Épargne
    OK
  • Devis
    OK
  • Agence
  • Contact
  • FAQ

Assurance vie et rente ou capital : quelle option choisir ?

Vous possédez un contrat d’assurance vie et vous ne savez pas s’il vaut mieux opter pour une sortie en rente ou en capital pour profiter de votre épargne ? Nos conseils pour vous aider à faire le meilleur choix, selon votre situation.

Assurance vie et rente ou capital : quelle option choisir ?

L’assurance vie : un fonctionnement avantageux et deux modes de sortie au choix

L’assurance vie est un produit d’épargne particulièrement apprécié pour son mode de fonctionnement souple et ses avantages fiscaux. C’est notamment une excellente solution d’épargne pour préparer sa retraite.

 

En effet, une assurance vie vous offre la possibilité d’épargner à votre rythme pendant plusieurs années avant votre départ à la retraite, afin de vous constituer un capital qui s’avèrera utile au moment venu. Lorsque vous souhaiterez profiter de votre épargne, vous aurez le choix entre une sortie en capital ou en rente viagère. Découvrez les caractéristiques de ces deux modes de sortie très différents.

 

La sortie en capital

La sortie en capital signifie que le souscripteur perçoit les sommes placées sur son contrat d’assurance vie par le biais d’un rachat, qui peut être partiel ou total. On parle aussi de capitalisation.

 

Il existe deux formes de sortie en capital :

  • La sortie directe en capital : le souscripteur perçoit la totalité de l’encours du contrat, en une seule fois. Il s’agit d’un rachat total.
  • La sortie programmée en capital : le souscripteur ne récupère pas tout son capital en une fois, mais effectue des rachats partiels programmés. Cette solution, plus souple, peut être utile pour compléter ses revenus et mieux gérer son épargne.

 

Bon à savoir : en cas de décès de l’assuré, les sommes restantes sur le contrat seront transmises aux bénéficiaires désignés.

 

Concernant la fiscalité applicable au rachat de votre contrat, sachez que seules les plus-values sont imposables en cas de sortie en capital. Vous aurez alors le choix entre une imposition au barème de votre impôt sur le revenu ou une imposition à un Prélèvement Forfaitaire Libératoire (PFL).

 

À noter que depuis l’instauration de la flat tax, on distingue deux traitements fiscaux pour les plus-values issues de versements effectués avant ou après le 27 septembre 2017.

 

La sortie en rente viagère

Si vous optez pour une sortie en rente viagère, votre assureur s’engage à vous verser une même somme de façon régulière, jusqu’à votre décès. Vous pouvez choisir de percevoir cette rente tous les mois, tous les semestres ou trimestres, ou même tous les ans.

 

Le montant de la rente dépend de deux éléments :

  • le montant du capital sur le contrat,
  • l’âge de l’assuré lors de la transformation du capital en rente.

 

En ce qui concerne la fiscalité, seule une fraction de la rente viagère est soumise à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux, en fonction de l’âge de l’assuré :

  • 70 % pour les moins de 50 ans,
  • 50 % pour les assurés qui ont entre 50 et 59 ans,
  • 40 % pour les assurés qui ont entre 60 et 69 ans,
  • 30 % à partir de 70 ans.

 

Avant d’opter pour une sortie en rente, sachez que cette décision est irréversible : la propriété de votre épargne est transférée à l’assureur. Si vous souhaitez récupérer votre capital, vous ne pourrez pas revenir sur votre décision. La rente vous sera versée jusqu'à la fin de vos jours. Il est donc possible que le montant des rentes perçues soit inférieur à la totalité de votre capital lorsque survient votre décès.

 

Autre point important : l’épargne accumulée sur votre contrat ne peut être transmise. Toutefois, pour protéger votre conjoint en cas de décès, il est conseillé de souscrire l’option de réversion. L’assureur s’engage alors à verser un pourcentage du montant de la rente (souvent moins élevé) à votre conjoint si vous veniez à disparaitre.

 

Comment choisir entre sortie en rente et en capital ?

La meilleure option de sortie de votre contrat dépend de différents éléments. Pour faire votre choix, il convient d’analyser vos revenus, vos objectifs, le montant total de votre épargne, mais aussi votre âge et votre situation conjugale.

 

Les deux solutions présentent des avantages. D’un point de vue fiscal, la sortie en capital se révèle plus avantageuse lorsque le contrat a 8 ans ou plus. Opter pour une sortie en rente viagère, c’est choisir la sécurité : la rente vous assure un revenu stable jusqu'à votre décès, indépendamment du montant de votre épargne.

 

Partager sur les réseaux sociaux