Agences
FAQ
Contact

Mettre ma compagne TNS à l'abri des soucis financiers

Ma compagne est plus jeune que moi et nous sommes, tous les deux, ce qu’on appelle des travailleurs non-salariés (TNS). Comment puis-je la mettre à l’abri des soucis financiers si je venais à disparaître ?

En tant que travailleur non-salarié, vous avez accès à des solutions de prévoyance, d’assurance vie et d’assurance décès qui peuvent vous permettre de bien protéger votre conjoint.

Protéger ses proches 

A la différence du salarié, le travailleur indépendant doit piloter, lui-même, sa protection sociale, comme celle de ses proches. S’il vient à décéder, il peut mettre sa compagne à l’abri des soucis financiers en souscrivant un contrat de prévoyance auprès d’une banque, d’un assureur ou d’un groupe de protection sociale comme AG2R LA MONDIALE.
 
Un contrat de prévoyance couvre plusieurs risques : l’arrêt de travail, l’invalidité ou le décès. Deux solutions sont envisageables :
 

L'assurance décès

Le conjoint de celui qui n’est plus, homme ou femme, peut toucher un capital mais aussi le versement d’une rente mensuelle ou annuelle pour le restant de ses jours. A chacun de décider, au moment de souscrire son assurance-décès, des montants et des modalités de versement dont le conjoint(e) bénéficiera.
 
Afin de déterminer le capital correspondant à ses besoins, il est recommandé de réaliser un bilan patrimonial avec un conseiller. Il tiendra compte des situations personnelles des uns et des autres : le souscripteur du contrat a-t-il d’ores et déjà des assurances qui pourraient faire doublon ? Quels seront, après sa mort, les besoins et les dépenses de son conjoint ? Devra-t-il payer les frais d’obsèques et des frais de clôture d’une activité professionnelle ? Risque-t-il perdre en pouvoir d’achat ?

 

Evaluer le coût de son assurance-décès
 

Une fois les besoins futurs estimés, le souscripteur évaluera le coût de son assurance- décès. Il est fonction de son activité : un militaire paiera plus cher qu’un avocat car sa profession est à risque : il s’expose à des conflits et manie les armes. L’âge peut également jouer : plus on vieillit, plus le risque de tomber malade augmente et plus le tarif de l’assurance augmente. A noter cependant que certains contrats proposent, sur le marché, des tarifs indépendants de l’âge. Ainsi, si une jeune femme souhaite souscrire une assurance pour un conjoint plus âgé, elle ne paiera pas forcément plus cher. Le souscripteur du contrat devra également être en bonne santé. 


Ces contrats ne sont pas gravés dans le marbre. Ils peuvent être modifiés à tout moment en fonction de l’évolution des besoins du foyer ou en cas de séparation. Ils bénéficient par ailleurs d’un avantage fiscal établi par la loi Madelin de 1994 : le coût de l’assurance n’est pas imposable. En revanche, les rentes perçues ultérieurement pas le conjoint, en cas de décès, le seront.

Transmettre un capital

Prenons un exemple : un artisan de 42 ans qui souhaite, à sa mort, transmettre un capital de 200 000 euros à sa compagne paiera de son vivant environ 60 euros mensuels. S’il souhaite lui verser ce même capital en plus d’un versement à vie de 1000 euros par mois, le coût de son assurance sera de 120 euros mensuels.

 

L’assurance vie 
 

Une deuxième solution s’offre aux travailleurs non-salariés (TNS) : l’assurance-vie. Il s’agit cette fois de verser de l’argent de manière ponctuelle ou régulière sur un contrat. La somme épargnée représente une épargne de précaution qui pourra être versée, en cas de décès, au bénéficiaire désigné.
Avantage : l’épargne ne l’est pas à fonds perdus. Si le décès ne se réalise pas, il peut être récupéré. Inconvénient : si le décès survient six mois après l’ouverture d’une assurance-vie pour laquelle on épargnait 100 euros mensuels, le conjoint ne touchera que 600 euros. L’idéal est donc de souscrire une assurance-décès et une assurance-vie, le temps que l’épargne de cette dernière devienne conséquente et permette d’arrêter le contrat de prévoyance. Cela dit, il est rare aujourd’hui qu’un contrat ne propose qu’une assurance « décès pur ».
 

En résumé
 

D’une manière plus générale, il peut être utile de faire le point avec un notaire pour rédiger un testament protégeant au mieux son conjoint. A consulter donc en plus d’un conseiller en protection sociale.

Point de vue d'expert : Comment préparer ma retraite pour moi et mes proche en étant travailleur non salarié ?

Quelle différence entre assurance vie et assurance décès ?

Infographie

Partagez :

Découvrez nos conseils sur la même thématique

Découvrez Domitys, <br/>n°1 des résidences services seniors en France et membre du groupe AG2R LA MONDIALE

Découvrez Domitys,
n°1 des résidences services seniors en France et membre du groupe AG2R LA MONDIALE

Implantées en centre-ville, proches des commerces
et transports, les résidences Domitys vous proposent
des appartements confortables et bien pensés
dans une résidence adaptée à vos besoins, sécurisée et
pleine de vie, partout en France.

Des questions ?

Remboursements à 100%, 200%... Comment ça marche ?

Votre complémentaire santé vous rembourse selon un "plafond" appelé Base de Remboursement (BR) ou tarif de convention (TC). Celui ci est fixé par la Sécurité sociale et varie selon le type de soins.   La Sécurité sociale rembourse un pourcentage de cette base.  La différence entre la base à 100% et ce que rembourse la Sécurité sociale correspond au ticket modérateur. Pour exemple :   Le tarif de base d'une consultation de spécialiste est 45 euros. (BR) La Sécurité sociale rembourse 70% de cette base, soit 31,50 euros. Les 30% restant correspondent au ticket modérateur, soit 13,50 euros, non pris en charge par le régime de base. Dans ce cas, si votre contrat prévoit la prise en charge à hauteur de 100% du ticket modérateur, vous serez remboursé en totalité. A noter que les participations forfaitaires ou franchises appliquées par la Sécurité sociale ne sont pas remboursées par la complémentaire santé.   Le praticien peut, dans certains cas, pratiquer des dépassements d'honoraires. Ils correspondent aux montants facturés au-delà de la base de remboursement fixée par la Sécurité sociale. Pour exemple :   Votre consultation de spécialiste est facturée 70 euros par le praticien. Le tarif de base de cette consultation de spécialiste est 45 euros. (BR) La différence entre les 45 euros et 70 euros correspond au montant du dépassement d'honoraire, soit 25 euros. Si la garantie de votre contrat prévoit la prise en charge de 100% du ticket modérateur, les dépassement d'honoraire reste à votre charge et ne seront pas couvert par votre complémentaire santé. En revanche, si votre contrat prévoit la prise du ticket modérateur plus 100% de la base de remboursement, nous rembourserons le ticket modérateur (13,50 euros) + au maximum 45 euros. Dans ce cas, les 25 euros de dépassements d'honoraire seront pris en charge en totalité. A noter que le remboursement effectué n'ira jamais au-delà des frais engagés. Vous avez la possibilité de vérifier les tarifs pratiqués par certains professionnels de santé et la base de remboursement sécurité sociale associée sur l'Annuaire santé d'Ameli.fr Vous avez également accès à vos garanties santé sur votre espace client.

Quand vais-je recevoir ma carte de tiers payant ?

Pour information, la carte de tiers-payant est renouvelée annuellement de manière automatique. Les éditions se font courant décembre / début janvier. Vous ne l'avez pas reçue ou vous souhaitez une réédition de votre carte ? Vous pouvez retrouver votre carte de tiers-payant dans votre espace client ou sur votre téléphone en téléchargeant votre application Côté santé. Vous pouvez la télécharger ou l'envoyer par mail.  Vous pouvez également faire une demande via le formulaire de contact. (si vous souhaitez une édition papier, merci de le mentionner dans le mail, délai de 10 jours pour le traitement et l'expédition). Remarque: Le professionnel de santé peut également vérifier la validité de vos droits en se connectant sur le site Almerys. Que faire en attendant la réception de votre carte ? Conservez vos justificatifs de dépense. Sous réserve des garanties de votre contrat, vous avez deux ans pour vous faire rembourser. Vous pourrez les déposer dans votre espace client après vous être inscrit. Des données sont erronées ou incomplètes ? Nous vous invitons à contacter votre service client qui est à votre disposition par téléphone ou par mail ou sur votre espace client. Comment télécharger ma carte TP sur mon espace client ou sur l'application COTE SANTE ?  Découvrez notre vidéo tuto Une autre question ? Votre service client est à votre disposition par téléphone ou par mail.  

Comment modifier mon RIB ?

Sur votre contrat santé : Nous vous invitons à déposer votre demande depuis votre espace client dans la rubrique "Modifier vos coordonnées bancaires" . Si vous souhaitez une mise à jour uniquement pour certains bénéficiaires ou uniquement pour les remboursements ou les cotisations, nous vous remercions de bien vouloir l'indiquer dans la zone "Ajouter un commentaire". A défaut, la mise à jour s’appliquera sur l’ensemble de votre contrat. Dès réception, nous procéderons à la mise à jour dans les meilleurs délais. Vous n’êtes pas encore inscrit, c’est simple ! Rendez-vous sur notre page pour créer votre espace client, sélectionnez la rubrique « créer votre compte » et laissez-vous guider. Vous pouvez également nous indiquez vos nouvelles coordonnées bancaires, en mentionnant votre numéro d'adhérent, depuis notre formulaire de contact ou par courrier postal à l'adresse indiquée sur votre carte de tiers payant.   Sur votre contrat prévoyance : Nous vous invitons à déposer votre demande par le biais de notre formulaire de contact ou par courrier à l'adresse ci dessous : AG2R LA MONDIALE - Service prestations prévoyance TSA 37001 59071 Roubaix cedex 1 N'oubliez pas de mentionner votre numéro de client figurant sur vos décomptes de prestations.   Sur vos contrats de retraite complémentaire Agirc-Arrco : Vous pouvez modifier à tout moment vos coordonnées bancaires dans votre espace sécurisé Agirc-Arrco en accédant à la rubrique "Mes services" puis "Mes données bancaires".   Vous n’êtes pas encore inscrit ? C’est simple ! Inscrivez-vous sans attendre en cliquant ici Sur votre contrat dépendance : Nous vous invitons à envoyer votre nouveau RIB par courrier (AG2R LA MONDIALE Service PRIMA PRODUCTION 12 rue Edmond Poillot 28931 CHARTRES Cedex 9) ou mail ( prima-dependance@ag2rlamondiale.fr) Vous recevrez une nouvelle demande d’autorisation de prélèvement, à transmettre à la banque. Le nouveau RIB doit être enregistré avant le 26 du mois pour que la modification soit prise en compte au prochain prélèvement. Sur vos contrats de retraite supplémentaire/épargne : Vos coordonnées bancaires pourront être modifiées à réception de votre nouveau relevé d'identité bancaire. Nous vous invitons à l'adresser à votre centre de gestion en privilégiant le canal mail. Sur vos contrats garanties Obsèques : Vos coordonnées bancaires pourront être modifiées à réception de votre nouveau relevé d'identité bancaire. Nous vous invitons à l'adresser à votre centre de gestion en privilégiant le canal mail.  

Quel est mon numéro d'adhérent ?

Le numéro d'adhérent de votre contrat frais de santé se trouve : - en haut à droite à l'intérieur de votre carte de tiers-payant sous l'intitulé “N° Contrat” ; - sur votre certificat d'adhésion ; - sur tout autre courrier provenant de nos services. Il commence par le chiffre “5” et est composé de 8 chiffres. Si votre numéro de contrat commence par un 9 et est composé de 7 chiffres, rendez-vous sur votre espace client dédié.

Comment ajouter un bénéficiaire à mon contrat santé ?

Nous vous invitons à déposer votre demande depuis votre espace client dans la rubrique “Tous vos services et démarches” - “Vos démarches” - “Affilier ou radier un bénéficiaire” - ”Affilier un bénéficiaire".   Selon votre demande, nous vous invitons à remplir le formulaire en y indiquant le nom et prénom du bénéficiaire ainsi que la date d'affiliation souhaitée. Et nous transmettre les éléments suivants :   - Naissance ou adoption : un acte de naissance (format PDF, JPEG, PNG).   - Toute autre situation : un justificatif de mariage, de PACS, attestation de Sécurité sociale ...   Vous n’êtes pas encore inscrit, c’est simple ! Rendez-vous sur notre page pour créer votre espace client, sélectionnez la rubrique « créer votre compte » et laissez-vous guider.   Vous pouvez également nous transmettre votre demande par courrier accompagnée des éléments ci-dessus, à l'adresse indiquée sur votre carte de tiers payant.