Santé-Prévoyance

Qu’est-ce que l’assurance décès ? Quel est son fonctionnement ?

Savoir votre famille à l’abri du besoin lorsque vous ne serez plus là est pour vous essentiel. L’assurance décès répond à cette préoccupation majeure, en vous permettant de protéger vos proches, dans un cadre que vous aurez anticipé de votre vivant.

À quoi sert une assurance décès ?

 

L’assurance en cas de décès (plus communément appelée « assurance décès ») est un contrat de prévoyance qui vise à préserver votre conjoint et vos enfants des conséquences matérielles de votre disparition. Elle permet de pallier la perte définitive de vos revenus et de faire face aux dépenses immédiates liées à votre décès (frais d’obsèques, droits de succession…) et aux charges courantes et futures du ménage (loyer ou emprunt immobilier, crédit à la consommation, frais d’éducation des enfants…).

Cette garantie d’assurance évite ainsi de fragiliser l’équilibre financier de votre foyer.

 

Quel est le principe de l’assurance décès ?

 

Souscrit à titre individuel, ce contrat garantit le versement d’un capital décès ou d’une rente à vos bénéficiaires lorsque votre décès surviendra. En contrepartie, vous vous acquittez du paiement de cotisations (ou primes) de votre vivant. C’est à vous, en tant que souscripteur, de déterminer au préalable la somme qui sera transmise à vos proches ainsi que les modalités de versement, en fonction de votre budget et de vos besoins de protection. Le coût de l’assurance (le montant des cotisations) dépendra du montant du capital garanti, mais aussi de votre âge et de votre état de santé, établi sur la base d’une déclaration d’état de santé à remplir au moment de l’adhésion.

 

À qui s’adresse l’assurance décès ? Qui peut y souscrire ?

 

Il est possible de souscrire dès l’âge de 18 ans et jusqu’à 80 ans, âge limite d’adhésion généralement constaté. Loin d’être réservé aux seniors, ce contrat peut également répondre à des besoins précis. Par exemple, si vous souhaitez garantir le versement d’un capital décès sur une période limitée (assurance temporaire décès) ou assurer le financement des études de vos enfants (rente éducation). Par ailleurs, les cotisations à verser seront très abordables si vous souscrivez jeune.

 

Comment souscrire une assurance décès ? Auprès de quel organisme ?

 

Vous pouvez adhérer à un contrat d’assurance décès individuelle auprès d’un assureur, d’une mutuelle ou d’un groupe de protection sociale. Elle peut être assortie de garanties complémentaires (couverture contre les risques d'incapacité, d'invalidité ou de perte d’emploi, doublement ou triplement du capital en cas de décès accidentel...).

À noter : cette assurance peut venir en complément d’une garantie décès souscrite à titre collectif, si votre employeur a mis en place un régime de prévoyance dans l’entreprise.

 

Partager sur les réseaux sociaux