Agences Agences
important FAQ
chat Contact
TNS : quel est le coût d’une assurance perte de revenus ?

TNS : quel est le coût d’une assurance perte de revenus ?

Le régime de protection sociale des TNS est moins protecteur que le régime des salariés. En cas d’arrêt de travail, vos revenus baisseront fortement et mettront en péril l’équilibre financier de votre foyer. Une assurance perte de revenus permet de protéger vos proches et de maintenir votre niveau de vie.

TNS : quelle couverture en cas d’arrêt de travail ? 

Les TNS (travailleurs non-salariés) sont moins bien protégés que les salariés d’entreprise en cas d’arrêt de travail suite à un accident ou une maladie. Vos frais de santé sont remboursés par l’Assurance maladie et par votre mutuelle. Mais l’indemnité versée par la Sécurité sociale des indépendants pour compenser l’arrêt de vos activités est très faible. 

Les indemnités journalières correspondent à 1/730e de votre revenu d'activité annuel moyen des 3 dernières années civiles. Par exemple, si votre revenu professionnel moyen des 3 dernières années est de 40 000€, l’indemnité versée par la Sécurité sociale s’élève à : 40 000 X 1/730 = 54,79€ par jour. Les indemnités journalières sont toutefois plafonnées à 56,35€ bruts par jour, en 2021. 

De plus, un délai de carence de 3 jours s’applique. Les indemnités sont donc versées à partir du quatrième jour d’arrêt. 

Enfin, le versement de ces indemnités journalières est limité à 360 jours sur une période de 3 ans. 

Si vous n’êtes plus en mesure d’exercer votre profession, les prestations prévues seront tout aussi insuffisantes. Vous percevrez une rente annuelle : 

  • égale à 50% du revenu moyen des 3 dernières années en cas d’invalidité totale et définitive, 
  • égale à 30% du revenu moyen des 3 dernières années en cas d’invalidité partielle. 

En cas de décès, le montant du capital décès s’élève : 

  • à 20% du Plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS), soit 8 227,20 € en 2021, pour un assuré en activité, 
  • à 8% du PASS, soit 3 290,88€ en 2021, pour un assuré à la retraite. 

 

Quelle solution pour couvrir une perte de revenus ? 

Les indemnités journalières des travailleurs indépendants ne permettent pas de maintenir votre niveau de vie. Si vous ne pouvez plus exercer vos activités, l’équilibre financier de votre foyer est menacé.  

Pour prévenir ce risque, vous pouvez souscrire une assurance maintien de salaire, ou assurance perte de revenus. Ce contrat de prévoyance permet de protéger votre famille et de garantir la sécurité financière du foyer. 

Grâce à votre assurance prévoyance TNS : 

  • vous percevrez des indemnités journalières complémentaires en cas d’incapacité temporaire afin d’éviter une baisse de revenus, 
  • vous percevrez une rente ou un capital en cas d’invalidité, 
  • vos bénéficiaires toucheront une rente ou un capital en cas de décès. 
Bon à savoir : vous pouvez moduler votre contrat pour adapter les garanties à vos besoins. Une rente conjoint ou une rente éducation peuvent être des options intéressantes selon votre situation familiale.  

 

Combien coûte une assurance prévoyance maintien de salaire ? 

Le coût de votre contrat de prévoyance varie selon les niveaux de garanties choisis : 

  • le montant des indemnités journalières et de la rente, 
  • la durée d’indemnisation, 
  • les seuils de déclenchement, 
  • les franchises et exclusions, 
  • les éventuels services d’assistance comme une aide à domicile ou la garde d’enfants… 

D’autres éléments sont pris en compte dans le calcul de votre cotisation et peuvent avoir un fort impact sur le tarif : 

  • votre âge,  
  • votre état de santé,  
  • votre secteur d’activité, 
  • votre niveau de revenus. 

Si une assurance perte de revenus est un coût supplémentaire, c’est surtout une couverture indispensable. Face aux aléas de la vie, vous avez la garantie de conserver vos revenus.  

Bon à savoir : les assurances contre le risque de perte de revenus, d’invalidité ou de décès pour les TNS font partie des contrats de prévoyance loi Madelin. Les cotisations d’un contrat Madelin sont déductibles de votre revenu imposable, dans la limite des plafonds en vigueur. Cette fiscalité avantageuse vise à aider les professionnels indépendants à mieux se protéger
Partager sur les réseaux sociaux