Agences
FAQ
Contact

Qu’est-ce qu’une rente éducation enfant ?

Pour assurer l’avenir de vos enfants et financer leurs poursuites d’études en cas de décès, il existe la rente éducation. Comment fonctionne cette assurance ? Qui peuvent en être les bénéficiaires ? Quel sera le montant versé ? Nos explications.

À quoi sert une rente éducation ?

En cas de décès ou d’invalidité totale et définitive d’un ou des deux parents, le foyer familial peut subir une perte de revenus importante. Financer les études d’un ou de plusieurs enfant(s) peut alors s’avérer difficile, voire impossible. Pour éviter une telle situation, les assureurs proposent une garantie rente éducation dans leurs contrats de prévoyance.

 

Cette rente éducation permet d’assurer l’avenir et l’épanouissement professionnel et personnel des enfants. L’objectif est ici de pourvoir aux besoins financiers du ou des enfants de l’assuré dans le cadre de leurs études. Ainsi, si l’assuré décède ou devient invalide, la garantie se déclenche avec le versement d’une allocation mensuelle, trimestrielle ou annuelle. 

 

La garantie rente éducation fait partie du panel de garanties des contrats de prévoyance décès. Ce contrat d’assurance peut être souscrit dans le cadre d’une adhésion individuelle ou collective.

Qui peut être bénéficiaire d’une rente éducation ?

C’est au moment de la souscription du contrat que l’assuré doit désigner le ou les bénéficiaires(s) qui recevront la rente éducation. En cas de décès ou d’invalidité, la rente éducation est versée aux enfants désignés dans le contrat et reconnus à la charge de l’assuré.

 

La rente éducation offre une certaine souplesse dans le choix des bénéficiaires :

  • vous pouvez désigner les enfants de votre conjoint,
  • vous pouvez exclure vos aînés qui ont presque achevé leurs études pour privilégier vos enfants les plus jeunes.

 

Pour couvrir le risque et verser la prestation, l’assureur peut :

  • définir une condition d’âge limite de l’enfant. La garantie et le prélèvement de la cotisation s’arrêtent au jour anniversaire limite de l’enfant,
  • conditionner la rente éducation à la poursuite d’études par l’enfant.

 

Dans tous les cas, soyez attentif à l’âge limite inscrit au contrat, car il peut varier de 18 à 28 ans. Si vos enfants suivent une formation courte et prévoient d’entrer rapidement dans la vie active, un versement avec une limite d’âge à 18 ou 21 ans est sans doute suffisant. En revanche, si vos enfants projettent de suivre des études supérieures longues, il est préférable d’envisager un versement jusqu’à 25 ans, voire 28 ans. 

Quel est le montant de la rente éducation ?

Dans le cadre d’un contrat individuel, le montant de la rente éducation est défini par l’assuré. Nous vous conseillons de prévoir une rente minimale autour de 15 000 € par an pour financer la poursuite d’études de votre enfant en cas de décès. Ce montant est à moduler en fonction des cotisations que vous pouvez payer et du niveau de protection que vous souhaitez offrir à votre enfant. 

 

Dans le cadre d’un contrat de prévoyance collectif, le montant de la rente éducation se calcule en fonction du salaire brut perçu par le souscripteur dans les 12 mois précédant son décès. Généralement, la rente éducation varie dans une fourchette de 8% à 15% du salaire.

 

Vous pouvez choisir entre 2 options de versement :

  • une rente linéaire, c’est-à-dire que le montant de la rente éducation est constant tous les mois,
  • une rente croissante, c’est-à-dire que le montant de la rente éducation augmente en fonction de l’âge de l’enfant et donc de besoins financiers plus élevés.

 

La rente éducation est versée directement à l’enfant s’il est majeur, ou à son représentant légal s’il est mineur, majeur protégé ou en état d’invalidité.

 

Bon à savoir : si aucun décès ou invalidité ne survient, les cotisations auront été versées à perte et l’assureur conserve l’intégralité des versements.

Quelle est la fiscalité de cette garantie d’assurance prévoyance décès ?

La rente éducation :

  • est imposable en tant que « pensions ou rentes » s’il s’agit d’un contrat prévoyance décès collectif à adhésion obligatoire ou d’un contrat Madelin (les cotisations avaient bénéficié d’exonérations fiscales), 
  • n’est pas imposable s’il s’agit d’un contrat prévoyance décès individuel, souscrit à titre personnel.

 

Bon à savoir : dans le cadre d’un contrat collectif à adhésion obligatoire ou d’un contrat Madelin, la rente éducation est soumise à la CSG et à la CRDS. 

Pourquoi la rente éducation est-elle complémentaire de la rente conjoint ?

La rente enfant est complémentaire d’autres garanties et assurances décès. Si vous voulez vous prémunir des aléas de la vie et mettre vos proches à l’abri, vous pouvez envisager de souscrire :

 

Bon à savoir : dans le cadre du régime obligatoire, les ayants droit d'un assuré décédé peuvent percevoir un capital décès versé par la Sécurité sociale. Mais ce capital décès est versé en priorité au conjoint et les enfants n’arrivent qu’en seconde position. Ce capital décès, de faible montant, est principalement destiné à couvrir les frais d’obsèques.

Partagez :

Préservez l'avenir de votre proche

Découvrez nos conseils sur la même thématique

Des questions ?

Comment être remboursé de mes frais de santé ?

S'il s'agit de soins remboursés par le régime obligatoire : Dans tous les cas, votre dossier doit être traité par votre régime de base avant de nous parvenir. Si vous avez reçu votre décompte de la Sécurité sociale avec le message suivant : "Pour faciliter...

Taux de cotisations prévoyance / frais de santé des conventions collectives nationales

Afin de connaître les taux de cotisations prévoyance et/ou frais de santé de la convention collective dont dépend votre entreprise, nous vous invitions à la sélectionner dans la liste ci-dessous, en cliquant sur le lien correspondant (pour des informations...

Courrier/mailing de relance ou mise en demeure cotisations entreprise

Attention, les informations communiquées ci-dessous concernent uniquement vos contrats prévoyance-santé, prévoyance collective et retraite supplémentaire.   Pour toute question concernant les cotisations de vos contrats de retraite complémentaire (ARRCO-AGIRC),...

Accéder à l'assistant virtuel sur les Conventions Collectives Nationales (CCN)

Nous vous invitons à interroger notre assistant virtuel pour obtenir les informations dont vous avez besoin liées à votre Convention Collective Nationale : cotisations, adhésions, bulletins, formulaires, notices, etc. Pour y accéder, cliquez  sur le bouton...

De quelle convention collective mon entreprise relève ?

* Vous ne connaissez pas l'intitulé de votre convention collective nationale ? C'est l'activité principale exercée par votre entreprise qui constitue le critère d'application de la convention collective. Les activités couvertes par la convention y sont...