Santé-Prévoyance
    OK
  • Devis
    OK
  • Agence
  • Contact
  • FAQ

Tout savoir sur l'assurance prévoyance individuelle des salariés

Que vous soyez cadre ou non-cadre, que vous bénéficiez d’un contrat de prévoyance collectif ou non, il peut être intéressant de souscrire à un contrat individuel de prévoyance pour mieux protéger vos proches notamment en cas de décès ou d'invalidité.

Prévoyance collective et individuelle

Au sein d'une entreprise, un salarié peut bénéficier d'un contrat de prévoyance collective qui couvre les risques décès, maladie, invalidité ou dépendance. Cette assurance obligatoire est en partie prise en charge par les employeurs pour les salariés cadres. Pour les salariés non-cadres, en revanche, cette protection ne peut être prévue qu’à travers les CCN (Conventions Collectives Nationales), les accords de branche ou mise en place suite à la décision d’une entreprise.

Que vous disposiez d’un contrat de prévoyance collective ou non, il reste toutefois avantageux de le compléter par un contrat de prévoyance individuelle.

 

Possibilité de cumuler des contrats de prévoyance

Un salarié bénéficiant d’une assurance prévoyance collective est, en effet, tout à fait en droit de souscrire à un contrat individuel de prévoyance s’il souhaite améliorer son niveau de couverture.

Un salarié marié avec enfant peut par exemple opter pour une prévoyance renforcée, incluant une rente au bénéfice de son conjoint ou bien une rente d'éducation pour ses enfants, en cas de décès ou d’invalidité.

Attention toutefois, les contrats sont cumulables, à la seule condition que le montant total des remboursements obtenus ne dépasse pas les dépenses réelles de l'assuré ; chaque organisme d’assurance participant à hauteur de son engagement contractuel.
 

Bien choisir ses garanties individuelles

Il existe de très nombreux contrats de prévoyance individuelle comportant la couverture de risques très divers (décès, obsèques, invalidité …) et couvrant des situations personnelles bien différentes. Quelques exemples :

  • des contrats de prévoyance spécifiquement pensés pour les familles prévoyant un capital garanti en cas de décès et, dans la majorité des cas, une exonération des droits de succession.
  • des contrats de prévoyance proposant des rentes éducation sur mesure qui évoluent en fonction de l’âge des enfants (et parfois jusqu’à leurs 26 ans révolus).

Pour être protégé efficacement et éviter les doublons en terme de couverture, il est important de faire le point sur les différentes garanties dont vous bénéficiez déjà dans le cadre de vos contrats d'assurance existants :

  • assurance emprunteur qui comporte souvent des garanties décès et invalidité,
  • assurance carte bancaire (certaines cartes permettent de bénéficier de garanties invalidité, assistance en cas de décès etc),
  • contrat de prévoyance collectif.
     

À savoir : les travailleurs non-salariés peuvent notamment profiter des contrats Madelin dont les cotisations sont déductibles de leur impôt sur le revenu.

Pour en savoir plus, découvrez notre offre assurance TNS 

Partager sur les réseaux sociaux
A lire aussi