Retraite
la pension de  </br>réversion

la pension de
réversion

En cas de décès, une partie de la pension de retraite
complémentaire d’une personne décédée peut être reversée
aux veufs, veuves ou aux ex-conjoints. Voici les démarches et les
conditions à remplir pour obtenir une pension de réversion.

QU’EST-CE QUE LA PENSION DE RéVeRSION ?

En cas de décès, une partie de la pension de retraite complémentaire d’une personne décédée peut être reversée aux veufs, veuves ou aux ex-conjoints. Voici les démarches et les conditions à remplir pour obtenir une pension de réversion.

 

COMMENT OBTENIR LA PENSION DE RéVeRSION DES RéGIMES COMPLéMENTAIRES ?

Pour obtenir la pension de réversion des caisses de retraite complémentaire AGIRC et ARRCO, vous devez contacter la dernière caisse de retraite de l'assuré :

  • Si votre conjoint ou ex-conjoint avait le statut d'employé, vous devrez contacter la caisse de retraite ARRCO  auprès de laquelle il cotisait.
  • S'il était cadre ou assimilé, vous devrez contacter également sa dernière caisse de retraite AGRIC.

 

QUELLES SONT LES CONDITIONS à RESPECTER POUR OBTENIR LA PENSION DE RéVERSION ?

Vous avez des enfants à charge ou avez été déclaré(e) invalide ?

Ces conditions d'âge ne s'appliquent pas si vous avez 2 enfants ou plus à charge, ou si vous avez été déclaré(e) invalide avant vos 65 ans.

QUEL EST LE MONTANT D'UNE PENSION DE RéVERSION ?

Pour les réversions de la retraite complémentaire Agirc-Arrco : la réversion correspond à 60% de la retraite complémentaire du salarié ou retraité décédé.

Remarques :

  • le droit à réversion des régimes complémentaires n'est pas soumis à condition de ressources (sauf pour le régime RSI des TNS).
  • les réversions seront partagées au prorata des années de mariage entre conjoint actuel et ex-conjoint sauf si l'ex-conjoint est remarié(e).

 

Préparons Ma Retraite

Partager sur les réseaux sociaux