OK
  • Devis
    OK
  • Agence
  • Contact
  • FAQ

Comment gérer au mieux votre épargne salariale ?

Vous disposez d’une épargne salariale car votre employeur a mis en place un système d’épargne collective au sein de l’entreprise. C’est à vous de la gérer en choisissant les meilleurs placements en fonction de votre profil et de vos attentes.

Réfléchir à long terme

L’épargne salariale est constituée de l’intéressement (une prime liée à la performance de votre entreprise) et/ou de la participation aux bénéfices de votre entreprise. À vous de décider si ces sommes vous seront immédiatement versées (en totalité ou en partie) ou si vous les placez sur le plan d’épargne salariale choisi par votre employeur. Vous pouvez aussi les déposer sur votre compte épargne-temps. Il s’agit là de réfléchir à long terme, en fonction de votre âge et de vos besoins.

 

Versement immédiat ou placement ?

Si vous anticipez un besoin rapide d’argent, mieux vaut disposer immédiatement de vos primes. En effet, les sommes investies sont bloquées 5 ans pour un PEE (sauf en cas de déblocage anticipé) et jusqu’à la retraite pour un plan d’épargne retraite collectif, PERCO (sauf en cas de déblocage anticipé).

En revanche, si cela vous est possible, il est préférable d’investir votre intéressement et votre participation car les primes et leurs plus-values constituent une épargne non soumise à l’impôt sur le revenu. Vous pouvez également bénéficier dans certains cas d’un abondement de votre employeur. Il s’agit d’un complément versé sur votre PEE pour vous inciter à épargner.

 

PEE ou Perco : quel placement choisir ?

Le PEE mis en place dans votre entreprise vous permet de vous constituer un capital disponible au bout de cinq ans grâce à un portefeuille de valeurs mobilières. Seuls ses bénéfices sont soumis aux prélèvements sociaux. Il est idéal pour un investissement à moyen terme.

Votre entreprise a peut-être complété son dispositif d’épargne salariale d’un Perco. Ce dernier est bloqué jusqu’à votre retraite, sauf en cas de situation exceptionnelle (invalidité, surendettement, acquisition de la résidence principale…). À terme, les sommes sont versées sous forme de rente (partiellement soumise à l’impôt sur le revenu) ou sous forme de capital (exonéré d’impôt sur le revenu) si votre accord le prévoit.

 

Quels supports d’investissement choisir ?

Vous pouvez gérer votre plan d’épargne grâce à une gamme de fonds communs de placement d’entreprise (FCPE) allant du plus sécurisé, qui en règle générale offre un rendement plus limité, au plus risqué, qui offre des perspectives de rendement plus importants, en fonction de votre sensibilité aux risques, de la durée de votre placement et de vos objectifs.

Vos choix ne seront pas les mêmes si vous voulez vous constituer un capital pour financer les études de vos enfants, bâtir un patrimoine, ou constituer un complément de revenus pour la retraite.

 

Partager sur les réseaux sociaux
A lire aussi