Santé-Prévoyance

Frais d'obsèques : quelles aides pour les financer ?

Lors de la disparition d’un proche, les frais d’obsèques qui incombent à la famille sont souvent conséquents. Pour éviter que les soucis financiers ne s’ajoutent à la peine et au chagrin, sachez qu’il existe différentes aides dont les familles endeuillées peuvent bénéficier pour alléger les frais d’obsèques.

Frais d'obsèques : quelles aides pour les financer ?

Que comprennent les frais d'obsèques et quel est leur montant ?

Pour commencer, les frais d'obsèques comprennent la prestation des pompes funèbres, c’est-à-dire les soins de conservation, la préparation et l’habillage du défunt, la location de la chambre funéraire, la mise à disposition d'un véhicule funéraire, etc.

 

Il faut également prendre en considération le coût d’un monument funéraire, et autres plaques funéraires, ainsi que les frais liés à la cérémonie, comme les fleurs par exemple. Enfin, il ne faut pas oublier tous les frais administratifs et les taxes pour l’inhumation, la crémation, les convois funéraires, etc.

 

Le tarif des frais d’obsèques ne varie pas uniquement en fonction de l’entreprise de pompes funèbres, mais aussi selon le mode d'obsèques choisi, ou encore la région où auront lieu les funérailles. En effet, les obsèques sont souvent plus chères en région parisienne qu’en province. Et contrairement à certaines idées reçues, la crémationn’est pas moins coûteuse que l’inhumation.

Le coût moyen d’une inhumation en France est de 3 815€, et de 3 986€ pour une crémation1. Enfin, il va de soi que le budget varie en fonction des volontés particulières de chacun.

 

Vous l’aurez compris, les frais liés aux obsèques sont nombreux et peuvent rapidement s’avérer importants pour les proches du défunt. Sachez qu’il existe différentes aides qui peuvent vous permettre de faire face à ses dépenses.

 

A quelles aides avez-vous droit ?

Les familles endeuillées peuvent bénéficier d’un soutien pour le financement des obsèques, sous certaines conditions. Les différentes aides se réclament auprès des organismes suivants.

 

  • Le capital décès de l’Assurance maladie

 

Tous les salariés ou travailleurs indépendants cotisent sur leur salaire auprès de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie (CPAM) pour le capital décès. Pour le secteur agricole, il s’agit de la Mutualité Sociale Agricole (MSA). Ainsi, en cas de décès, ce capital sera versé aux bénéficiaires du défunt, à savoir son conjoint, ses enfants, ses parents ou même ses grands-parents. Sachez toutefois que le versement n’est pas automatique. Les proches doivent en faire la demande auprès de la CPAM ou de la MSA.

 

  • L’Allocation de soutien familial (ASF) de la CAF

 

Vous pouvez également bénéficier d’une indemnité de la Caisse d'Allocation Familiale (CAF) si le conjoint survivant se retrouve seule avec un ou plusieurs enfants à charge, avec des revenus inférieurs à 577€ le mois précédant ou succédant le décès.

 

  • L’aide aux frais obsèques de la part de la CARSAT

 

La caisse d'assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT) peut contribuer au financement des obsèques, uniquement si le défunt n’a pas reçu sa pension de vieillesse du dernier mois. Cette participation est versée à son l’ayant droit sur présentation de pièces justificatives, comme l’acte de décès et la facture acquittée.

 

  • L’aide aux frais obsèques de la part de la caisse régionale du RSI

 

Le régime social des indépendants (RSI) accorde aux proches de ses ressortissants une contribution pour le financement des obsèques. Cette indemnité est versée à la personne qui a réglé les frais d’obsèques.

 

  • L’aide aux frais d’obsèques de la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV)

 

Si le défunt était retraité, la CNAV octroie une somme pour les frais d'obsèques. Celle-ci peut financer les obsèques en totalité ou en partie, en prélevant un montant sur la pension de l’assuré disponible au moment du décès. Le prochequi a avancé les frais pourra se faire rembourser par la CNAV sur présentation d’une facture.

 

Les différentes aides financières qui peuvent vous être utiles pour les frais d’obsèques sont plafonnées et leurs montants sont souvent inférieurs à celui du coût des funérailles. Le tableau ci-dessous récapitule les montants accordés.

Tableau des montants des différentes aides financières

Organisme Plafond de l'aide
CPAM 9 387€
CAF 2 000€
CARSAT 2 286,74€
RSI 3 003,84€

 

L'assurance obsèques en capital ou en prestations

Une assurance obsèques est un contrat de prévoyance que chacun peut souscrire afin par d’anticiper le financement de ses obsèques, et ainsi soulager ses proches.

 

Un contrat obsèques en capital permet de verser une aide financière sous forme de capital a un bénéficiaire désigné. Il peut s’agir d’un proche, ou directement d’une entreprise de pompes funèbres. Avec cette deuxième option, vous avez la garantie que le capital perçu sera utilisé pour payer vos obsèques.

 

Quant au contrat en prestations, il inclut différentes prestations, standard ou personnalisées, qui vous permettent d’organiser vos funérailles et de faire respecter vos volontés. Ce genre de contrat permet de soulager vos proches tant sur le plan financier que sur le plan décisionnel.

 

L'assurance décès : un capital garanti au décès du proche

En souscrivant une assurance décès, les bénéficiaires de votre choix désignés dans le contrat percevront un capital, que vous aurez défini, lorsque surviendra votre décès. Cette somme peut permettre à vos proches de faire face aux difficultés financières liées à votre disparition, de financer vos obsèques ou encore de les aider pour leur avenir.

 

1 Source : UFC Que Choisir, 2019.

Partager sur les réseaux sociaux