Santé-Prévoyance

Assurance temporaire décès :
c'est quoi ?

Vous souhaitez mettre vos proches à l’abri de besoins financiers si vous veniez à décéder prématurément ? L’assurance temporaire décès permet de les protéger sur la durée de votre choix contre les aléas de la vie, avec la garantie d’un capital ou d’une rente pour maintenir leur niveau de vie.

Assurance temporaire décès : </br>c'est quoi ?

L’assurance temporaire décès : définition

 
L’assurance temporaire décès est un contrat de prévoyance dont les garanties protègent financièrement vos proches si vous décédez pendant la période de couverture du contrat. Dans ce cas, les bénéficiaires désignés  reçoivent un capital ou une rente. 

 

La durée de cette assurance est le plus souvent d’un an, renouvelable tacitement. Il existe aussi des contrats dont les garanties sont valables pendant de cinq ans, également renouvelables. En ce sens, l’assurance temporaire décès se différencie de l’assurance décès vie entière, qui a une durée viagère et verse un capital aux bénéficiaires quelle que soit la date de décès. 

 

Que couvre l’assurance temporaire décès ?

 

Comme son intitulé l’indique, l’assurance temporaire décès couvre principalement le risque de décès. Un capital est provisionné en vue de compenser la perte de revenus et de maintenir le niveau de vie du foyer. 

 

Selon les assureurs, les contrats peuvent prendre en charge toutes les causes de décès ou seulement le décès accidentel du souscripteur. En complément, ils couvrent généralement le risque d’invalidité totale en cas de maladie ou d’accident non professionnel, avec le versement d’une rente. 

 

La possibilité de compléter vos garanties

 

Ce type d’assurance permet aussi de moduler votre protection. Les contrats proposent souvent des garanties complémentaires optionnelles pour couvrir notamment la perte d’emploi et la Perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA). Il peut aussi prévoir des prestations particulières, comme une rente d’éducation pour les enfants et le montant de capital garanti peut être constant ou décroissant au fil du contrat.

 

Attention, les garanties comportent souvent des exclusions, par exemple le décès causé lors de la pratique de sports extrêmes ou dû à une maladie antérieure à la souscription de l’assurance et non déclarée. Lisez bien les différentes clauses du contrat pour choisir et adapter les garanties à vos besoins.

 

Que se passe-t-il à l’échéance d’un contrat d’assurance temporaire décès ?

 

Avec une assurance temporaire décès, la garantie entre en jeu seulement si le risque se produit pendant une période déterminée. Si l’assuré est encore en vie à l’échéance du contrat et qu’aucun risque garanti n’est survenu, le contrat cesse et le capital accumulé, via le versement de vos cotisations, est conservé par l’assureur. Les cotisations ne sont pas remboursées.

 

C’est pourquoi on parle de cotisations à fonds perdus. En contrepartie, les garanties d’une assurance temporaire décès sont généralement moins coûteuses que celles d’une assurance décès vie entière. 

 

L’assurance temporaire décès : un contrat à fiscalité avantageuse

 

L’assurance temporaire décès bénéficie du même régime fiscal avantageux que l’assurance vie en cas de décès. Le capital décès n’entre pas dans le patrimoine successoral du défunt. S’il est versé à votre conjoint ou au partenaire lié par Pacs, il est entièrement exonéré de droits de succession. Si vous désignez un autre bénéficiaire, l’avantage fiscal dépend de l’âge de versement de vos primes : 

 

Avant 70 ans, vos primes versées bénéficient d’un abattement de 152 500 € par bénéficiaire,

Après 70 ans, un abattement global de 30 500 € est appliqué sur l’ensemble de vos primes versées sur un contrat d’assurance.

 

De fait, le capital décès versé aux proches est la plupart du temps exonéré de droits de succession. 

 
 
Partager sur les réseaux sociaux