Agences Agences
important FAQ
chat Contact

Allocation supplémentaire d'invalidité (Asi) : qu'est-ce que c'est ?

L’allocation supplémentaire d’invalidité (Asi) est destinée aux personnes souffrant d’une invalidité qui n’ont pas encore atteint l’âge requis pour percevoir l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa). Cette aide est versée en complément d’une autre allocation, sous conditions. Explications.

Allocation supplémentaire d'invalidité (Asi) : qu'est-ce que c'est ?

L'Allocation supplémentaire d'invalidité : définition

L'allocation supplémentaire d'invalidité (Asi) est une aide financière versée tous les mois aux personnes invalides à faibles revenus, qui n’ont pas atteint l’âge requis pour prétendre à l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa). Cette pension s'ajoute aux revenus personnels des bénéficiaires afin de garantir un minimum de ressources.

 

Vous devez remplir certaines conditions pour percevoir l’Asi, et son montant dépend de votre situation matrimoniale et de vos ressources.

 

L’Asi peut être versée par :

  • la Sécurité sociale,
  • la Mutualité sociale agricole (MSA),
  • la caisse de retraite qui verse la pension au demandeur.

 

Bon à savoir : l’Asi est exonérée d’impôt sur le revenu, mais reste cessible et saisissable.

 

Qui peut bénéficier de l'Asi ?

L'Asi est destinée, sous certaines conditions, à toute personne invalide percevant l'une des allocations suivantes :

  • pension d'invalidité,
  • pension de réversion,
  • pension de retraite anticipée pour handicap, carrière longue ou pénibilité,
  • pension d'invalidité de veuf/veuve.

 

Quelles sont les conditions requises pour percevoir l'Asi ?

Pour percevoir l’Asi, vous devez remplir certaines conditions :

  • Premièrement, il faut être en situation d’invalidité, et plus précisément être atteint d'une invalidité générale réduisant la capacité de travail ou de gain des 2/3.
  • Ensuite, vous devez pouvoir justifier d’une résidence stable et régulière en France pour bénéficier de l’Asi. Il n'y a pas d'âge minimum pour bénéficier de l’Asi. Toutefois, il n'est plus possible de percevoir cette aide dès lors que vous atteignez l'âge minimum pour bénéficier de l'Aspa, soit 62 ans.
  • Enfin, vos ressources ne doivent pas dépasser un certain plafond :
    • 15 201,92 € par an (1 266,82 € par mois) pour un couple,
    • 8 679,01 € par an (723,25 € par mois) pour une personne seule.

 

Le droit à l’Asi est accordé suite à l'examen des ressources des 3 mois (ou 12 mois) précédant la demande.
Seules les ressources suivantes sont prises en compte dans le calcul :

  • revenus professionnels,
  • pension de retraite,
  • pension d’invalidité,
  • allocation aux adultes handicapés (AAH),
  • pension alimentaire dont le montant est fixé par une décision de justice,
  • revenus des biens mobiliers et immobiliers (à hauteur de 3 % de leur valeur vénale à la date de la demande de l’ASI),
  • biens dont le demandeur a fait donation (sous conditions).

 

Quel est le montant de l'Asi ?

Le montant de l’Asi dépend de votre situation familiale. En effet, si vous êtes en couple et que vous êtes le seul à bénéficier de cette allocation, le calcul du montant sera effectué en tenant compte des revenus de votre couple, et non de vos seuls revenus.

 

Depuis avril 2019, le montant maximum de l’allocation est de :

  • 415,98 € par mois (4 991,81 € par an) pour une personne seule,
  • 686,43 € par mois (8 237,26 € par an) pour un couple marié, lorsque les deux conjoints bénéficient de l’Asi.
  • 831,96 € par mois (9 983,52 € par an) pour un couple pacsé ou des concubins, lorsque les deux personnes bénéficient de l’Asi.

 

Si deux partenaires de Pacs ou concubins bénéficient de l’Asi, ils percevront chacun le montant pour une personne, soit 415,98 € par mois.

 

Bon à savoir : chaque année, le montant de l’Asi est revalorisé au 1er avril.
Partager sur les réseaux sociaux