OK
  • Devis
    OK
  • Agence
  • Contact
  • FAQ

Prévoyance collective : quelles garanties ?

La prévoyance collective complète les prestations des régimes obligatoires. Elle complète le niveau de vie des salariés et de leur famille en cas d’arrêt de travail, d’invalidité ou de décès du salarié.

La prévoyance collective couvre les salariés pour les risques liés à la personne et les engagements liés à la durée de la vie.

 

Incapacité de travail

En cas d’incapacité de travail, le contrat prévoyance collectif permet au salarié de percevoir des indemnités journalières complémentaires à celles versées par la Sécurité sociale.

 

Invalidité

Le salarié reconnu invalide perçoit une rente de la Sécurité sociale. La prévoyance collective vers également une rente complémentaire permettant de compenser la perte de salaire.

 

Décès

En cas de décès du salarié, la Sécurité sociale verse aux ayants droit un capital décès forfaitaire (lien vers la fiche contenu capital décès Sécurité sociale). Le contrat de prévoyance complémentaire permet de préserver l’équilibre financier de la famille en versant des prestations sous forme de capital et/ou rentes.

La prestation peut prendre la forme d’un capital calculé sur généralement sur la base de la rémunération du salarié. Son montant peut également varier selon la composition familiale.

La prestation peut aussi prendre la forme de rentes de conjoint et/ou enfants.

D’autres garanties peuvent être prévues dans le contrat collectif : obsèques, doublement du capital si décès par accident, majoration si décès simultané du conjoint…

 

Dépendance

Si l’entreprise a mis en place une garantie dépendance, en cas de perte d’autonomie du salarié due à l’âge, une rente viagère lui sera versée.
En cas de départ de l’entreprise (retraite, démission ou licenciement), le salarié continue à bénéficier de la garantie acquise. Il peut également continuer à cotiser à titre individuel ou dans le cadre de sa nouvelle entreprise.

 

 

Découvrez notre offre prévoyance collectives

Partager sur les réseaux sociaux
A lire aussi