Salarié

Quel est l’âge légal de départ à la retraite ?

J’ai l’impression que l’âge de la retraite change tout le temps : comment savoir à quel âge je pourrai vraiment partir à la retraite ?

A ce jour, l'âge légal du départ à la retraite est fixé à 62 ans pour la majorité des Français. Mais "âge légal" ne signifie pas forcément "départ à taux plein". Ici, des informations pour mieux connaître les règles, ainsi que des solutions pour mieux appréhender sa situation personnelle.

 

Le montant d’une retraite peut être facilement estimé grâce à des simulateurs accessibles en ligne, notamment sur www.info-retraite.fr
La réforme de 2010 a progressivement relevé l’âge légal du départ à la retraite. Il était de 60 ans. Il est dorénavant de 62 ans. 

 

Exceptions au principe de l'âge légal de départ à la retraite

 

Partir avant 62 ans est possible, sous conditions : pour les personnes handicapées ou reconnues inaptes au travail, les salariés aux carrières longues ayant commencé à travailler avant 20 ans, et, dans certains cas, ceux qui ont exercé des activités dites pénibles. Par ailleurs, il existe également des dispositifs de retraite progressive à partir de 60 ans. Les bénéficiaires de ces dispositifs continuent à travailler à temps partiel, tout en percevant déjà une partie de leur pension.


A quel âge peut-on bénéficier d’une pension à taux plein ?

 

Par exemple, une personne née en 1958 devra cotiser 167 trimestres, soit 41 ans et 9 mois (cf. tableau ci-dessous).
 

Années de naissance Nombre de trimestres exigés
pour une retraite à taux plein
Exprimé en années
1951 163 trimestres 40 ans et 9 mois
1952 164 trimestres 41 ans
1953 - 1954 165 trimestres 41 ans et 3 mois
1955 - 1956 - 1957 166 trimestres 41 ans et 6 mois
1958 - 1959 - 1960 167 trimestres 41 ans et 9 mois
1961 - 1962 - 1963 168 trimestres 42 ans
1964 - 1965 - 1966 169 trimestres 42 ans et 3 mois
1967 - 1968 - 1969 170 trimestres 42 ans et 6 mois
1970 - 1971 - 1972 171 trimestres 42 ans et 9 mois
À partir de 1973 172 trimestres 43 ans

 
Cette durée obligatoire de cotisation peut pousser une personne à reculer son départ à la retraite au-delà de 62 ans, pour bénéficier d'une retraite à taux plein. Ainsi, un salarié né en 1962, qui a commencé à travailler à 22 ans et n'a pas de trimestre manquant, devra attendre ses 64 ans s’il souhaite bénéficier d’une pension à taux plein.
 
Dans certaines situations et sous conditions, les périodes d'interruption de cotisations sont assimilées à des périodes d'assurance telles que la naissance ou l'éducation des enfants, le service militaire, l'invalidité ou accident de travail... (retrouvez la liste des cas).
 

Comment calculer l’âge de départ à la retraite ?

 

Pour connaître, en un coup d’œil, ce qu’il en est pour sa situation, l’Assurance retraite a conçu un site dédié au calcul de la date de départ à la retraite.
 
Il est également possible de se rendre sur le site Préparons ma retraite. Une équipe d’experts vous renseigne sur les modalités de départ à la retraite et répond aux questions posées en moins de 48 heures.
 
Partir plus tôt ? Plus tard ? Coupler sa retraite avec une activité salariée à mi-temps dans une entreprise ? A chacun de faire ses choix indépendamment des changements législatifs qui pourraient, d’ici là, avoir lieu.

 

La réforme du système de retraite, le rapport Delevoye

Le rapport Delevoye transmis à l'exécutif le 18 juillet, détaille les principales mesures préconisées pour réformer les retraites et préparer ainsi la création du système universel de retraite. La loi ne devrait être votée qu'à l'été 2020 au plus tôt.

Réponse plus détaillée
Les autres réponses à ce sujet
L'infographie : la décote et la surcote de la pension de retraite
Partager sur les réseaux sociaux