’un capital ou d’une rente forfaitaire en complément de vos ressources. De quoi vous aider à maintenir votre niveau de vie et vous assurer, à vous et à votre famille, un avenir plus serein. 

 

Bon à savoir : si vous contractez un crédit immobilier, votre banque peut vous demander de souscrire une assurance invalidité. Avec cette assurance emprunteur, la banque continuera à percevoir le remboursement des mensualités si vous deveniez invalide. 

 

Que couvre l’assurance invalidité ?

Le mode d’indemnisation de l’assurance invalidité est similaire à celui de la Sécurité sociale. Le médecin conseil de l’Assurance maladie reconnaît votre invalidité si votre capacité de travail ou de revenu est réduite de deux tiers. Ensuite, il détermine votre pension d’invalidité selon une classification définie. 

 

De la même manière, l’assurance invalidité couvre plusieurs niveaux de risque d’invalidité : 

  • l’invalidité permanente totale (IPT) correspond à un taux d’invalidité supérieur à 66%, indemnisée par une rente intégrale, 

  • l’invalidité permanente partielle (IPP) correspond à un taux d’invalidité compris entre 33 % et 66 %, indemnisée par une rente proportionnelle. 

Lisez bien les conditions d’assurance. Certains contrats couvrent l’incapacité à exercer son activité professionnelle, d’autres indemnisent seulement l’inaptitude à exercer toute activité professionnelle. 

  

Dans le cadre d’un prêt immobilier, l’assurance invalidité peut également inclure une garantie perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA). 

 

Quelle prise en charge de l’invalidité pour les travailleurs non-salariés ?

Comme les salariés, les travailleurs non-salariés (TNS) peuvent bénéficier d’une pension d’invalidité de la part de l’Assurance maladie.  

 

Pour cela, il faut que le TNS : 

  • soit affilié à un régime de Sécurité sociale, 

  • n’ait pas encore l'âge légal de départ à la retraite, 

  • soit reconnu comme invalide. 

Le montant de la pension d’invalidité est déterminé selon un pourcentage du revenu annuel moyen. Dans certains cas, la pension peut être majorée ou associée à un revenu professionnel. 

 

Bon à savoir : les TNS invalides bénéficient automatiquement de la retraite pour inaptitude au travail à taux plein. Et ce, dès lors qu’ils ont atteint l’âge légal de départ à la retraite. 

 
Partager sur les réseaux sociaux