Agences Agences
important FAQ
chat Contact
Quelle prise en charge et remboursement pour la chirurgie ?

Quelle prise en charge et remboursement pour la chirurgie ?

La chirurgie peut être considérée comme nécessaire ou optionnelle. Remboursée en partie ou en totalité lorsqu'elle est réparatrice, elle n'est toutefois pas prise en charge lorsqu'elle est esthétique. Le point sur la prise en charge et le taux de remboursement des différents actes chirurgicaux.

Chirurgie réparatrice ou esthétique : quels sont les différents niveaux de remboursement ?

La chirurgie réparatrice a pour objectif de reconstruire l'apparence du patient à la suite d'une maladie, d'un accident ou d'une malformation. C'est par exemple le cas d'une opération chirurgicale organisée à la suite d'une brûlure importante, d'un accident de voiture ou d'une chute.

La chirurgie esthétique, quant à elle, a pour objectif d'améliorer l'apparence du pa-tient pour des raisons de confort personnel. C'est par exemple le cas d'une opération chirurgicale visant à réduire la taille du nez.

Alors que la chirurgie réparatrice peut être prise en charge par l'Assurance maladie, ce n'est pas le cas de la chirurgie esthétique. C'est pourquoi une entente préalable devra être remplie par le chirurgien et envoyée au médecin conseil de la Sécurité sociale avant l'intervention.

Bon à savoir : la chirurgie liée à l'obésité n'est remboursée qu'en cas d'obésité extrême. Cette opération est réalisée lorsqu’elle est considérée comme un dernier recours par les médecins.

 

Quel remboursement de la chirurgie réparatrice par l'Assurance maladie ?

Suite à une opération, la Sécurité sociale prend en charge les frais d'hospitalisation et de soin à hauteur de 80% du tarif de convention. Ce taux de remboursement s’applique si l'hôpital est conventionné.

Elle prend également en charge les consultations et les frais d'anesthésie liés à une opération chirurgicale, à hauteur de 70%.

Lorsqu'ils sont prescrits par le médecin, la Sécurité sociale rembourse :

  • les frais de transport du patient, à hauteur de 65%,
  • la rééducation post-opératoire, à hauteur de 60%.

Ainsi, la Sécurité sociale ne rembourse pas la totalité des frais liés à une intervention de chirurgie réparatrice. Souscrire un contrat de mutuelle s'avère donc indispensable pour limiter les dépenses de santé.

 

Quelle prise en charge de la chirurgie par la mutuelle santé ?

La complémentaire santé jouera un rôle majeur dans le remboursement des frais liés à une opération chirurgicale. Avec les dépassements d'honoraires, présents dans plus de la moitié des interventions de chirurgie, le reste à charge peut s’avérer conséquent. Votre mutuelle santé prendra en charge une partie ou la totalité du ticket modérateur, selon les garanties souscrites.

De plus, les personnes qui envisagent une intervention esthétique ont tout intérêt à souscrire un bon contrat de mutuelle avant leur opération. En effet, la chirurgie esthétique ne fait l’objet d’aucun remboursement de la part de l’Assurance maladie.

La part remboursée par la mutuelle santé est exprimée en pourcentage de la Base de remboursement de la Sécurité sociale (BRSS). En fonction des mutuelles, son taux peut aller jusqu'à 500%.

Enfin, certaines formules de complémentaires santé prennent en charge des services supplémentaires :

  • lit accompagnant,
  • chambre individuelle pendant un certain nombre de jours,
  • forfait télévision, etc.
Partager sur les réseaux sociaux